Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – St Laurent d’Olt/La Canourgue           2-0

 

 

Match 19h – Terrain : parfois vert, parfois blanc - Arbitrage : bon hormis pour les sanctions du premier acte - Temps : virevoltant ! - Température : 2° - Esprit du match : bon à  temps partiel … Puis certains individus pénalisent autant leurs coéquipiers que leurs adversaires … !  - Spectateurs : une cinquantaine – 3ème mi-temps : arrange moi du Rhum !!!

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Yo, Cédric, Flo, Ga, Bast, Paul, Cyril, Enzo, Juju, Patxi, Kevin et Ben.J

 

 

 

            Après l’éclaircie de la coupe, l’ESCC revenait au championnat et ce, dans un contexte, beaucoup plus maussade. On ne croyait pas d’ailleurs que cette métaphore allait se révélée si significative ! On y reviendra.

            Pour son retour au « quotidien »,  l’équipe fanion recevait samedi soir à Curan, le leader, St Laurent d’Olt/La Canourgue.

Un rencontre s’apparentant à la dernière chance. En effet, dans l’optique du maintien, un nouvel accroc s’avèrerait, sans nul doute, rédhibitoire. De plus, pour rappel symbolique, en championnat, l’ESCC ne s’est plus imposé depuis le match…retour de l’an dernier face à St Laurent d’Olt/La Canourgue. Une éternité !

            Les joueurs semblent, enfin, prendre conscience de la situation au vu des premiers duels. Le sacro saint round d’observation durant au final que quelques minutes. Face à une équipe adverse joueuse, avec le souci de repartir au sol depuis sa base arrière, l’l’ESCC, dès les premiers ballons, se montre enclin à signer une belle performance.

Bien positionné, quadrillant de façon idéale le terrain, l’ESCC récupère pas mal de ballons, soit en exploitant les pertes de balles adverse ou au terme, d’un pressing intelligent. Le jeu offensif local, notamment les déplacements de Patxi, mettant en difficulté la charnière adverse, c’est sur une séquence collective magnifique que l’ESCC ouvre le score à la 15ème. Ce dernier va profiter d’un subtil décalage de Kevin pour croiser sa frappe aux 20m et ouvrir le score. Efficace. En effet, l’ESCC ouvre le score sur sa première véritable grosse opportunité. Une seconde arrivant rapidement. Patxi subtilise un ballon au 4 adverse à 30 m de ses buts, ce dernier le stoppe irrégulièrement. L’arbitre décide étrangement de ne sortir que le jaune, arguant de sa position d’avant dernier défenseur et non d’ultime joueur. Une règle qui…n’existe pas ! On parle d’anéantir une action de but manifeste et non de dernier défenseur. Bref. Kevin se charge du coup franc et expédie le ballon dans une des éoliennes de Viarouge.  Simon, lui, sur CPA fait passer un nouveau frisson à la défense adverse. C’est finalement Bast qui règle la mire sur CPA. Sur une faute côté gauche qui allait coûter un jaune à l’autre axial, ce dernier déposait un ballon au second poteau. Un cafouillage profitant à Flo qui doublait la mise, 2 minutes avant la pause.

 

 

            C’est à partir de là que le match basculait quelque peu dans l’irréel.

            Parallèlement à la blessure de l’arbitre officiel, donc remplacé par Lio après que les adversaires aient perdu la pièce, une averse de neige 15 minutes durant, au retour des vestiaires, allait recouvrir le terrain d’une pellicule blanche nécessitant l’interruption de la partie. 15 minutes durant lesquelles l’ESCC s’était inscrit dans la droite ligne du contenu proposé dans le premier acte. Patxi se procurant une occase énorme de tuer le match.

L’interruption de la partie allait durer 45 minutes. Comme le règlement le veut.

Intérêts divergents et méconnaissance du règlement dans de tels cas (rares), laissaient planer le doute sur la suite réservée à cette rencontre épique. Après avoir déblayé les lignes et profitant de l’interruption des chutes de neige, Lio, assisté par l’arbitre officiel blessé depuis la touche, redonnait le coup d’envoi de la suite de la rencontre.

            Si c’était clairement l’ESCC qui souhait reprendre les débats (bien entendu au vu du score), c’est les visiteurs qui allaient totalement dominer cette dernière demi heure. Les locaux semblant plonger dans une léthargie inquiétante. Ou saisis par le froid, c’est selon.

            Heureusement, le montant sauvait Fa sur la plus grosse opportunité puis un élément adverse pensant pas trop au football réveillait les ardeurs de l’ESCC, remobilisant les locaux pour tenir bon jusqu’à la fin.

Après une fin de match décousue, avec un petit attroupement général, où aucune des équipes, globalement, brillaient par son extrême lucidité, dans la gestion du présent et des échéances ; certains joueurs allaient réfléchir qu’il serait peut être bon de mettre un terme à cette…interminable rencontre !

Au terme de celle-ci, et après une fin de match décousue, l’ESCC signait un succès vital pour la suite. Merci à Lionel d’avoir brillamment remplacé, pour le second acte, l’arbitre blessé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Buts : Patxi  & Flo

 

 

Passeurs : Kevin & Bast

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- la belle séquence collective amenant le premier but. Sinon nos déblayages des lignes aussi !

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- La fabrication artisanale, à l’arrache, d’un ballon adapté aux conditions climatiques changeantes, par les artistes contemporains de l’équipe : Bast & Patxi. Tremble Soulages !

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- la frappe, cadrée !, dans la porte visiteur des vestiaires d’un joueur adverse… Une porte toute neuve des 70’s…En bois exotique rare…

En même temps, on avait un gros problème de ventilation et de moisissure, il nous a trouvé la solution. Peut être !

 

 

ps : Merci à Laura pour les photos !

 

 

L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
L’ESCC se réchauffe le cœur et…l’esprit !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :