Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESCC - FC Druelle           0-2

 

 

Match 15h – Terrain : très bon - Arbitrage : bon mais on le sentait un peu à l’étroit dans son maillot XS - Temps : printanier mais légèrement venté - Température : 13° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : 80 – 3ème mi-temps : sucré/salé

 

                                                                                                                              

Compo : Pauline, Aurélie, Justine, Céline, Mathilde, Malorie, Flavie, Amélie, Laura, Mélissa, Claire, Marie, Séverine, Laurianne

 

 

 

« C’est sur la performance des filles que l’ensemble des yeux étaient rivés le dimanche pour le ¼ de finale de coupe d’Aveyron. Et que de regrets ! Au terme d’un match ultra fermé, les filles s’inclinent 2-0 face à Druelle. Une élimination au gout très amer tant la différence de niveau entre les deux formations était peu perceptible. Après avoir concédé l’ouverture du score à la 25ème, les filles n’ont pas pu se créer de véritables opportunités pour égaliser. Un second but anecdotique à la 90ème en contre donnait une ampleur au score qui n’atténuait que très peu les regrets côté ESCC de n’avoir pas su forcer le destin pour accéder au dernier carré »

 

 

 

 

            N’aurait-il pas fallu en prendre plutôt 5 ? Etre ultra dominé, ne pas voir le jour 90 minutes durant ? Au lieu du déroulé de ce match, au contenu et au scénario, au final, très frustrant…

            L’ESCC, après avoir éliminé Le Vibal lors du tour précédent, recevait à nouveau un adversaire hiérarchiquement supérieur, Druelle, équipe chef de file de l’excellence féminine.

            Ce quart de finale, l’ESCC allait le jouer avec confiance et détermination notamment au regard de la prestation de la semaine dernière chez le leader de sa poule. Si ce match avait vu les noires et blanches s’incliner 2-1 à Bas Rouergue, le contenu avait rassuré tout le monde notamment sur la propension a rivalisé avec une équipe supérieure, sur le papier.

 

            Le match débutait plutôt timidement de part et d’autre. Les 10 premières minutes étaient le cadre d’un affrontement en milieu de terrain sans grandes envolées footballistiques. Toutefois, progressivement, Justine sur le front de l’attaque posait de gros problèmes à la charnière adverse. Ses déplacements dans la latéralité semaient le trouble au sein du back four défensif. Ce dernier concédait 4 CF, tous sur Justine à une 30aine de mètres.  Il manquait chaque fois un poil de justesse dans la coordination frappeur/receveur pour amener un danger réel. Au final, à la sortie de ces 25 premières minutes, l’ESCC était dans son match. Les décrochages de Mélissa et les déplacements de Justine semblaient compliquer le jeu adverse mais l’excellente 5 druelloise tenait la maison.

            Alors que le doute s’installait progressivement chez les pensionnaires d’excellence, on jouait la 27ème minute, quand l’attaquante adverse profitait d’un dégagement défensif mal négocié pour l’ouverture du score à l’entrée des 18. Sur la première frappe du match.

            Un premier but assez heureux pour les visiteurs.

            La fin du premier acte n’était que très peu significative.

 

            Au retour des vestiaires, l’ESCC, dès les premières minutes, essayait d’apporter du danger. Mais progressivement son bloc équipe se déliait, isolant Justine et Mélissa du reste de l’équipe, consécutivement à la fatigue et à l’inhabituelle chaleur. Ces dernières étaient de moins en moins trouver dans le jeu. De plus, sur les côtés, l’ESCC ne se montrait pas assez performant pour varier ses offensives. La recherche de profondeur trop systématique était regrettable tant les filles semblaient, tout au moins offensivement, largement à même de mettre en place certaines séquences collectives en place.

            Le second acte perdait en qualité de part et d’autre. Aucune occasion n’était répertoriée si ce n’est un CF adverse au-dessus de la barre. L’ESCC se heurtait à la solidité défensive adverse.

            On se dirigeait vers cette élimination 1-0 quand l’ESCC obtenait 3 CF potentiellement dangereux en fin de match mais pas assez bien négociés pour semer le trouble.

            A la dernière minute, sur un ultime ballon, l’ESCC encaissait un second but sur la seconde véritable opportunité adverse.

           

            Les filles de l’ESCC quittent la compét’ sur un goût amer. Si la solidité défensive adverse était indiscutable, l’absence d’idées offensives chez les pensionnaires d’excellence a semblé déteindre sur les filles de l’ESCC. En effet, les regrets résideront essentiellement dans ce domaine-là : l’impuissance offensive et l’incapacité à porter le danger.

 

            Espérons désormais que cette élimination servira d’expérience à l’ESCC. Bon vent à l’équipe druelloise pour la suite de la compétition.

 

 

  Photos de la rencontre : ici

 

 

 

Buts :

 

Passeurs :

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Flavie et Justine

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- les hooligans Bast et Cyril pas super virulents

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Amélie pour sa chute scarabée

Filles : Sorties de quart

Partager cet article

Repost 0