Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AS Rebourguil  – ESCC           1-1

 

 

Match 17h – Terrain : sec, accidenté et trop petit - Arbitrage : excellent - Temps : bon - Température : 15° - Esprit du match : moyen + - Spectateurs : une 60aine– 3ème mi-temps : ouverture de la saison au Vioulou

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Nono, Bastos, Enzo, Bast, Ga,  Paul, Cyril, Will, Cédric R, Patxi, Lio et Ben.J

 

 

 

            C’est sans doute la « punition » la plus subtile dans le contexte d’une rétrogradation qu’un club a à subir. Ce n’est pas toujours le cas, mais là le cas était, justement ou malheureusement, échéant. La qualité des terrains peut baisser en parallèle de la chute d’un niveau. Même si nos terrains ne sont pas des billards en puissance, la surface de jeu adverse de ce week-end incitait plus à aller faire une rando familiale, un repas, un mollky ou autre, qu’un match de foot.

            Si l’ESCC a la saison dernière été obligé de prendre des dispositions sur ces deux stades pour répondre à certaines obligations de nos chères institutions, ce règlement devait nous être très spécifique…  Loin de nous l’idée d’en vouloir au club recevant de ce week-end, largement au niveau sportivement, mais faudra nous expliquer, tout au moins, préciser certaines dispositions qui ont touché l’ESCC l’an dernier et qui semblent au final, que relativement, très peu étendues.

            Bref, sinon, il y a eu match. Parfois plutôt un ersatz de rencontre, côté ESCC. Sur un terrain, vous l’aurez donc compris, plus qu’accidenté, l’ESCC n’a pu qu’obtenir le partage des points et s’en sort, au final, plutôt bien même.

            Si le premier acte voit l’ESCC se montrait plutôt positionné haut avec son bloc équipe, cette attitude n’était pas pour autant gage de réussite offensive. Très peu d’occasions. Si les locaux ne se découvraient que très peu, les quelques fois ou ce fut le cas, leurs offensives étaient dangereuses. Sur la première, Fa bloquait bien un tir croisé alors que sur la seconde notable, la demi-volée passait de peu à côté.

            Côté ESCC : Gaël allumait une première double mèche et Bastos trouvait le poteau suite à un CF excentré. Le reste n’était que tentatives lointaines et infructueuses, timing imparfait sur la dernière passe ou des approches aux abords de la surface mais sans conséquence. 0-0 à la MT.

 

            La reprise du second acte voyait une équipe de l’ESCC revenir complètement déstabilisée. Dominé pendant 25 minutes, l’ESCC prenait l’eau, pour des raisons incompréhensibles au regard de la première MT, plutôt de bonne facture défensivement. En retard aux duels, dépassés en vitesse, battus dans l’agressivité, c’était logiquement qu’à l’heure de jeu, les locaux ouvraient le score.

            L’égalisation de l’ESCC une dizaine de minute plus tard, plutôt heureuse, ne tenait qu’à la persévérance de Cyril qui se battant sur un ballon en profondeur, déposait son vis-à-vis, éliminait le gardien. Sa frappe sur le poteau était bien suivie par Lio, qui égalisait dans les 6m. 1-1.

            Il restait 1/4h pour aller chercher un succès. Paul obtenait la meilleure opportunité mais le gardien adverse sortait un arrêt décisif. Tout comme Fa, d’une légèreté absolue, qui s’envolait sur un CF aux 20m et bloquait parfaitement une ultime tentative.

           

            Une prestation en demi-teinte pour l’ESCC notamment en comparaison de son dernier match de préparation. La qualité du terrain n’explique pas tout, l’ESCC ayant été défaillant dans de nombreux secteurs en parallèle. Le point noir est que l’ESCC ressort avec un nouveau blessé, le 3ème en 3 semaines consécutives…

 

            A noter, l’excellent arbitrage de l’officiel et de ses assesseurs dont Auré. Merci à elle pour sa prestation, risquée, vu le couloir de touche large d’un mètre !

            Enfin, merci aux filles pour le rally express, que n’aurait pas dénigré Cani !

 

 

 

 

           

 

 

Buts : Lio

 

 

Passeurs :

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Fa, pour sa prestation globale et sa maitrise nerveuse. Nono pour sa présence et Cyril pour sa rentrée.

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le trio arbitral impeccable

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Bast qui ouvre son compteur ! Mais pas le compteur but !

Reprise timide

Partager cet article

Repost 0