Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

US Creissels  – ESCC           1-1

 

 

Match 18h30 – Terrain : parfait - Arbitrage : bon mais notion de temps effectif/arrêts de jeu complètement oubliée - Temps : bon - Température : 12° - Esprit du match : bon à part le 4 adverse, un véritable poète des temps modernes, maitrisant l’art ultime qu’est l’insulte - Spectateurs : une 50aine – 3ème mi-temps : délocalisée en terres sudistes

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Nono, Bastos, Enzo, Bast, Ga,  Paul, Cyril, Yo, Cédric R, Juju, Lio et Ben.J

 

 

 

            En déplacement à Creissels, l’équipe 1 de ESCC a fait preuve de son côté d’un cruel manque d’efficacité offensive. Qui lui a coûté clairement les quatre points de la victoire.

            Le premier acte était un condensé d’opportunités offensives mal négociées. Auteur d’une entame de match maitrisée, l’ESCC, par l’intermédiaire de Paul et Simon se procurait ses principales opportunités mais faisait preuve soit d’un manque de justesse dans le dernier geste ou soit, simplement, de réussite. Et le scénario vu et revu des dizaines de fois, se produisait. Les locaux, sur l’une de leurs premières offensives, profitait d’une erreur individuelle défensive pour ouvrir le score à la 30ème.

            Mené à la pause, l’ESCC reprenait le second acte dans la continuité du précédent. L’égalisation n’intervenait qu’à l’heure de jeu par Bastien qui trouvait la lucarne opposée sur une frappe croisée, à l’entrée des 18. L’ESCC maitrisait globalement les débats mais, malgré de nouvelles opportunités durant les vingt dernières minutes, ne parvenait pas à arracher la victoire. Une issue regrettable au regard de la rencontre, pour laquelle une ouverture de score noire et blanche aurait changé complètement la face de ce match.

 

 

           

            Après un week-end au repos forcé, l’ESCC reprenait le chemin du championnat avec l’objectif de confirmer son succès à domicile. En déplacement à Creissels, face à un adversaire bien souvent imprévisible, l’ESCC pouvait se positionner, en cas de succès, dans la première partie de tableau, le tout avec un match en retard.

            Le début de match était plutôt bon, voire très bon. L’ESCC obtenait sur un premier débordement de Cyril un corner, faisant passer un premier frisson à la défense locale.

            Positionné assez haut, le bloc équipe de l’ESCC était bien en place. Mais, très vite, on allait comprendre sur quoi le match allait se jouer. En effet, dominateur, l’ESCC ne parvenait pas à scorer et faisait preuve d’un manque de justesse dans le dernier geste. Paul, Simon, Yohan tentaient leur chance dans cette première demi heure mais leurs frappes soit ne trouvaient pas le cadre ou manquaient de qualité pour tromper le gardien.

            Et bien entendu, l’ESCC, dans un déroulement de match archi classique et vu de nombreuses fois, se faisait punir à la 30ème sur la première réelle opportunité adverse. Profitant d’une erreur individuelle, le 10 adverse ouvrait le score à la 30ème.

            Accusant quelque peu le coup, les dernières minutes de ce premier acte étaient plutôt équilibrées et se cantonnaient en milieu de terrain.

 

 

            Le discours de la MT était un véritable dilemme : rester dans la continuité et attendre l’arrivée de ce soupçon de réussite en plus ou alors bouleverser les plans.

            La vérité se situait surement entre les deux. Il était surtout question, d’un point de vue individuel, d’aller chercher quelque chose en plus dans la zone de vérité offensive.

            Et on repartait sur des bases similaires. Cédric dynamitait son couloir gauche et apportait des solutions supplémentaires. Toutefois, l’envie légitime de revenir au score très rapidement laissait quelques opportunités en contres aux adversaires. Et alors que Paul et Lio, sur un centre côté droit, ne pouvaient reprendre le ballon ; c’est Bast qui à la 70ème égalisait d’une frappe croisée à mi-hauteur magnifique.

            Réduits à 10 à la 80ème, suite à des blessures, puis à 9 à la 88ème, l’ESCC allait avoir 10 minutes, avec les arrêts de jeu, de nette supériorité numérique afin d’essayer d’obtenir ce succès. En vain, l’arbitre laissait jouer 48 minutes et sifflait la fin…  Sans doute pressé d’assister à Angleterre-Australie… Plutôt dommageable, car l’ESCC avait réellement l’opportunité de pouvoir aller arracher ce succès en toute fin de match.

 

            Avant la prochaine journée, place à la coupe du midi le WE prochain.

           

 

 

Buts : Bast

 

 

Passeurs : Lio

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Bast, qui a réussi à marquer. Et c’est déjà beaucoup !

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

-

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Justine, qui même après avoir assisté au match, se trompe sur le score au moment de le communiquer, pourtant sure d’elle !

Vendanges de saison
Vendanges de saison
Vendanges de saison
Vendanges de saison
Vendanges de saison
Vendanges de saison
Vendanges de saison
Vendanges de saison

Partager cet article

Repost 0