Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESCC - Pays Alzuréen 0-2


=> La feuille :

Match : 20h00
Terrain : bon et humide
Arbitrage : excellent (le trio). Pour le second WE consécutif, parfait.
Temps : 11°
Température : 24°
Esprit du match : excellent
Spectateurs : 70
Arbitre Assistant : Christian
Amendes : pas mal
3ème mi-temps : The Voice a tremblé…


Le groupe : JS, Sim, Loic, Bastos, Cédr’, Ga, Stev’, Paul, Kev’, Dam, Louis, Enzo, Bast et Ben.J


C'était déjà le premier tournant de la saison. Après 3 matchs consécutifs victorieux dont deux en coupes du Midi, l'ESCC, dans le cadre de la 2nde journée de championnat recevait un des favoris à l'accession, Pays Alzuréen.


Malgré quelques absents, l'ESCC se devait de passer l'obstacle pour pouvoir confirmer son succès initial hors de ses bases.
Pour des raisons technico-réglementaires, le match avait lieu à Salles-Curan et non à Curan. Un mal pour un bien car cela permettait d'éviter le brouillard.
Malgré 5 bonnes premières minutes, l'ESCC mettait en lumières ses carences du jour. Défensivement, trop fébriles et manquant de liant ; un milieu avec trop peu d'imagination et créativité et une attaque manquant de poids.


A contrario, l'équipe adverse du jour présentait un profil solide. Et l'on allait s'en apercevoir rapidement, au profil aussi explosif lors des contres attaques.


L'ouverture du score intervenait sur une action de ce type. Alors que l'ESCC jouait un corner en sa faveur, les noirs et blancs prenaient 80m en contre. Et concédait un CF proche du poteau de corner. Celui ci mal renvoyé, le ballon revenait dans la boîte et le capitaine adverse ouvrait le score d'une tête décroisée.
L’ESCC réagissait notamment par l'intermédiaire des CPA mais Bastos trouvait la barre et Steeve, pour l'autre grosse opportunité des noirs et blancs, profitait d'une erreur du gardien adverse mais voyait sa tentative repoussait par un défenseur sur la ligne.


Si un score de parité n'aurait pas été immérité côté ESCC à la pause, il fallait bien reconnaître que l’équipe adverse avait quand même fait meilleure impression durant ce premier acte.


Après de gros réglages, surtout dans le comportement à adopter, le 11 de l’ESCC repartait pour ce second acte.
Les débats s'équilibraient enfin notamment sous l'impulsion de Steeve qui prenait les choses en main notamment dans la tenue du bloc plutôt haut. Ses prises de balle et remontées aidaient bien les noirs et blancs tout comme la solidité défensive, plus frappante en ce second acte.
Et pourtant alors que l'ESCC semblait enfin mieux, le second but arrivait presque sur un coup du sort. Le latéral droit adverse envoyait une frappe parfaite depuis son couloir pour le second but.
Gros coup de massue sur la tête des noirs et blancs qui pourtant allaient finalement plutôt dominaient la dernière demi heure (hormis 5 derniers minutés désorganisées) avec notamment deux frappes lointaines de Steeve, une de BenJ et une opportunité d'Enzo sur corner.


L'ESCC s'inclinait donc pour cette première à domicile en championnat. Plutôt regrettable pour les noirs et blancs. Des regrets aussi et surtout dans le contenu, au regard et en comparaison des dernières sorties. Toutefois, entre certaines absences préjudiciables et de grosses défaillances individuelles, le cocktail était trop aléatoire pour espérer un rendu goûteux.


Avant l'intermède coupe du midi, les noirs et blancs vont être très attendus pour leurs deux prochaines journées. Des paroles aux actes désormais.











Buts :

Passeurs :




Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :
-



Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :
- L’arbitrage de M. Delouvrier, excellent. On l'a même oublié, signe d'une performance parfaite. Assistants au diapason.


Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :
- Attribution collective






Décevant

Partager cet article

Repost 0