Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FC Agen/Gages – ESCC          4-2

 

 

Match 19h00 – Terrain : plutôt très bon au vu des conditions - Arbitrage : excellent, comme d'habitude - Temps : londonien – Température : 6° - Accueil : cool - Esprit du match : bon si ce n'est quelques accrochages en fin de match - Spectateurs : une cinquantaine – 3ème mi-temps : dans la banlieue

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Juju, Gaël, Patxi, Cyril, Cani, Phil, Math, Yo, Eric, Kevin, Enzo et Ben.J – Mars

 

 

            Peut être déjà un signe de mieux au bout de quelques secondes, quand Math dès l'engagement venait stopper irrégulièrement l'attaquant adverse. Signe d'une implication collective retrouvée ?

 

            Après les défaites face à Olemps et Millau, l'ESCC se déplaçait à Agen pour affronter le FC Agen/Gages, après deux week-ends sans match, pour espérer "relancer la machine". Toutefois, ce déplacement en terres agentoles n'était pas a priori l'endroit idéal pour retrouver le goût du succès. Toujours plutôt difficile de s'y imposer même si la dernière visite de l'ESCC, en ces lieux, s'était soldée par un 0-0, avec un des attaquants du jour, Math, muer en gardien..!

 

            Pourtant, le début de match de l'ESCC était intéressant. Gaël et Math, le gardien redevenu attaquant (ça va, ça suit toujours au fond ?) se montraient dangereux dès les premières minutes, des tentatives représentatives du bon début de match. Mais, parallèlement au retour un certain équilibre dans les débats, les locaux, sur leur première véritable occasion, ouvrait le score, d'une frappe croisée hors de la surface, après que l'ESCC est repoussée par 2 fois des centres. Malgré tout l'ESCC, chez un des favoris de la poule, faisait plutôt jeu égal et affichait enfin un état d'esprit irréprochable. Le match était au final assez plaisant, l'homogénéité des joueurs adverses formant un ensemble costaud avec le souci d'exploiter les couloirs au mieux.

L'état d'esprit justement. Quelque chose de bien basique dans un sport collectif. Cela va sans dire. Mais ce paramètre essentiel avait semble t-il quelque peu disparu lors, de la première mi-temps à Millau et, surtout lors de la très grosse déconvenue à domicile face à Olemps. Au repos forcé depuis 2 WE (tour de coupe du Midi et annulation de la rencontre face à Dourdou), l'ESCC répondait enfin à certaines attentes, mais une certaine fébrilité empêchait les éléments offensifs de trouver le décalage idéal dans la zone de vérité et quand ces derniers mettaient plus de justesse, la charnière locale veillait au grain

 

            Mais l'état d'esprit ne fait pas tout, bien que relativement en place, l'ESCC concédait un nouveau but avant la mi-temps. Une touche à nouveau concéder trop bêtement était à l'origine de ce second but qui venait conclure un premier acte frustrant. Un retard de deux buts, pas forcément représentatif, des débats plutôt équilibrés sous un temps so british.

 

            Ce retard de 2 buts semblait rédhibitoire pour recoller au score à l'entame du second acte.  Et pourtant, l'ESCC inquiétait les locaux. La réduction au score de Gaël récompensait, enfin, l'ESCC à la 60ème. Mais le troisième but des locaux, dans la foulée, stigmatisait la fragilité défensive actuelle des l'ESCC. Un long ballon dans le dos de la défense venait sanctionner une perte de balle offensive, anodine au début mais aux conséquences importantes, une fois le troisième but inscrit... L'ESCC n'avait pas su maintenir assez longtemps ce score 2-1.

 

Pourtant les noirs et blancs allaient parvenir à réduire à nouveau le score par Mathieu à la 80ème et en parallèle des excellentes rentrées de Simon et Cani, se montraient plus fringants en cette fin de match, mais les nombreuses recherches de décalage de Kevin étaient stoppées par l'axe défensif adverse, annihilant de nombreuses passes, potentiellement décisives.

            L'ESCC jetait ses dernières forces pour arracher l'égalisation mais se faisait, en contre, punir en encaissant un 4ème but. Une dernière réalisation représentative du peu de réussite actuel de l'ESCC au vu des contres et rebonds favorables entourant cette action.

Une défaite relativement logique au vu de la réussite offensive adverse, accentuée par la faible réussite et solidité défensive actuelle de l'ESCC, mais le score de 4-2 semble bien lourd à la sortie d'une confrontation plutôt équilibrée et au final, assez plaisante, malgré les conditions difficiles.

 

Après cette nouvelle contre performance, les matchs du mois du novembre à venir vont s'avérer décisifs, et ce dès le week-end prochain, à domicile.

 

 

 

 

 

Buts : Gaël et Math

 

 

Passeurs : Math

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

-  pas un geste mais plutôt le retour au premier plan de Simon lors de sa rentrée avec une performance tout en percussion et justesse. A relevé la percussion axiale de Cani, tout en dribbles précis, vifs, chaloupés et justesse technique : l'auteur lui-même en étant le premier surpris, selon ses dires !

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- l'arbitrage sur cette rencontre, excellent. Dans la lignée de ce début de saison. To be continued.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- dans l'attente de propositions

 

 

La zone mixte (mais sans filles !) :

 

 

Phil' : "Une première mi-temps où les 2 équipes ont eu leur temps fort. Les dix premières minutes où on aurait dû concrétiser. Ensuite les débats se sont équilibrés, Agen profitant d'erreurs individuelles de notre part. Une deuxième mi-temps à notre avantage, où les deux buts que l'on marque sont réduits à néant d'une part par une contre attaque adverse mal maitrisée et une réussite impressionnante pour le 4ème but. A noter, un esprit collectif bien meilleur que sur les 2 dernières rencontres".

 

 

Gaël : "Je suis le chat noir !!! Je suis revenu depuis 4 matchs...4 défaites !"

En attendant des jours meilleurs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :