Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESCC– A.S. Montlaur           6-2

 

 

Match 15h – Terrain : euh… pourri - Arbitrage : bon - Temps : parfait pour décembre sur le Lévézou - Température : 7° - Esprit du match : plutôt très bon malgré ce petit accrochage - Spectateurs : 70 – 3ème mi-temps : pilotée par la folie de Cyril et Bast

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Lionel, Joris, Bastos, Willy, Ga, Cyril, Paul, Cédric R, Bast, Juju, Nono et Ben.J

 

 

 

 

 

«Enfin, c’est l’équipe 1 qui bouclait donc l’année civile de l’ESCC en recevant Montlaur.

Face à une équipe en difficulté, physiquement limitée, l’ESCC s’est imposée 6-2 (triplé de Paul, buts de Simon, Gaël et Lionel) au terme d’une rencontre très pauvre techniquement ou l’ESCC a eu un déchet inhabituel très important, sur un terrain difficile... Si la victoire était bien au rendez-vous, on ne retiendra de cette dernière sortie de 2015 que le résultat et non le contenu. En effet, bien que l’ESCC ait touché trois fois les montants ; avec plus d’application et lucidité, l’ampleur du score aurait dû être bien plus importante.  Ce succès permet, néanmoins, à l’ESCC de passer la trêve sur le podium et de clôturer la phase aller positivement ».

 

 

 

           

Après l’intermède coupe victorieuse, l’ESCC concluait cette phase aller par une dernière réception face à Montlaur, une formation rencontrée lors des matchs de préparation estivale et qui avait forte impression. Au regard de son bilan en championnat, il était donc plutôt surprenant de la voir en bas de classement, avec un seul succès.

 

Bien que finalement ayant peu changé, l’équipe adverse a été défaillante sur certains points essentiels, laissant trop de marge de manœuvre à l’ESCC.

Evoluant avec un bloc équipe très haut, les adversaires étaient dépassés dès que l’ESCC coordonnait de façon intelligente appel et passe. Une coordination et une intelligence de jeu que l’ESCC en mettait que très peu en pratique durant ce premier acte en étant pris au piège du HJ trop de fois et en ne mettant simplement pas assez d’intelligence et de cohérence dans son jeu collectif.

En effet, bien qu’ouvrant le score rapidement par Paul puis doublant la mise par Gaël, l’ESCC ne profitait pas de manière adaptée des espaces énormes laissés par la défense adverse alors que dès la première minute, Cyril avait profité des largesses défensives en étant proche d’ouvrir le score.

Si l’ESCC semblait supérieur dès lors que les noirs et blancs établissaient une séquence collective un tant soit peu cohérente, il suffisait aussi d’oublier les fondamentaux pour voir l’équipe adverse se montraient plus fringante. Au cœur du premier acte, l’ESCC réalisait sans doute ses 20 minutes les plus inabouties depuis bien longtemps.

A la fin de ce premier acte, l’ESCC menait 2-0 mais dans le jeu, on était proche du néant.

 

Dès la reprise, l’ESCC s’assurait de l’issue du match. Willy lançait parfaitement Paul, ce dernier croisait sa frappe aussi parfaitement pour le 3-0 à la 46ème.

A l’heure de jeu, l’ESCC ajoutait un 4ème but par l’intermédiaire de Simon qui reprenait un centre de Gaël, consécutif à un CF lointain. Manquant de concentration totalement, sur l’engagement, l’ESCC concédait un penalty. Le troisième lors de ces 3 dernières sorties… 4-1.

L’ESCC continuait à se créer de multiples opportunités. Les espaces laissés par l’équipe adverse en début de match se cumulaient désormais à une nette baisse physique.

En résumé, dès que l’ESCC dépassait la médiane, des opportunités de scorer étaient présentes. A la frappe sur la barre de Bast en première MT, Cyril et Lio, eux aussi, voyaient leurs tentatives repoussaient par la transversale.

Paul, sur un copier-coller de ses deux précédents buts triplait la mise après un service de Joris.

C’est Lio qui allait conclure cet après-midi en allant inscrire au terme d’un long raid, le dernier et sixième but, peu de temps après que l’ESCC ait encaissé un deuxième but.

 

L’ESCC concluait ce dernier match par un succès logique. Néanmoins le score aurait dû prendre des proportions bien plus importantes au regard des possibilités de scorer.

Avec ce succès, l’ESCC se glisse sur le podium, bénéficiant d’un goal-average particulier favorable avec les formations nanties d’un même nombre de points. Les noirs et blancs concluent cette première phase que l’on peut qualifier de plutôt intéressante mais inaboutie notamment avec ces deux défaites à domicile et ce partage des points chez la lanterne rouge…

Au vu des bilans des différentes formations, la seconde partie de saison sera plus qu’indécise !

 

 

 

           

 

 

Buts : Paul x3, Gaël, Simon et Lionel

 

 

Passeurs : Simon, Gaël x2, Joris, Willy, Bast,

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Paul, pour son triplé

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- les coachings simultanés des deux côtés sortant intelligemment les seuls deux joueurs s’étant un peu réchauffé l’esprit

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Ben.J pour sa passe au gardien adverse à la 85ème à environ 5m des buts et complètement seul, concluant une prestation personnelle bien moche

Succès sans panache

Partager cet article

Repost 0