Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESCC  – CS Séverac II           2-0

 

 

Match 19h – Terrain : plutôt bon - Arbitrage : très bon - Temps : frais - Température : 7° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : une 50aine – 3ème mi-temps : pas très tardive mais d’une rare et belle intensité. Merci à Cyril !

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Nono, Bastos, Enzo, Bast, Ga,  Paul, Cyril, Lio, Cédric R, Juju, Will et Ben.J

 

 

« Au sortie d’un match complet et de bon niveau, l’ESCC s’impose 2-0 face aux réservistes de Séverac. Après avoir laissé entrevoir des progrès notables dans le jeu lors de leur dernière sortie en coupe malgré l’élimination, il fallait désormais concrétiser. Chose faite avec ce succès face à un adversaire arrivant sur le Lévézou, auréolé, tout comme l’ESCC, d’un statut d’équipe invaincue. Un statut que conserve l’ESCC au terme d’une rencontre maitrisée. L’ouverture du score intervenait à la 30ème quand Vincent Merlhe reprenait de la tête un corner parfait de Simon Rolland-Molinier.

Si le premier acte avait globalement était équilibré, l’ESCC gérait, avec sérénité le second, se procurant différentes opportunités notamment par William Bousquet et Paul Nespoulous. Et à 25mn de la fin, suite à un coup franc rapidement joué entre Benjamin Carrière et Cédric Rigal, ce dernier servait parfaitement Paul Nespoulous qui mettait fin à tout suspens. A noter l’excellent esprit de cette rencontre, facilité par un très bon arbitrage.

L’ESCC, désormais, doit confirmer samedi prochain pour son match en retard face à Laissac. Un succès enverrait l’ESCC sur le podium ».

 

 

 

 

 

             Après les, plutôt, bonnes dispositions que l’ESCC avaient laissées entrevoir la semaine dernière en coupe, malgré l’élimination, un résultat était désormais attendu, avec la manière donc, pour la réception de Séverac II en championnat.

            Pour les fins observateurs, cette rencontre mettait aux prises les deux seules formations encore invaincues avant cette journée. L’adversaire du jour ayant, toutefois, joué une rencontre supplémentaire. Une formation visiteuse parmi les favoris à l’accession. Le match revêtait donc une importance capitale.

            Pas de sacro-saint round d’observation en ce début de partie. Toutefois, l’ESCC subissait quelque peu, un poil trop attentiste dans les premiers duels de ce match. Au terme des 10 premières minutes, l’ESCC se reprenait. Les séquences offensives augmentant tant en qualité qu’en quantité.

            Parallèlement, l’ESCC était au final peu inquiété défensivement. En cherchant à jouer long sur le 9 adverse ou dans la profondeur via la projection des milieux offensifs, le trio Bastos / Nono / Ju voyaient, ainsi, ses taches défensives plutôt aisées. De plus, le jeu adverse était essentiellement axial, laissant, de façon alternée Enzo et Cédric, les latéraux, avoir tout loisir de prendre leur couloir tranquillement. C’est bien d’ailleurs dans cette zone de jeu que l’ESCC était souveraine. Lionel puis Simon et Cyril apportaient régulièrement le danger et obtenaient de nombreux CF ou étaient à l’origine de décalage. Sur l’un de ces corners obtenus, l’ESCC ouvrait le score. Simon déposait un corner sur la tête d’Enzo. Etrangement laissé seul, Enzo ne se faisait pas prier pour ouvrir le score à la demi-heure de jeu.

            Cette réalisation récompensait la bonne animation offensive des locaux.

 

            La reprise du second acte était plutôt attendue avec appréhension côté ESCC mais progressivement les visiteurs s’éteignaient physiquement permettant aux locaux de gérer avec maitrise ce second acte. Offensivement par deux fois Paul et Willy obtenaient une occasion copie conforme mais le gardien adverse, les deux fois, les devançait.

A force d’insister, Cédr’ et BenJ, sur CF, réussissaient leur spéciale, le premier nommé servait sur un plateau Paulo, qui trouvait le chemin des filets. Le président de la République déclarant sur le champ ce 17 octobre jour férié en hommage à cette réalisation. Une forme de faille spatio-temporelle dans le football.

            Trêve de plaisanterie, ce second but de l’ESCC douchait les derniers espoirs de revenir dans la partie côté adverse.

            L’ESCC gérait tranquillement cette fin de partie et s’imposait 2-0 au terme d’un très bon match d’ensemble. Ce succès venant confirmer la bonne prestation du week-end dernier. RDV le week-end prochain pour la mise à jour du calendrier. Un succès lors de ce match en retard permettrait à l’ESCC de se propulser sur le podium.

 

 

Réactions :

 

Maxime Galibert (entraineur joueur CS Séverac II) : "Bon début de match de notre part où on s'est procuré quelques situations intéressantes, puis on a commencé à subir contre une équipe beaucoup plus en place et avec plus d'envie qui va ouvrir le score logiquement sur corner suite à une grosse faute de marquage. Bon début de seconde mais nouvelle erreur et nouveau but qui nous a tué, Curan a bien géré ensuite et s'est contenté de bien nous attendre en plaçant quelques contres qui auraient bien pu faire mouche, score logique".

 

 

 

 

 

           

           

           

 

 

Buts : Enzo et Paul

 

 

Passeurs : Simon & Cédric

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Paul, obligatoirement !

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- Le retour de Max.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- le râteau de BenJ à la 80ème au bord de la touche. Un râteau sans manche…

En progrès

Partager cet article

Repost 0