Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – US Lapanouse             3-0

 

 

=> La feuille :

 

Match : 19h00

Terrain : parfait

Arbitrage : bon, dommage pour certains cartons très sévères

Temps : humide et pluvieux

Température : 8°

Esprit du match : plutôt bon

Spectateurs : 50

Arbitre Assistant : Nico

Amendes : récolte moyenne

3ème mi-temps : le plaisir a duré 1h de plus

 

                                                                                                                              

Le groupe : Clem, Douz’, Max, Loïc, Yo, Cyril, Paul, Kevin, Jjo, Gaël, Antho, Cédric, Phil et Ben.J

           

           

« Après un intermède coupe Occitanie, l’équipe fanion retrouve le championnat samedi soir sur ses terres avec la réception de Lapanouse. Une rencontre inédite dans l’histoire du club entre ces deux clubs. Après avoir connu la défaite lors de la dernière rencontre, l’ESCC doit se reprendre à domicile pour impulser une nouvelle série positive. A noter, qu’après cette rencontre, un quart de la saison aura déjà été disputé ».

                 

            L’ESCC concluait ce mois d’octobre par une rencontre inédite, plutôt un adversaire inédit. En effet, c’était la première rencontre – officielle – entre ces 2 clubs au niveau des équipes fanions.

            L’objectif était pour l’ESCC de se remette en ordre de marche après la première défaite en championnat et le rapide petit tour en coupe Occitanie. Avant deux déplacement consécutifs, les noirs et blancs devaient impérativement empocher les 3 points.

 

            Si l’ESCC débutait enfin son match en se montrant solides défensivement et évitant un but précoce, l’ESCC se montrait très peu inspiré dans l’animation générale et la circulation de balle. En effet, les intentions étaient là mais le manque de justesse et de précision technique étaient criants. Les quelques aménagements apportés au schéma de jeu en raison des absences pour blessures semblaient perturbés quelque peu le onze noir et blanc.

            Passées ces 10 premières minutes poussives, l’ESCC, sur sa première réelle ressortie de balle via Cédric et Paul, se créait sa première opportunité, mais Paul butait sur le gardien, tout comme Kevin qui voyait sa reprise acrobatique magnifiquement détournée.       Progressivement, l’ESCC était quand même un peu plus inspiré et évitait – enfin – les CPA inutiles sur lesquels le danger planait. C’est justement sur une phase de jeu de ce type Que l’ESCC ouvrait le score. Suite à une faute sur Kev’, Cédric frappait de façon fuyante ce CF et trompait la vigilance générale (1-0, 18ème).

            La fin du premier acte était enfin plus maitrisée côté noir et blanc, sans toutefois se montrer transcendant dans les enchainements.

            MT, 1-0.

 

            La reprise de la deuxième période était enfin plus maitrisée par l’ESCC. Dès la 47ème, Cyril s’offrait une situation de frappe parfaite mais un arrêt « handballesque » du portier adverse empêchait l’ESCC de faire le break. Au gré de quelques réaménagements tactiques, l’ESCC retrouvait enfin plus de maitrise et de contrôle dans la gestion des débats.

            Une phase de jeu allait symboliser cette emprise : les corners. En effet, Cyril (d’une belle demi-volée) et Kevin (d’une tête piquée) scoraient aux 50 et 65èmes sur cette même phase de jeu, et les noir et blancs s’y montraient – systématiquement – dangereux.

            A l’heure de jeu, l’ESCC avait fait le break avec ce troisième but et gérait tranquillement la dernière demi-heure en repoussant les offensives adverses. Clém n’était finalement qu’inquiété à la 85ème sur une frappe déviée et repoussée efficacement.

 

            L’ESCC s’imposait donc sur ce score de 3-0, assez sévère pour la formation adverse, sans avoir été très emballant dans le jeu mais en s’étant montré finalement assez efficaces dans la gestion des temps faibles-temps forts. De plus, les 3 réalisations sur CPA donnaient un nouveau visage à ce succès, l’ESCC se montrant efficace sur cette phase de jeu particulière.

            L’ESCC empoché un succès qui n’aurait pas déplu au pragmatisme de notre cher sélectionneur, Didier Deschamps. Pas très inspiré mais efficace pour conclure ce mois d’octobre moyen et ce premier quart de championnat.

 

 

 

 

Buts: Cédric, Cyril et Kevin    

 

Passeurs: BenJ

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Pas de performance individuelle à ressortir du lot mais Kevin récompensé pour son but et pour le CF obtenu à l’origine du premier but.

 

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- les arbitres assistants parfaits

 

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Max et son côté Orelsan à l’échauffement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ôde à DD
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :