Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FC Luc/La Primaube  – ESCC           0-2

 

 

Match 15h – Terrain : sans taupe - Arbitrage : excellent - Temps : été indien - Température : 24° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : une 100aine – 3ème mi-temps : rugbystique

 

                                                                                                                              

Compo : Pauline, Aurélie, Delphine, Céline, Mathilde, Malorie, Flavie, Amélie, Laura, Mélissa, Claire, Marie, Séverine

 

 

 

            Malgré l’énorme frustration après l’élimination de l’équipe 1 en coupe le samedi soir, c’est bien les filles qui ont redonné le sourire à l’ESCC, en cette fin de week-end, lors de leur déplacement pour affronter Luc/La Primaube. Face à une équipe invaincue cette saison, les filles se sont imposées logiquement 2-0 face à un nombreux public. En muselant parfaitement les individualités adverses, l’ESCC a fait preuve patience pour ouvrir le score à la 30ème par Laura Vermorel. Articulées autour d’un axe défensif performant, les filles ont logiquement plié le match à la 70ème, Mélissa Buscaylet se chargeant d’inscrire le second but.

Avec cette performance aboutie, les filles mettent fin à leur mauvaise passe et se replacent idéalement dans la première partie de tableau. Un succès à confirmer désormais impérativement à domicile, dimanche prochain.

 

 

 

            A croire que plusieurs clubs du football aveyronnais attendaient cette rencontre entre les filles de Luc/La Primaube et le onze de l’ESCC ! En effet, en ce dimanche après midi plutôt estival qu’automnal, c’est devant un nombreux public, à faire pâlir d’envie les supporters monégasques et la présence de licenciés de différents clubs aveyronnais, filles et garçons, que les filles de l’ESCC avaient rendez-vous avec le premier tournant de la saison.

            Après trois rencontres sans succès (2D 1N), les filles, pour se relancer, devaient s’imposer face Luc/La Primaube, invaincu cette saison. Ajouté à cela, le fait d’évoluer sur une surface inhabituelle, le contexte n’était que très peu propice.

            Dès les premiers ballons, l’ESCC allait pourtant de suite dégager une impression générale de solidité défensive. Positionnant son bloc assez haut, l’ESCC récupérait rapidement des ballons exploitables. Laura était ainsi rapidement trouvée une première fois mais signalé hors jeu. On pouvait rapidement se rendre compte que la loi 11 ne semblait pas comprise par tous côté local, dans le public. La formation AA ferait mieux d’être reconnue d’utilité publique parfois. Fort heureusement, ce fut la seule réflexion faite à notre président Enzo, œuvrant à la touche avec impartialité et justesse.

            Pour revenir au jeu, oui c’est plus intéressant, l’ESCC muselait rapidement la seule individualité offensive adverse. On comprenait rapidement que la clé du match pourrait être là. L’ESCC continuait offensivement à faire mal à l’arrière garde locale, notamment côté droit, où le jeu penchait, presque exagérément. Si Claire et Laura posaient des difficultés par leur déplacement, leur manque de justesse technique sur certaines séquences les empêchait de se montrer dangereuses.

            Toutefois, le milieu à 3 de l’ESCC se montrait très précieux à la récupération. Amélie et Flavie coupaient de nombreuses transmissions dans la zone axiale, permettant à Malo de négocier des ballons de constructions proche de la surface adverse.

            Défensivement, le première MT était un récital. Dans l’axe Delphine et Auré, tout en expérience, écartaient le moindre ballon dangereux. Mathilde démontrait en 35mn l’étendue de ses énormes progrès défensifs. Enfin, Céline, tout en placement, faisait montre de son répertoire de blocs défensifs à rendre admiratif Rudy Gobert, utilisant avec justesse sa double compétence footbaleuse/basketteuse. Et Pauline, à 1-0, en faveur de l’ESCC sortait vainqueur de son face à face avec la 10 adverse.

            Cette solidité offensive allait être récompensée par l’ouverture du score, Laura, en embuscade comme le veut l’expression, ouvrait le score à la demi-heure de jeu.

           

            Le second acte était une copie, proche de la quasi conformité à la 1ère MT. Si ce n’est que l’ESCC desserrait quelque peu l’éteignoir sur le 10 adverse. Ce supplément de marge de manœuvre permettait à l’équipe adverse de dominer le 1er quart d’heure. Et il fallait un retour salvateur de l’axe défensif de l’ESCC puis un nouvel arrêt de Pauline pour préserver l’avantage. Néanmoins en contre l’ESCC se procurait l’occasion du break. Laura filait au but mais se précipitait trop en frappant alors qu’un face à face décisif se profilait.

            Ce n’était que partie remise quand cette dernière servait Mélissa qui devançait la sortie de la gardienne adverse pour le 2-0.

            La fin du match perdait en intensité et le score ne bougeait plus.

 

            Avec ce succès et malgré de nombreuses absences, les filles mettent fin à leur mauvaise passe et se replacent idéalement dans la première partie de tableau.

 

 

Photos du match : https://www.facebook.com/ententesallescurancuran.escc/media_set?set=a.909646369130311.1073741846.100002548703271&type=3&uploaded=97

 

Buts : Laura et Mélissa

 

 

Passeurs : Laura

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- le face à face remporté par Pauline face à la 10 adverse juste après l’ouverture du score de l’ESCC

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- la très belle affluence lors de cette rencontre

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- les passes de la rotule de Céline, un geste technique d’une rare précision

Filles : L’ESCC, avec solidité et efficacité

Partager cet article

Repost 0