Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grand huit

 

 

ESCC – IC Bezonnes             8-0

 

 

=> La feuille :

 

Match : 19h00

Terrain : moyen

Arbitrage : quasiment rien à faire

Temps : pluvieux/humide

Température : 5°

Esprit du match : bon

Spectateurs : 50

Arbitre Assistant : Auré

Amendes : retour de la caisse noire

3ème mi-temps : à regarder les extérieurs de Marco

 

                                                                                                                              

Le groupe : Fa, Enzo, Jjo, Cyril, Louis, Cédr’, Paul, Steve, Simon, Kevin, Bastos, Dam’, Loïc et Ben.J

           

           

 

            L’ESCC retrouvait ses terres pour la seconde fois consécutive avec l’objectif de faire mentir l’adage comme quoi « on ne s’impose rarement deux fois d’affilée à domicile ». En effet, après la victoire face à Port d’Agrès la semaine précédente, l’ESCC recevait Bezonnes, une formation de milieu de tableau. Lors du match aller, la rencontre avait donné lieu à un festival offensif de buts (10 buts, 6-4 en faveur de l’ESCC) au détriment de tous préceptes défensifs dignes de ce nom.

 

            Précisons-le de suite, ce fut semblable pour cette seconde manche mais cette fois-ci, à sens unique. Retour sur le déroulement de la rencontre.

            Dès les premières minutes – après un échauffement arrosé par une belle averse - l’ESCC se montre très rapidement inspiré. Enchainements collectifs précis et volonté d’aller de l’avant, l’ESCC - une nouvelle fois - débute le match de la meilleure des façons. Positionnant son bloc très haut, l’ESCC étouffe son adversaire. Les premiers CPA arrivent dans les premières minutes ; Kevin envoie son traditionnel CF dans le grillage tout en se prenant la tête à deux mains comme pour nous donner la sensation qu’on vient de louper l’éventuel but du siècle.

            C’est à la 10ème que l’ESCC trouve l’ouverture du score. Suite à une récupération  haute, BenJ sert Steven entre les deux centraux ; son appel parfait, lui offrant un face à face pour sa première réalisation de la soirée (1-0, 10ème). L’ESCC ne relâche pas son emprise et domine complétement ce début de rencontre.

            Très rapidement l’ESCC, en moins de dix minutes, ajoute trois nouvelles réalisations. Sur une touche rapidement jouée – effaçant son vis-à-vis - BenJ sert Steven dans la profondeur qui au bout de sa course solitaire trompe en deux temps le portier adverse (2-0, 21ème). Puis 3-0, quand Enzo sur une touche près du corner sert Cyril qui élimine son adversaire le long de la ligne de sortie pour servir en retrait -  sur un plateau – Simon pour le 3-0 (26ème).  

            Quelques minutes plus tard, Bastos régale à son tour Steven en adressant un long ballon parfait dans le dos de la défense adverse. Ce dernier ajustant sur un pas le gardien avancé d’un lob subtil et délicieux (4-0, 29ème). L’ESCC, en demi-heure, venait de plier le match, bien aidé en cela, par la résignation très rapide de la formation adverse. Dès le deuxième but, les considérations tactiques de base semblaient – en effet, voler étrangement en éclat chez les visiteurs, notamment défensivement.  

            Le dernier quart d’heure baissait quelque peu en intensité, mais l’ESCC continuait à avoir la maitrise du ballon. Fin du premier acte.

            L’objectif pour les 45 dernières minutes était désormais pour les noirs et blancs de maintenir ce niveau d’exigence afin de ne pas rendre ce second acte inutile. Et ce fut chose faite.

            Même si l’ESCC n’allait pas scorer au cours du premier quart d’heure, le cinquième but et le premier du second acte relançait la machine offensive. Paul ajoutait à son compteur de la saison une réalisation tout en dribbles chaloupés après un service de Loïc avant que Stev, sur pénalty, donne des dimensions tennistiques au score.

            Puis c’était Kevin - sur un transversale magnifique de Bastos – qui devançait la sortie du gardien pour l’avant dernier but de la rencontre.

            Et enfin, pour le dernier, Paul assurait le show sur le côté droit pour déposer un centre parfait à Stev esseulé au second poteau dans les 6m.

            Avec ce dernier but, les noirs et blancs signaient un bilan similaire au premier acte avec 4 réalisations par mi-temps, signe de l’implication et l’exigence mises tout au long des 90 minutes. Et surtout sans encaisser de but.

 

            Cette large victoire venait récompenser le sérieux de l’ESCC mis au cours de la rencontre, même si les visiteurs ont semblé rapidement accepter l’issue, pour eux, défavorable.

            Côté noir et blanc, cette rencontre venait surtout conclure une semaine d’entrainement marquée par de l’assiduité, de l’intensité et de la qualité. Encourageant pour la suite et le dernier quart de championnat.

 

 

 

 

Album photos de la rencontre : ici

 

 

Buts : Steven x5, Simon, Paul et Kevin

 

Passeurs : Bastos x2, BenJ x2, Cyril, Paul, Loïc

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Steven pour ses 5 buts

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- la capacité du groupe à créer des chants

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Les CF de Kevin.

 

 

 

Grand huit

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :