Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Moutiers – ESCC           1-3

 

 

Match 15h – Terrain : synthétique mais pas au top - Arbitrage : bon - Temps : parfait, printanier. Certains ont basculé vers le teint « écrevisse » dans le kop - Température : 10° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : 250 – 3ème mi-temps : Avec les filles & la 2 à fêter 3 demis… ! Trois fois plus intense. Il y aura un avant et un après dimanche 5 avril 2015 en terme de 3ème MT… Une R.E.F.E.R.E.N.C.E.

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Yo, Cédric, Flo, Ga, Bast, Paul, Cyril, Enzo, Juju, Patxi, Kevin et Ben.J

 

 

 

            Si dans la galaxie NBA on parle de triple-double pour définir une performance individuelle lors d'un match dans lequel un joueur a enregistréé au moins dix unités dans trois catégories statistiques différentes, on pourrait presque adapter cette expression à l’ESCC !

            En effet, au terme de ce week-end, que l’on peut désormais qualifier d’exceptionnellement inédit, l’ESCC voit ses 3 représentants engagés en quart de finale accéder au dernier carré ! Un triple double pour le club magnifique !!!

            Mais tout ne fut pas si aisé. Alors que les filles, une semaine avant, et la deux, la veille, avaient fait le nécessaire pour accéder au dernier carré de leu compétition, la responsabilité de dresser un bilan parfait pour le club reposait sur les épaules du groupe 1 face aux Moutiers, pensionnaire de promotion de 1ère division.

            Pourtant au vue du début de match, l’écart de deux niveaux était très peu perceptible. Dès les premiers ballons, l’ESCC semblait plutôt timoré. Sans complexe, Les Moutiers se montraient plus fringants et dominateurs en ce début de match. Avec réalisme, les locaux ouvraient le score sur un CF lointain. 1-0. On jouait depuis même pas 10 minutes.

Cette ouverture du score avait au moins le mérite de sortir l’ESCC de la léthargie dans laquelle toute l’équipe semblait plongée. Gaël se procurait la première opportunité consécutivement à centre côté gauche de Ben.J. Sa tête fuyait le cadre de peu. Puis Kevin parvenait à servir Cyril dans la profondeur mais le portier local déviait, in fine, sa tentative.

L’ESCC, enfin positionné plus haut, retrouvait un peu de maitrise dans la circulation du ballon. Sur une possession aux 30m, l’ESCC obtenait un CF à 25m. Simon retrouvait de la réussite sur son exercice de prédilection au moment idoine. Avec la complicité involontaire du gardien adverse, l’ESCC recollait au score à la 20ème . 1-1.

            La fin de ce premier acte voyait les équipes se neutralisaient, notamment en milieu de terrain. Fa avait deux frappes lointaines à capter mais sans véritable danger alors qu’offensivement, l’ESCC se montrait plutôt dangereux sur CPA.

Toutefois, au vu du contenu de ce premier acte et afin d’éviter toutes convenues, il était indispensable de hausser le niveau tant collectivement qu’individuellement pour ne pas conjuguer le verbe « regretter » à tous les modes possibles…

 

            Et un joueur allait être le parfait symbole de ce changement d’une mi-temps à l’autre. Kevin, plutôt en phase digestion tranquille durant les 45 premières minutes, allait, enfin, se montrer incisif et à la hauteur. Précieux dans la conservation et les décalages, Bast et Kevin prenaient le jeu en charge. Bien aidé en cela par les entrées parfaites de Paul et Flo, auteurs de 45 minutes parfaites, l’ESCC logiquement prenait l’avantage consécutivement à  un corner. Bast voyait sa tentative déviée par Cyril au premier poteau pour Patxi qui ne laissait aucune chance au portier adverse d’une tête décroisée. On jouait depuis une quinzaine de minutes. 1-2. L’emprise globale de l’ESCC était enfin matérialisée par ce second but. De la 60ème à la 80ème, l’ESCC allait alors complètement dominé les débats. Gaël d’une nouvelle tête décroisée louper le break de très peu. Patxi par deux fois voyait, ses tentatives stoppaient par le gardien ou fuir le cadre de très peu après les décalages parfaits, de Paul puis de Kevin. Et c’est ce dernier qui venait asseoir l’emprise des noirs et blancs en catapultant le corner de Bast au fond des filets  à la 80ème. Ce nouveau but mettait fin aux derniers espoirs des ruthénois. L’ESCC gérait tranquillement les dernières minutes devant un nombreux public, majoritairement acquis à sa cause. Le trio arbitral libérait les 22 acteurs après un match disputé dans un esprit exemplaire.

 

            L’équipe une s’offrait, elle aussi, le droit d’accéder à « son » dernier carré. Moribond en championnat, l’ESCC affiche en coupe non pas un visage plus emballant mais surtout pourvu de réussite. Une réussite qui semble délaisser complètement l’ESCC en championnat.

Si pour les autres équipes d’excellence en lutte pour le maintien, cette qualification va être considérée comme une bonne nouvelle, estimant que l’ESCC aurait la tête uniquement à la coupe (si on vous a vu !), c’est désormais l’affaire de tous de savoir se replonger très vite dans le championnat pour deux déplacements consécutifs à venir décisifs, dans un cadre bien plus intimiste.

 

            Un merci particulier à toutes les personnes ayant fait le déplacement, Mathilde et Séverine pour la vente des places et bon vent à Bast !           

 

           

 

 

 

Buts : Simon, Patxi et Kevin

 

 

Passeurs : Cyril & Bast

 

 

Le match côté média : ici et ici

 

 

Photos à retrouver sur le Facebook du club.

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Bast, pour ce que vous voulez, à part sa moustache. Mais pour ce match, il le méritait bien.

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- l’excellent esprit régnant jusqu’au terme des 90 minutes.

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- BenJ pour ses trois tentatives pied gauche qui ont plus fait trembler les fenêtres de l’IUT que les filets…

L’ESCC retrouve le dernier carré
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :