Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ent. Villecomtal Mouret Pruines Entraygues – ESCC            1-4

 

 

=> La feuille :

 

Match : 20h00

Terrain : gras, collant et accidenté.

Arbitrage : très bon. Pas grand-chose à faire

Temps : humide mais bon

Température : 18°

Esprit du match : excellent

Spectateurs : 50

Arbitre Assistant : Enzo

Amendes : pour certains, ça va peser lourd, ils vont lâcher un livret A !

3ème mi-temps : chez Bast !

 

                                                                                                                              

Le groupe : Fa, Sim, Loic, Bastos, Ju, Juju, Ga, Stev’, Cédr’, Kev’, Paul, Thom, Will et Ben.J

 

 

 

 

            Nouveau déplacement pour l’ESCC, après, enfin son premier succès à domicile lors du week-end précédent. L’ESCC effectuait un de ses plus longs (et sinueux) déplacements, la moitié de l’effectif arrivant presque avec le mal de mer.

            L’objectif était, avant les deux réceptions consécutives qui attendent l’ESCC, de continuer le parcours sans faute à l’extérieur.

            A l’arrivée du groupe, une surprise attendait déjà les noirs et blancs. Alors que lors de son dernier déplacement sur ce même terrain, il y a 3 ou 4 saisons, l’ESCC avait évolué sur une galette, c’était totalement l’inverse en ce mois de novembre 2016. Bosselé, troué, pas tondu et, qui plus est gras et humide ; la surface de jeu n’incitait pas au plaisir à pratiquer le football.

            Mais l’ESCC allait en faire rapidement abstraction. Très rapidement.

            On jouait depuis même pas 60 secondes quand Kevin trouvait Steven dans la surface. Son vis-à-vis ne défendait pas de la manière la plus intelligente possible qu’il existe et commettait l’irréparable. Steven transformait la sentence (0-1, 2ème). Appliqués et sérieux, les noirs et blancs continuaient à évoluer en dominant les débats. Steven, sur une action en tout point similaire, était privé d’un second penalty vers la 10ème. En vain. Kevin, décidemment bien inspiré, voyait son cavalier seul stoppé irrégulièrement à l’entrée des 18. Gaël, voyait sa tentative repoussée sur la barre. Paul, tel un (gros) renard, trainait et scorait pour le 2-0 (18ème).

            Le début de match était parfait. Avec pragmatisme et sans fioriture, l’ESCC évoluait de la meilleure des façons sur ce terrain compliqué.  Tour à tour,  Simon, Paul et Ben.J se procuraient eux aussi des opportunités de scorer. Amis c’est Kevin qui faisait le break sur un CF indirect de Gaël. Etrangement esseulé, ce dernier croisait sa tête (0-3, 35ème).

            Défensivement, l’ESCC gérait 2-3 ballons chauds mais sans grandes conséquences et repoussait 2 CPA. Pour le reste, la ligne de récupération était assez haute et les noirs et blancs se montraient dominateurs. Les acteurs rejoignaient les vestiaires sur ce score de 0-3 en faveur de l’ESCC.

 

            L’ESCC avait fait le plus dur, encore s’agissait-il de gérer cette avance de manière intelligente. Parallèlement à la réaction d’orgueil des locaux, l’ESCC débutait mollement ce second acte. Les locaux, au bout de 15mn, revenaient au score suite à un CF indirect repris en deux temps (1-3, 60ème). Cette réalisation réveillait l’ESCC qui allait remettre progressivement le pied sur le ballon et contenir calmement les assauts adverses. La condition physique adverse déclinait nettement aussi à l’heure de jeu.  Les opportunités se faisaient de plus en plus nombreuses côté ESCC, certaines un peu loufoques : Will, pour son retour, confondait pied droit/pied gauche ; BenJ entretenait sa série de frappes surpuissantes en cours depuis quelques matchs (inférieure à 20km/h), Paul continuant à croiser ses frappes tant bien que mal,…

            Toutefois, deux opportunités étaient plus significatives : Paul touchait le montant droit du gardien puis Ju voyait son centre tir s’écrasait sur la transversale. C’est Thomas, sur son tout premier ballon qui donnait le break définitif à l’ESCC d’une tête renversée (1-4, 70ème) suite à un CF de Cédric.

           

            L’ESCC gérait tranquillement la fin du match et valider un nouveau succès à l’extérieur.

            Il reste, désormais, à confirmer cette victoire à la maison. Deux réceptions consécutives d’équipes du haut de tableau attendent l’ESCC. Les résultats lors de ces confrontations détermineront la nature du bilan à tirer au terme de cette phase aller.

 

 

Album photos de la rencontre : ici

             

 

 

Buts : Steven, Paul, Kev et Thomas

 

Passeurs : Gaël et Cédric

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Kevin, pour son implication sur les 3 premiers buts et sa prestation complète

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- l’état d’esprit général

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Will et BenJ ont rivalisé d’ingéniosité pour s’attribuer la frappe la moins puissante du département puis Cédr’ a débarqué avec son dribble collé bizarre

 

 

La « Bastosade » ©, récompense une expression, une réflexion, une attitude ou autre fait marquant dont seul Bastos peut en être l’unique auteur – (PS : marque déposée) :

- sa réflexion sur la sérénité du groupe et le fait d’avoir grandi… Enfin, on n’a pas tous trop compris. Mais bon Bastos s’est compris lui-même, c’est bien là le principal.

 

 

Avec sérieux et maitrise

Partager cet article

Repost 0