Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC - FC Agen/Gages           3-5

 

 

Match 18h – Terrain : excellent mais glissant ! - Arbitrage : ... similaire au niveau des joueurs de l'ESCC, actuellement - Temps : frais - Température : 8° - Esprit du match : intelligence générale au vu des conditions - Spectateurs : 50 – 3ème mi-temps : en featuring avec la 2 et la 3 à noyer 2 grosses contre performances

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Yo, Cèdric R, Gael, Bast, Kevin, Den', Juju, Cyril, Enzo, Patxi, Paul et Ben.J

 

 

 

Un ersatz, aussi appelé succédané, est un « sous-équivalent », souvent considéré de moindre qualité, d'un système considéré, ou bien tout produit de substitution remplissant les mêmes fonctions que l'original. Il s'agit d'une pâle copie, d'un substitut parfois peu, voire pas du tout, efficace ou encore d'un sujet dénaturé peu convaincant.

 

 

Après l'intermède Coupe du Midi, l'ESCC retrouvait le championnat avec la réception de la formation d'Agen/Gages. Deux formations auteurs d'un début de saison timoré et en demi -teinte mais aux courbes de formes opposées, les hôtes de l'ESCC montrant ces derniers temps un net regain de forme a contrario des noirs et blancs.

Après la rageante défaite à St Laurent, l'ESCC débutait son triptyque de rencontres consécutives à domicile. Le mois de novembre voyant l'ESCC recevoir 4 fois sur 5, illustrant l'extrême importance de ce mois pour le groupe fanion.

Le début de match était plutôt bon pour l'ESCC qui se projetait très rapidement vers les buts adverses et se procuraient 2 énormes occases. L'ESCC aurait du ouvrir le score sur ces opportunités. Et sur le premier ballon adverse dangereux, l'ESCC allait encaisser l'ouverture du score. Un long ballon anodin dans le dos de la défense prenait à revers cette dernière. 0-1. Et l'ESCC allait à nouveau avoir les occases de revenir de suite dans le match mais l'inefficacité offensive était une nouvelle fois criante. Et malheureusement le scénario se répétait. Une passe du 5 adverse perçait les deux rideaux offensifs de l'ESCC, pour trouver le 9 adverse, un contrôle orienté et une frappe plus tard , l'ESCC était mené 2-0.

A partir de là, l'ESCC allait scorer à trois reprises (par Patxi, Bast et Denis), ce n'était à chaque fois pour réduire le score face aux visiteurs qui ont fait la course en tête 90 minutes durant, scorant cinq fois au total dont quatre réalisations copies conformes...

L'ESCC n'aura jamais véritablement été en mesure de revenir dans le score au cours de cette partie.

Inefficaces offensivement malgré 3 buts, l'ESCC ne peut se permettre d'être aussi friable défensivement. Si pour envisager un succès il faut scorer lors de chaque rencontre 3 ou 4 fois, il est inenvisageable d'espérer un maintien dans l'élite départementale. Car bien que peu réalistes à St Laurent et face à Agen/Gages, l'ESCC a tout de même scoré à deux et trois reprises. Mais les façons, récurrentes, dont l 'ESCC encaisse les buts sont alarmantes.

Alors certes, les visiteurs de ce WE dispose offensivement d'un élément qui n'a rien à faire à ce niveau, mais il est quand même possible de défendre différemment et éviter d'encaisser...4 buts sur 5 copies conformes !!! Des buts eux mêmes similaires à ceux encaissés lors de la défaite à St Laurent voire même lors de l'élimination en coupe face à Réquista.

A l'agonie défensivement pendant 90 minutes et au vu de la relative indigence offensive, l'ESCC a intérêt se reprendre très, très rapidement. A contrario, la saison risque d'être des plus compliquées.

Les joueurs de l'ESCC semblent plutôt endosser des rôles d'acteurs qu'occuper véritablement la fonction de leurs postes attribués en début de match. Il n'est pas juste question d'occuper une zone et faire acte de présence dans celle-ci mais prendre les responsabilités de la place occupée.

Pour conclure, s'il n'est pas de coutume de parler arbitrage sur cette interface (car bien trop facile d'expliquer les contre performances par un élément extérieur), ou si c'est le cas, s'est pour s'en féliciter, comme c'est le cas de 95% des désignations depuis une saison et demie, la performance de l'officiel (6 cartons jaunes en 30mn dans un match dans excès d'agressivité, 9 cartons au final, 3 cartons adressés aux mauvais joueurs, un penalty inexistant puis de la compensation en suivant, un temps de jeu effectif dépassant pas sans doute 30mn...) fut au niveau des joueurs de l'ESCC. C'est dire.

Des acteurs privés au final du simple plaisir de jouer et ce, de façon totalement indépendante du résultat final. A St Laurent, l'ESCC avait chuté mais en prenant du plaisir à jouer. Là, ce fut diamétralement opposé, n'impactant pas le résultat mais le plaisir des joueurs de seulement disputer une rencontre. Regrettable.

 

 

PS : merci à Vivian, Vincent et Bast pour les travaux (tonte, sablage...) sur nos très chères aires de jeux...

 

 

 

Buts : Patxi, Bast et Denis

 

 

Passeurs : Cédric et Paul

 

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

-  Simon pour n'avoir rien lâché sinon on ne prenait 10

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- à différentes reprises, le "sang froid" gardé par les 22 acteurs pour ne pas "envenimer" la match. C'était plutôt intelligent de la part de tous.

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- le championnat portugais avait l'affaire du "sifflet doré", pour le coup, on peut attribuer ce même objet mais dans un matériau un peu moins noble.  

 

 

Ersatz de rencontre de football
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :