Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC - US Dourdou           1-1

 

 

Match 21h – Terrain : très bon - Arbitrage : excellent - Temps : frais - Température : 8° - Esprit du match : bon - Spectateurs : 50 – 3ème mi-temps : tranquille à écouter un chanteur bizarre....

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Yo, Cèdric R, Gael, Phil, Kevin, Den', Juju, Tom, Enzo, Patxi, Paul et Ben.J

 

 

 

En effet, il suffit d'un rien pour que l'ESCC ne dérape. Auteur d'un premier acte au contenu plutôt intéressant ponctué par l'ouverture du score de Paul après un excellent mouvement collectif ; l'ESCC a, au final concédé le partage des points au terme d'un second acte moins emballant.

En effet, les visiteurs du jour profitaient d'une des seules erreurs de l'ESCC pour égaliser à la 82ème. Actuellement l'ESCC paye au prix fort chacune de ses errances. Et dans les têtes, ce partage des points avait valeur de défaite tant l'opportunité de relancer "la machine" était envisageable.

Ce partage des points de l'équipe fanion allait être le seul faux pas du week-end victorieux de l'ESCC.

 

 

L'ESCC, après la claque reçue la semaine dernière devait agir et réagir pour la réception de l'US Dourdou, une formation diminuée pour cette rencontre.

Le début de match et le premier acte allait être quasi totalement dominée par l'ESCC mais malgré tout, il fallait attendre la 41ème pour voir les locaux ouvrir le score. Auparavant ni Kevin, d'une frappe de loin, ni Enzo à l'affût sur un ballon repoussée ou encore Simon, sur un CF vicieux, n'avaient pu tromper la vigilance du gardien adverse.

C'est sur un pressing combiné de Patxi et Ben.J que l'ouverture du score intervenait, après un double une deux, ce dernier servait Paul qui ouvrait le score d'une frappe croisée.

 

La reprise du second acte était là aussi à l'avantage des locaux qui signaient un gros premier quart d'heure. Denis était pas loin du second but, après un service de Gaël, dès la reprise. Cédric trouvait le montant du gardien sur une frappe croisée. Mais à l'heure de jeu, l'ESCC n'avait toujours pas fait le break. De plus les changements semblaient perturber la marche en avant de l'ESCC. Et progressivement le match tombait dans un faux rythme.

L'ESCC attentiste au final, attendait le coup de sifflet final. Mais sur une faute à la médiane, un CF lointain dans le dos de la défense de l'ESCC voyait le 5 adverse enroulait sa frappe pour l'égalisation sur la première véritable opportunité adverse. L'ESCC, tellement fébrile, était plus proche dans les dix dernières minutes d'un second but adverse que de reprendre l'avantage.

L'ESCC, au terme d'un match, que les joueurs doivent gagner dans 90% des cas, partageaient finalement les points du match nul.

La série des matchs à domicile s'apparentent pour l'instant à un parcours de relégué. C'est d'ailleurs, au terme, de cette journée une inquiétante place de relégable qu'occupe l'ESCC. Avec un bilan de 3 nuls et une défaite, l'ESCC a, aux yeux de ses adversaires le profil type du relégué potentiel en fin de saison.

Il serait fortement intéressant de, si ça doit leur faire plaisir de garder le profil, mais au final d'enfiler un tout autre habit, un peu plus valorisant. Celui d'équipe séduisante par exemple. Et efficace aussi.

 

 

 

 

Buts : Paul

 

 

Passeurs : Ben.J

 

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- l'arbitrage

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- l'inversion du match accepté par le club adverse.

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- BenJ, pour le marquage élastique sur l'égalisation

 

 

Fébrilité ambiante
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :