Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

US Réquista - ESCC           0-1

 

 

Match 20h30 – Terrain : très bon - Arbitrage : Très bon aussi - Temps : frais et venté ! - Température : 5° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : 70 – 3ème mi-temps : géré par Djèje

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Yo, Cèdric R, Gael, Phil, Kevin, Bast, Juju, Cyril, Enzo, Patxi, Paul et Ben.J

 

 

Enfin ! Oui enfin, l'équipe fanion a renoué à nouveau avec le succès à l'extérieur, en déplacement à Réquista, en s'imposant sur la plus petite des marges 1-0.

L'ouverture du score à la 30ème a ponctué une entame de match maitrisée de la part de l'ESCC. En effet, dès les premiers ballons, le onze noir et blanc affichait un visage sérieux et totalement impliqué. La force collective affichée par l'ESCC permettait aussi de revoir les noirs et blancs enfin en réussite. En effet, les locaux frappaient deux fois les montants durant le second acte. Toutefois, l'ESCC gérait intelligemment cette seconde période en procédant par contres et avait, à plusieurs reprises, l'occasion de breaker.

Les grosses prestations des deux gardiens en seconde période voyaient les équipes se quitter sur ce score inchangé de 1-0 en faveur de l'ESCC. Un succès extrêmement important dans ce championnat on ne peut plus serré. Il reste deux rencontres avant la trêve pour confirmer cette prestation.

 

 

Avec un bilan de 2 nuls et une défaite après la série de trois rencontres à domicile, l'ESCC, en déplacement à Réquista, était dans l'obligation d'aller chercher ces points perdus. Un adversaire du jour, qui, après un début de saison tonitruant ponctué par une qualification face à...l'ESCC en coupe du Midi, marque le pas.

Et dès les premiers ballons, par enchantement, aussi inexplicable que peut être des attitudes contraires à la réussite collective vues lors des rencontres précédentes, le 11 de départ se montraient dans des dispositions propres à sortir "un gros match".

Agressifs collectivement à la récupération, bloc équipe enfin digne d'un positionnement collectif cohérent, animation offensive variée et satisfaisante, l'ESCC réussissait son entame de match.

Et très rapidement les premières opportunités arrivaient notamment sous l'impulsion de Paul et Patxi, bien alimentés par Kevin. Paul se créait la première grosses occasion, sa demi-volée, certes écrasée n'était pas loin de tromper le portier adverse.

L'ESCC ensuite obtenait une petite dizaine de corners, trop mal négociés, gros point noir ce premier acte. Regrettable car les efforts collectifs n'étaient ainsi que très peu récompensés.

Alors que l'ESCC se montrait plutôt maitre du ballon, les locaux sur leur première grosse opportunité était pas loin de score sur un centre au second poteau, la reprise du latéral droit hors cadre laissait l'ESCC dans le match. Un retour de la réussite ?

Alors que les locaux se montraient plus incisifs en milieu de première mi-temps durant une petite dizaine de minutes, c'est le moment où l'ESCC ouvrait le score. Tout partait d'une récup de Cédric et Ben.J au poteau de corner, ce dernier servait Cyril qui suite à un excellent travail côté gauche avec Kevin, permettait au meneur de jeu de l'ESCC de déborder et servir Paul sur un plateau au premier. Sa reprise était stoppée par le gardien mais revenait dans les pieds de Patxi, qui plein de lucidité, ouvrait le score malgré le retour de plusieurs joueurs adverses.

Ainsi au terme de ce premier acte, l'ESCC rentrait, logiquement, avec un but d'avance, récompensant 45 premières minutes pleines et de qualité.

 

A la reprise, un élément non négligeable allait devoir être géré par l'ESCC. En effet, en ce samedi soir, dans le Ségala, Eole décidait de se montrer bien présent et distillait avec parcimonie de belles bourrasques de vents.

L'ESCC allait devoir intégrer cet élément en évitant, notamment les CPA. Et la reprise du second acte donnait le ton. Les locaux revenaient avec des intentions bien différentes.

Le bloc de l'ESCC reculait malheureusement de 15 mètres. C'est alors que Fa allait débuter son show. On jouait depuis 3 minutes quand, déjà, les locaux obtenaient le premier CF, magnifiquement claqué par Fa.

Le second CF aux environs de la 50ème n'était touché par personne mais repoussé par la barre. La réussite pour l'ESCC semblait de retour. De plus, l'ESCC, après 10 première minutes difficiles se reprenait notamment sous l'impulsion des milieux excentrés, Cyril et Paul, qui sur les ressorties de balles avaient de gros coups à jouer. Gaël, pour un de ses premiers ballons, n'étaient pas loin, d'acrobatiquement, de reprendre un centre brulant.

L'ESCC, moins dominateur que le premier acte, procédait toutefois par contres et se chérait de réelles opportunités de scorer notamment par Cyril à deux reprises. Mais pris à son propre jeu, c'est les locaux qui sur un contre trouvait cette fois le montant droit de Fa. Une chose était certaine, la réussite était de retour.

Le dernier quart d'heure voyait les deux équipes au bord de la rupture. L'ESCC essayait d'endiguer les différentes vagues et pouvait comptait sur Fa, qui tel un aimant, ramener tous les ballons aériens dangereux. Réquista devait essayer de gérer les contres attaques de l'ESCC, bien négociées jusqu'à l'ultime décalage.

Un dernier CF excentré, dans un temps additionnel quasi interminable, était repoussé. L'ESCC tenait enfin son succès au terme d'un match plein.

 

Une rencontre marquée par le retour de la réussite qui avait semblé abandonner l'ESCC. Toutefois, il est bien entendu évident que cette chance ou réussite se provoque. Et le visage affiché par l'ESCC avec une véritable force collective, visible notamment lors des changements, et mentalement disposés aux efforts collectifs n'y est pas étranger.

Il reste deux rencontres de championnat avant la trêve pour présenter un bilan à la trêve si ce n'est bon, au moins moyen pour espérer une phase retour plus intéressante.

 

 

 

 

 

Buts : Patxi

 

 

Passeurs :

 

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Fa et sa seconde mi-temps tout en prises de balles et claquettes subtiles

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- la 3ème MT avec l'équipe adverse

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Il ne nous laisse que très peu le choix, mais Yo pour sa tentative de demi volée à 25m des barres, envoyant le ballon 10m derrière lui, suite à un beau dévissé, restera dans les annales du football.

 

 

 

Enfin !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :