Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESCC – US Creissels           3-0

 

 

Match 20h00 – Terrain : plutôt moyen - Arbitrage : bon mais pas pour Patxi - Temps : frais - Température : 4° - Esprit du match : plutôt bon - Spectateurs : 50 – 3ème mi-temps : sur place !

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Lionel, Enzo, Bastos, Cédr’, Ga, JeanJo, Paul, Stev’, Bast, Juju, Patxi et Ben.J

 

 

 

« Fort heureusement, l’équipe fanion avait mieux débuté ce week-end. Samedi soir, pour la réception de Creissels, l’ESCC s’est imposée 3-0 (doublé de Rémi et Gaël). Face à une équipe nantie, encore, d’aucun tout succès cette saison, l’ESCC avait plié la rencontre dès le premier acte en scorant trois fois entre les 30 et 45èmes minutes.

Le second acte se résumait plutôt à un recueil d’occasions manquées s’expliquant par une certaine suffisance d’une part, un manque de réalisme d’autre part et surtout la qualité du gardien adverse, décisif à au moins cinq reprises durant le second acte.

Une performance qu’il faudra aller confirmer à l’extérieur dès le week-end prochain avant un week-end de repos ».

 

 

           

           

 

L’ESCC, avant d’affronter et recevoir Creissels, restait sur 2 défaites amères et n’avait qu’un seul objectif : stopper la série par un succès.

A priori, le contexte était idéal. En effet, l’ESCC recevait Creissels dépourvu de succès encore cette saison et lanterne rouge de la poule. A priori. Car à l’aller, l’ESCC avait eu toutes les difficultés du monde à arracher un match nul à l’aller. Une contre-performance que les noirs et blancs trainent comme un boulet depuis…

 

Rapidement l’ESCC se mettait en action. Toutefois, trop de joueurs faisaient preuve de suffisance dans le positionnement oubliant les quelques pas de replacement ou le brin d’efforts défensifs nécessaires. Ainsi le début de match était loin d’être déséquilibré.

Après le premier quart d’heure, le onze noir et blanc daignait enfin articuler ses efforts de manière plus collective tant dans le replacement que dans les intentions de jeu. Aussi, rapidement, Steven et Patxi se montraient plus dangereux. Le premier nommé par deux fois trouvait le gardien alors que BenJ aux 25m, voyait sa frappe repoussait par la barre. Ga suivait le second ballon mais sa tête trouvait les bras du gardien. Offensivement, les joueurs de l’ESCC faisaient souvent la différence, bien aidés en cela par l’agressivité adverse toute relative mise dans les tâches défensives.

A la 25ème, le repositionnement de Cédric et l’entrée de Lionel modifiaient le visage de l’ESCC. C’est Gaël qui profitait d’une déviation de Patxi pour aller dans la profondeur, plein axe, devançait la sortie du gardien adverse. 1-0.

Puis à la 35 et 45èmes, Lionel par deux fois servait parfaitement Patxi sur un plateau pour les 2 et 3èmes buts. L’ESCC rejoignait les vestiaires à la pause sur ce score de 3-0 et avait déjà plié le match.

 

Le second acte allait être à sens unique. Fa était réduit à une portion réduite d’interventions, seulement sollicités au pied pour relancer quelques ballons.

Pour le reste, l’ESCC avait la gestion du ballon et, au cours d’un second acte au rythme très tranquille, empilait les opportunités sans toutefois scorer. Entre parfois un peu trop de suffisance ou un excès d’individualisme  et un gardien adverse exceptionnel, l’ESCC allait au final s’avérer incapable de corser l’addition pour une rencontre qui aurait dû se solder, sans prétention aucune, sur un total de buts marqués doublement plus élevé, au regard de la dizaine d’actions très franches au cours du second acte.

 

L’essentiel était pourtant acquis : s’imposer sans encaisser de buts.

Avant un week-end de repos, l’ESCC se déplacera à Séverac pour confirmer.

 

 

Les photos de la rencontre : ici

 

 

 

 

 

Buts : Patxi x2 et Gaël

 

 

Passeurs : Patxi et Lio x2

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Patxi pour son premier acte complet

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

-

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Paul et son entrée sans protèges tibias

Contrat rempli

Partager cet article

Repost 0