Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ent. Camjac/Quins – ESCC           0-3

 

 

Match 14h30 – Terrain : difficile mais pas pire que l’an dernier lors du déplacement de la II - Arbitrage : excellent - Temps : frais mais ensoleillé - Température : 7° - Esprit du match : très bon - Spectateurs : 60 – 3ème mi-temps : au carrefour des clubs aveyronnais !

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Tom, Joris, Bastos, Willy, Ga, Cyril, Paul, Cédric R, Bast, Juju, Nono et Ben.J

 

 

 

 

Episode 1.

 

 

« Il revenait la tâche à l’équipe fanion de conclure ce week-end, dimanche après-midi, lors de son entrée, en lice en coupe d’Aveyron. En déplacement à Camjac/Quins, l’ESCC partait avec les faveurs des pronostics face à un adversaire évoluant deux niveaux en dessous. Bien qu’auteur d’un premier acte plutôt intéressant, l’ESCC ne parvenait pas à ouvrir le score malgré une large maitrise du ballon. Alors que le second acte était plus décousu et laborieux, l’ESCC allait scorer trois fois en dix minutes entre la 65 et 75ème par l’intermédiaire de Rigal, auteur d’un doublé et, Gaël.

L’ESCC se qualifiait ainsi logiquement après avoir fait preuve de patience et sérieux sur un terrain difficile ».

 

 

 

 

 

           

Avant de conclure la phase aller de son championnat 2015/2016 le week-end prochain, l’ESCC, petite incongruité de son calendrier, entrait en lice en coupe, avant de disputer la dernière journée de championnat et de mettre donc un terme à cette première partie de saison.

L’ESCC, dans le cadre de ces 32èmes de finale, se déplaçait chez un adversaire hiérarchiquement inférieur mais s’inscrivant dans un dynamique victorieuse, second de sa poule en championnat et plutôt spectaculaire offensivement.

Les noirs et blancs prenaient au sérieux cette rencontre en atteste le bon début de match. Bien que rendu par difficile par le terrain, la circulation de balle témoignait du sérieux mis par l’ESCC. Les 10 premières minutes étaient à sens unique. Les débordements de Cyril puis Cédric semaient le trouble dans la défense locale et leurs centres amenaient un danger constant devant le but et débouchaient sur deux gros cafouillages. La première opportunité, plus limpide, venait d’une séquence collective d’excellente facture se concluant par une frappe de Paul ras du poteau. La copie conforme de cette action intervenait 5 minutes plus tard, mais Bast butait sur le gardien.

Alors que Cédric et Joris tentaient des frappes lointaines mais sans réussite, l’ESCC allaient en cette fin de premier acte se montraient surtout dangereux sur CPA par l’intermédiaire de Gaël. Ses tentatives rentrantes, une au premier, l’autre au second nécessitaient deux sauvetages sur la ligne, plutôt heureux !

Bien que dominateurs et largement devant en terme de possession de balle, il ne manquait plus qu’à l’ESCC de matérialiser cette main mise sur le match.

 

La reprise de cette seconde MT était plutôt poussive. Les efforts collectifs étaient bien moindre, les déplacements moins nombreux. La qualité du match était alors bien médiocre et la copie de l’ESCC perdait en qualité. A l’heure de jeu, l’ESCC semblait plongeait dans une douce léthargie, ou seul un but adverse pouvait l’en sortir !

A défaut d’en encaisser un but, c’est plutôt l’apport de sang neuf qui allait remobiliser tout le monde et voir l’ESCC plus entreprenante. Si Willy, quelques minutes après son entrée voyait sa tentative repoussée, Gaël sur un CF de Simon voyait sa tête flirtait avec la barre. C’est Cédric qui, enfin, allait trouver la faille. Sur un ballon mal repoussé par la charnière adverse, sa demi volée trompait la vigilance du gardien. L’ESCC pliait le match 3 minutes après quand Willy adressait un caviar à Bastos (une complicité bossée vendredi soir vers 2h35 qui portait logiquement ses fruits), sa reprise de la tête était repoussée de la main par un défenseur adverse. Cédric doublait la mise collectivement et individuellement.

Cinq minutes plus tard, Gaël mettait fin à tout suspens, en allant battre le gardien sur une balle en profondeur.

Bast puis Nono avaient même l’opportunité de rajouter un 4ème but dans les dernières minutes.

L’ESCC, avec sérieux, s’imposait 3-0 en ayant fait preuve de patience tout en ayant profité de la baisse physique adverse à l’heure de jeu.

Place désormais à la dernière journée de la phase aller de championnat.

 

           

 

 

Buts : Cédric x2 et Gaël

 

 

Passeurs : Tom & BenJ

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Cédric pour le doublé puis car c’est le préféré du kop « 100% Ultras Fémina ESCC »

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le 10 adverse demandant qu’on siffle une faute (un pied haut) contre… lui !, symbole de l’excellent état d’esprit dans lequel s’est déroulée cette rencontre

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Bast qui crève un ballon 3 secondes après le coup d’envoi. Lui seul était capable de la faire celle-là

Avec sérieux et patience
Avec sérieux et patience
Avec sérieux et patience
Avec sérieux et patience
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :