Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – Ent. Costecalde/Lestrade/Broquiès         2-2

 

 

Match 19h00 – Terrain : état du terrain en mettre en corrélation avec la durée des travaux à SC ! plus ça dure, plus Filomène souffre ! Heeeeelp ! Faut mettre des bonnets rouges ?! - Arbitrage : ces décisions n'ont pas influé sur le cours du match mais toutefois pas des plus intransigeants dans les moments "chauds" - Temps : un froid "cool" – Température : 8 - Esprit du match : plutôt bon malgré quelques accrochages, mais rien de bien grave pour, somme toute, un derby - Spectateurs : une bonne centaine – 3ème mi-temps :

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Max, Gaël, Patxi, Cyril, Cani, Phil, Math, Yo, Eric, Kevin, Enzo et Ben.J – Mars

 

 

            Samedi soir, l'équipe 1 recevait l'entente Costecalde/Lestrade/Broquiès pour tenter de confirmer les progrès constatés lors du déplacement à Agen malgré la défaite. Et l'ESCC n'a pu finalement arraché qu'un match nul dans les ultimes secondes, au terme d'un match assez paradoxal.

 

            Au terme d'une première mi-temps dominée par les locaux avec notamment certaines séquences collectives intéressantes, l'ESCC ne parvenait pas à obtenir d'occasions vraiment franches, seul Mathieu s'essayait à trois frappes croisées, mais sans danger réel, ses tentatives hors surface étaient contrôlées par le gardien adverse. Sur un CF de Patxi, Kevin et Gaël étaient trop courts pour couper la trajectoire, un ballon qui avait pris à revers toute la défense adverse. L'ESCC, sur la physionomie de ce premier acte, aurait du concrétiser cette domination. En effet, de nombreuses séquences collectives ont permis à l'ESCC de se projeter à l'entrée des 18 mais l'absence de dernier décalage empêchait l'ESCC de se produire de nettes opportunités. Il en était de même pour les visiteurs qui s'étaient, eux aussi au final, créer que très peu d'occasions.

 

            Paradoxalement, le second acte voyait la confrontation s'équilibrait dans le jeu mais l'ESCC obtenir des occasions bien plus dangereuses. Plutôt curieusement car l'ESCC était plutôt moins bien dans le jeu et ses séquences collectives. Comme quoi.

 

            Sous l'impulsion de Kevin et Patxi notamment, l'ESCC parvenait à porter un danger plus conséquent. Toutefois, l'ESCC, sur un long ballon se faisait surprendre à la 65ème et voyait les visiteurs ouvrir le score. Un "jeu" long et direct proposé tout le match, pas des plus beaux mais qui, pourtant, s'avérait décisif, à ce moment là.

 

            La réaction ne se faisait pas attendre, Patxi suivait une frappe de Simon mal repoussée pour égaliser à la 70ème. Alors que le jeu devenait plus haché, l'ESCC, notamment sur coups de pieds arrêtés, cherchait ce second but. Rémi sur un service de Cyril, Simon sur 2 CF et Kevin d'une demi volée avaient de grosses opportunités de scorer durant ce second acte. Ce dernier voyait sa tentative de CF, dans un angle très fermé, stoppée par une main flagrante, M. l'arbitre en décidait autrement.

            Alors que l'on se dirigeait vers un partage des points sur ce score de 1-1, le match devenait fou. Suite à une énorme erreur, Ben.J perdait le ballon dans ses 18m, la sanction était immédiate après une frappe victorieuse. Les visiteurs venaient de reprendre l'avantage à la 90ème, un but que les visiteurs croyaient décisifs, en atteste leur conservation de balle aux extrémités du terrain, pour "manger" du temps.

            On jouait le temps additionnel, 90+4, quand Kevin était stoppé à plus de 60m des buts adverses. Le long ballon de Ben.J trouvait Cani. Une déviation qui profitait à Patxi qui dans une position compliquée et d'un geste impossible parvenait à redresser le ballon pour arracher l'égalisation à la 95ème. Une deuxième fois après Villefranche.

            Un match nul qui s'apparentait à un moindre mal au vu de la physionomie du match mais une rencontre, toutefois et une nouvelle fois, ou la victoire échappe à l'ESCC, en raison d'une erreur individuelle.

 

 

 

 

 

 

Buts : Patxi x2

 

 

Passeurs : Cani

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

-  Patxi, pour le doublé. Simplement

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- Patxi, qui à l'entrée des 18 arrête sa course et demande l'arrêt du jeu à l'arbitre à cause d'un cou involontaire donné sur le duel d'avant. Sepp Blatter likes this.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Ben.J, pour la perte de balle décisive.

Money time
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :