Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – JS Lévézou            1-1

 

 

Match 20h – Terrain : excellent - Arbitrage : très bon mise à part les 10 dernières minutes et les 2 CJ inutiles - Temps : fraicheur automnale curannaise - Température : 10° - Esprit du match : très bon - Spectateurs : 80 – 3ème mi-temps : sur place ! les plus belles !

 

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Yo, Phil, Gaël, Bast, Cédric R, Juju, Kevin, Den', Patxi, Flo, Cyril et Ben.J

 

 

Opposés à une JSL bien en place, l'ESCC n'a pas pu valider ses récents points glanés à l'extérieur samedi dernier face à Millau. Pire, le club des communes de Salles-Curan et Curan ne rassure pas et s'en tire même plutôt bien avec ce partage des points, à quelques jours de son match chez le nouveau leader Campuac/Golinhac. Retour sur cette rencontre.

 

 

 

Après la victoire de la semaine dernière à Millau, l'ESCC retrouvait Philomène pour la réception de la JSLévézou. Donc en mode derby. Et afin de ne pas perdre le bénéfice du succès acquis en terres millavoises, un résultat positif était plus que nécessaire.

Mais le début de match ne s'inscrivait pas du tout dans cet objectif là. L'ESCC, lors du premier quart d'heure, était mis sous l'éteignoir de la JSL, qui via, essentiellement, de longues diagonales aériennes faisaient planer le danger sur la défense de l'ESCC.

De plus, l'ESCC, de par ses grossières erreurs défensives en relance et dans le début des constructions de séquences collectives ne faisaient que faciliter le jeu adverse.

Pour résumé, c'est bien simple, l'équipe adverse n'avait pas besoin de passer par des phases de construction bien élaborées, l'ESCC perdant, de façon inhabituelle, un nombre impressionnant de ballons à 35-40m des buts.

Progressivement, l'ESCC diminuer ces erreurs (enfin!) et mettait en place (là aussi enfin!) quelques séquences. Cyril sonnait la charge avec sa première frappe qui frôlait le montant. L'ESCC se montrait ainsi progressivement plus dangereuse notamment par l'intermédiaire des CPA.

Mais au final, ce premier acte se résumait à un manque flagrant de justesse, dans la plupart des séquences collectives. Si le jeu sans ballon, plutôt défaillant lors des deux dernières rencontres, semblait s'améliorer légèrement, le manque de précision et promptitude dans les enchainements biaisait totalement le bilan de ce premier acte, en faveur des visiteurs.

 

A la reprise du second acte, après une MT à régler à nouveau la mécanique, l'ESCC semblait plonger dans une profonde léthargie. Le réveil allait sonner lors de l'ouverture du score...adverse ! Sur un ballon anodin en profondeur, Fa, au moment de se saisir du ballon, était devancé par le capitaine adverse. 0-1. L'ouverture du score venait sanctionner logiquement l'ESCC,  plutôt en mode "match pré-saison" que "match à domicile officiel" !

 

Et de manière très paradoxale, c'est à partir du moment où l'ESCC allait, dans la dernière demi-heure, tout faire pour égaliser, au détriment de toutes considérations tactiques et de positionnements que l'ESCC affichait son meilleur visage.

Après que Fa est sorti un face à face d'une main ferme salvatrice, les dernières 25/30 minutes allaient être totalement dominées par l'ESCC qui se procurait 4 énormes opportunités mais butait sur un gardien adverse en verve : Flo et ses deux têtes (dont une sur la barre transversale), Ga et son face à face à la Steph Guivarch' ainsi que sa frappe croisée. L'ensemble des CPA maintenaient aussi une pression régulière sur les buts adverses.  Et l'égalisation intervenait après un travail côté gauche et un centre repoussé, Patx, en embuscade, arrachait l'égalisation à la 80ème.

Pour les 10 dernières minutes, l'ESCC, entre l'enclume et le marteau, hésitait à aller chercher les points du succès ou se contenter du nul, qui avait semblé pendant près d'une heure de jeu plutôt illusoire.

Au final, les deux formations se quittaient sur ce score nul, au final plutôt logique vu la meilleure première MT adverse et début de seconde MT et la très grosse dernière demi-heure de l'ESCC.

 

En déplacement la semaine prochaine et au vu de ce partage des points, l'ESCC devra, a minima, allait chercher un résultat de même valeur que ce week-end.

 

 

           

 

 

 

 

Buts : Patx

 

 

Passeurs :

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

-  Patx, pour l'égalisation

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- il n'y que de derby uniquement le nom. Belle attitude affichée par l'ensemble des acteurs, et mention particulière à l'excellent trio arbitral.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- attribution collective pour les trop nombreuses pertes de balle des joueurs de l'ESCC sur des actions basiques et une spéciale pour Ga, pour sa chandelle piquée !

 

 

 

 

 

La zone mixte (mais sans filles !) :

 

Bast : "Assez déçu de notre prestation en première mi-temps. Notre schéma défensif qui avait fait notre force jusqu'à présent, était beaucoup moins efficace sur ces 45 premières minutes. Les ressorties de balles étaient mal négociées, et on perdait le ballon trop rapidement. Au contraire de nos adversaires qui exploitaient beaucoup mieux leurs attaques. La seconde période était de bien meilleure facture. Même si l'organisation n'était toujours pas hyper rigoureuse, on a senti beaucoup plus d'aisance et de maitrise dans le jeu. La rencontre aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre. On se contente de ces 2 points. Nous restons invaincu en ce début de championnat contrairement à la plupart des équipes.

PS: Merci au jardinier pour sa pelouse orgasmique".

 

Guillaume, n°3 adverse :  "On domine la première MT ou logiquement on aurait du être devant au repos sauf que le football se joue pas qu'avec les jambes, ça se joue aussi avec la tête (manque de lucidité et d'intelligence dans les 30 derniers mètres), même si on vous donne quelques occasions de marquer sur des erreurs défensives. On remportait la plupart des duels et vous faisiez trop d'erreurs techniques.

Puis en 2nde on reprend bien et on arrive enfin à marquer. Sauf que c'est le déclic pour vous. Vous commencez à remporter tous les duels et être beaucoup plus agressifs, puis nous on arrive plus à garder le ballon, et on recule. Après de nombreuses occasions bien sorties par notre gardien, arrive le moment où vous arrivez à marquer pour égaliser alors que 2mn avant on aurait pu tuer le match contre le cours du jeu.

Au final une MT pour chacun, le résultat est logique, même si un vainqueur aurait pu être désigné : nous, si nous avions tuer le match en première et vous, si notre gardien avait pas tenu la baraque si longtemps".

 

 

 

 

 

 

L'interview croisée :

 

Dans le cadre d'un derby, ce qui est intéressant, c'est que tout le monde se connait ou presque. L'occasion de réaliser une interview croisée entre deux adversaires d'un soir, Kevin et Fa, joueurs et dirigeants de leurs clubs, mais surtout amis en dehors des terrains.

Des amis étrangement liés sur une action en fin de match !

Retour en quelques mots sur cette rencontre, le début de saison et leur statut de dirigeant-joueur, indispensable dans nos petits clubs.

 

 

- Fabien/Kevin, votre réaction par rapport à ce match nul lors de ce derby? Regrets ou satisfaction ?

 

K : Nous sommes passés à côté de notre 1ère mi-temps, clairement malgré 2/3 opportunités de scorer, ils nous ont été supérieur dans l'utilisation du ballon et du pressing. Après une remise en place tactique à la MT, on est reparti avec de meilleure intention et mis en place ce que l'on aurait dû faire depuis le début du match. Donc globalement regrets car nous étions à domicile et nous devions l'emporter et satisfactions pour la réaction d'orgueil et d'avoir arraché ce match nul.

 

F : Nous avons fait une très bonne entame de match, nous avons joué très haut posant de nombreux problèmes dans le dos de la défenseuse de l' ESCC. Nous aurions du ouvrir le score en première mi temps. 0/0 à la mi temps, nous marquons dès la reprise et nous commençons alors à reculer offrant des opportunités à l'équipe curanaise. Romain SAULES a longtemps repoussé l'échéance avant que Patxi ne vienne le tromper. Nous avons une ou deux occasion à 1/0 où nous aurions pu tuer le match mais l'ESCC a eu aussi quelques franches occasions. Résultat presque logique même si au vu de nos ambitions et notre état d' esprit sur cette rencontre nous sommes déçu de ne ramener que 2 points de ce déplacement.

 

 

- Fabien/Kevin, quelques mots sur le début de saison de votre formation ?

 

K : Ce que je préfère retenir sur le début c'est qu'on a toujours pas concédé de défaite, même si il n'y a que 3 journée, et nos buts encaissés, 3 pour le moment c'est un bon départ. Petit bémol sur la qualité de notre jeu mais on peut que hisser cela au vu la qualité de notre effectif.

 

F : Nous avons réalisé une très belle préparation avec des oppositions amicales de qualité. Nous sommes éliminés des Coupes de France et du Midi. Sur ces match là, de nombreux éléments extra sportif sont venus nous barrer la route ( arbitrage, blessure, malchance...) mais cela fait parti du football et nous devons nous concentrer sur le championnat. Avec une victoire, un nul et une défaite nous ne figurons qu'à un seul point du leader d'un championnat qui s' annonce une nouvelle fois on ne peut plus étriqué !! Le visage qu' offre notre formation est tout de même plaisante à voir !!

 

- Fabien/Kevin, pour finir, sur votre duel de la 85ème, qui fait vraiment faute et qui crie le plus fort et donc maitrise l'art de la simulation au mieux ?

 

K : Pour moi, la faute est de Fa mais ça doit pas être évident à juger donc j'ai fait jouer ma voix de ténor, connaissant l'adversaire je me suis dit que ce serait à celui qui crie le plus fort, ça à marché, +1 pour moi. À noter, la simulation, un geste que je commence à maîtriser formidablement.

 

F : Sur ce si médiatisé contact, je suis en possession du ballon, je suis sur le point de lancer dans le profondeur mon petit frère qui nul doute aurait fini cet action, c'est alors que je vois une ombre filer sur moi. Pas le temps d'armer ma passe que déjà Kévin me tacle (par l'arrière, et le pied décollé ...). Evidemment mon pied vient taper le sien au moment ou je déclenche ma passe. Son cri puissant de mâle dominant a résonné dans le Lévezou et l'arbitre a alors été obligé de lui accorder faute, alors que je pense très honnêtement que le coup franc était pour nous. Je retiendrais cette magnifique phrase de mon très cher ami Kévin "il y en marre de prendre des coups tout les week-ends". L'arbitre, plein de remords, d'avoir anéanti une action de buts grenats a alors sorti le carton jaune. ;)

Seul vainqueur de cet action, le fair play et l' amitié qui nous a poussé à nous faire une petite tape sur la fesse chacun !!

 

 

- Kevin, joueur et désormais investi au bureau, quelques mots sur ce nouveau rôle ?

 

Je ne joue pas un grand rôle dans ce bureau, loin de là, il s'agit juste de m'occuper plus ou moins des terrains, plus quelques autres commissions qui vont permettre de faire souffler certains dirigeants. Puis m'investir dans le club de mon village, c'est une chose qui me tenait à cœur. Au passage je souhaite une bonne saison à nos voisins de la JSL.

 

 

- Fabien, dirigeant et joueur de votre club, quelques mots sur les objectifs du club pour cette saison ?

 

Les objectifs sont on ne peut plus clairs cette saison, un très long et glorieux parcours en coupe d'Aveyron, et une accession en PL tant méritée pour notre club au vu de l'investissement de ses dirigeants et à la qualité des générations futures...

 

Entre regrets et soulagements
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :