Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AS St Laurent/La Canourgue – ESCC          2-3 

 

 

 

 

Match 18h00 – Terrain : on était habitué à mieux mais cool quand même - Arbitrage : très bon, petit bémol par rapport au nombre important de cartons  - Temps : hivero-automnal – Température : 6° - Accueil : *** - Esprit du match : très bon - Spectateurs : une cinquantaine dont certains pas à l'origine de l'invention de l'eau chaude – 3ème mi-temps : certains ont fini leur nuit dans une voiture de rallye apparemment -> AX Spot Tunning 

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Juju, Gaël, Bast, Cyril, Patxi, Phil, Yo, Max, Kevin, Enzo et Ben.J – Mars

 

 

En mode déplacement, l'ESCC s'en allait donc conclure l'année civile 2013 hors de ses bases. Plus précisément même hors département, à la frontière aveyronnaise/lozérienne. Avancée à 18h, cette deuxième rencontre consécutive à l'extérieure devait servir de confirmation pour l'ESCC, après un match nul à Saint Affrique, au résultat comptable mitigé mais au contenu plutôt intéressant.

Les première minutes confirmaient les bonnes dispositions mentales dans lesquelles l'ESCC se trouvaient depuis la précédente rencontre. Un début de match plutôt emballant en parallèle d'un entame locale, elle, plutôt timorée permettaient aux noirs et blancs de maitriser leur sujet en ce début de rencontre.

Mais la première demi-heure voyait l'ESCC se créer des situations dangereuses mais pas de véritables opportunités mises à part les tentatives de Cyril et Simon qui semblaient le plus inquiéter la gardien local. Cette bonne entame coïncidait avec les bons débuts de match de Kev et Max mais a contrario, au premier trou d'air de ces deux-là, l'ESCC subissait le contre coup. Et c'est sur ce temps faible que les locaux exploitaient une perte de balle. Une balle en profondeur et une subtile balle piquée plus tard, les locaux ouvraient le score. 1-0 à la 30ème. Pendant 5 grosses minutes, le coup était difficile à encaisser, l'ESCC se désorganisant et multipliant les pertes de balles.

Heureusement ce désordre n'était que passager, l'ESCC finissait à nouveau bien mieux ce premier acte mais en étant toutefois mené.

 

La reprise du second acte voyait l'ESCC reprendre sur le même rythme. Avec l'ambition de revenir au plus vite pour aller chercher un succès qui, au vue de la première mi-temps, semblait envisageable.

Et l'ESCC allait faire payer cash la première erreur défensive locale. Sur une phase de jeu ou le bloc noir et blanc était assez haut, Patxi interceptait un passe en retrait du 5 local vers son gardien, se retournait pour servir Cyril qui, intelligemment dévalait Sim, lancé côté opposé. Ce dernier, à l'entrée des 18 fixait son vis à vis et enroulait une merveille de frappe enroulée ras du poteau. 1-1 dès la 50ème. L'ESCC allait outrageusement dominée les 10minutes suivant l'ouverture du score mais malgré de grosses opportunités ne prenait pas l'avantage.

 

Inexplicablement, comme lors du premier acte, l'ESCC subissait un coup de moins bien et le payait à nouveau cash. L'histoire de CF directs commençait. Les locaux reprenaient l'avantage à 25mn de la fin.

Mené 2-1, l'ESCC essayait de repartir de l'avant pour aller au moins arracher un nul, un moindre mal. On jouait la 80ème quand Kevin était stoppé à 25m des barres. Simon catapultait le ballon équerre opposé pour son doublé perso. Une frappe à la trajectoire plus que surprenante. 2-2. Puis 3-2 quand Kevin se mettait au diapason de Simon en expédiant un CF excentrée sous la barre du gardien pour donner la victoire à l'ESCC à la 92ème.

Une victoire, tel un hommage au Fergie time, qui confirmait le scénario du match précédent ou l'ESCC n'a rien lâché pour s'offrir une fin d'année civile un peu plus enjouée.

Toutefois, avec 2 matchs en retard, un bilan à la trêve est impossible. RDV le 15 janvier après le rattrapage de ces 2 rencontres.

 

 

 

 

Buts : Sim x 2 et Kevin

 

 

Passeurs : Cyril

 

 

Le match côté adverse : ici

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

-  Sim et Kevin, pour leurs 2 CF dans les dix dernières minutes, un peu importantissime.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le match, au contenu équilibré mais réglo

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- la frappe exceptionnelle de Yoan à l'entrée des 18, bon pied, chronométrait à 14 km/h... Pour mieux se représenter la scène : le ballon a eu une trajectoire parabolique de la ligne des 18 aux 6m. Imaginez son mauvais pied...

 

 

 

Ode à Sir Alex
Ode à Sir Alex
Ode à Sir Alex
Ode à Sir Alex
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :