Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESCC – S.Saint Affrique II            4-1

 

 

Match 20h00 – Terrain : Philomène était belle - Arbitrage : très bon - Temps : pluvieux… - Température : 5° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : une 50aine  – 3ème mi-temps : en préparation de la 4ème MT le dimanche

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Den’, Phil, Bastos, Cédr’, Ga, Enzo, Will, Stev’, Paul, Juju, Patxi et Ben.J

 

 

 

« Samedi soir, l’équipe 1 recevait Saint Affrique II, candidat à l’accession. Et l’ESCC a allié le fond et la forme pour venir au bout logiquement de son adversaire du jour. Auteurs d’une très bonne  première demi-heure, les noirs et blancs ouvraient le score par Vincent avant que Steven double la mise à la 40ème. Ce dernier, à la 50ème, récidivait et mettait fin à tout suspens avant que Paul ajoute un ultime but pour l’ESCC. Les visiteurs réduisaient le score sur penalty à la 85ème. Une excellente opération avec ce succès 4-1 pour l’ESCC qui confirme son succès précédent ».

 

 

            L’ESCC, après son succès précédent, enchaînait une seconde réception. Une série de deux matchs consécutifs à domicile qui n’a que très rarement sourit à l’ESCC par le passé.

            Un constat renforcé par le fait que l’ESCC recevait le second de la poule. Ou le troisième. Ou le potentiel 1er…  Bref, on ne sait plus trop. Avec le forfait d’Onet 3 la semaine précédente et les décisions fluctuantes des instances (un coup on enlève les points de la phase aller, un coup phase aller et phase retour, un coup on remet des points…) les jours précédents, on ne comprend plus grand-chose au classement. Qui plus est, avec un nombre de matchs différents à jouer selon les formations. Au final, ce classement ne vaudra le coup d’œil qu’en fin de championnat. Pour le reste, même si c’est d’une banalité sans limite : prenons les matchs les uns après les autres !

           

            Et bien en a pris à l’ESCC d’appliquer cette maxime ! Déjà auteur d’une excellente prestation lors de la rencontre aller en terres sudistes, l’ESCC a réédité sa prestation. Face à une équipe aux intentions de jeu avérées, la rencontre offrait à l’ESCC un contexte idéal sur un terrain propice au jeu.

            Auteurs d’une grosse entame, l’ESCC se montrait souverain dans le jeu. Au cours de la première demi-heure, Fa n’avait que deux corners à gérer. Pour le reste l’ESCC se montrait sous un visage séduisant. Très logiquement, l’ESCC ouvrait le score par l’intermédiaire de son président buteur, Enzo, qui héritait d’un ballon dans les 6m. 1-0.

            L’ESCC ne s’en contentait pas et continuait, notamment sous l’influence du très inspiré duo côté droit Phil/Enzo, à produire du jeu. Gaël héritait d’un ballon magnifique dans les 6m mais voyait son plat du pied fuir le cadre... Plutôt inexplicablement tant le centre était parfait !

            On jouait depuis 35 minutes quand l’ESCC baissait quelque peu en intensité. De plus, le bloc équipe commençait à se délier offrant plus de marge de manœuvre aux adversaires. Et paradoxalement, c’est pendant ce temps faible que l’ESCC allait plier le match. Le 10 adverse perdait un ballon de manière étonnante et surprenante à 25m de ses buts. Steve en profitait pour doubler la mise d’une frappe croisée imparable.

 

            2-0 à la MT au terme d’un excellent premier acte.

 

            A la reprise, l’ESCC connaissait quelques minutes de flottement mais rapidement la réaction était collective et la machine se remettait en route. Et les noirs et blancs mettaient fin au suspense à la 55ème. Sur une récupération haute à la médiane côté banc, BenJ décalait Steven excentré côté droit. Sans solution dans l’immédiat, ce dernier, voyant le gardien légèrement avancé, tentait sa chance. En hommage à American Sniper, la trajectoire de sa balle terminait sous la barre dans les filets pour le 3-0. Mais clairement tout venait du petit décalage de quelques centimètres de BenJ au début de l’action bien plus difficile que cette frappe de 50m. On plaisante. Steven justifiait son statut d’impact player.

            L’ESCC continuait à dominer les débats et détenir la possession de balle mais les transmissions perdaient progressivement en qualité, le déchet dans la dernière passe était plus important. Malgré tout le 4-0 intervenait, Paul reprenait un centre tendu de Steve à la 76ème.

 

            La réduction du score sur un penalty adverse sévère n’était qu’anecdotique à la 85ème. L’ESCC signait la passe de deux. Une belle opération face à une formation joueuse et une belle prestation tactique durant 70mn. Arrigo Sacchi disait : "Le but de la tactique, c'est d'accomplir cet effet multiplicateur sur la capacité des joueurs". Gageons que le 11 de l'ESCC voit ses capacités se multiplier au gré du respect des consignes tactiques pour s’offrir une belle fin de saison.

 

 

 

Photos de la rencontre : ici

 

 

 

 

Buts : Enzo, Steven x2 et Paul

 

 

Passeurs : BenJ et Steven

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Steven pour son lob lointain 

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le contexte général : 2 équipes aux intentions irréprochables, un trio arbitral parfait, un esprit général nikel

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Ga pour son loupé à 1m !

Fond & Forme

Partager cet article

Repost 0