Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – Laissac             2-1

 

 

=> La feuille :

 

Match : 19h00

Terrain : nous a permis de rejouer enfin au football ! Et c’est le, principal

Arbitrage : très bon, bien que les palabres des 22 acteurs n’aient pas facilité la tâche de l’officiel

Temps : frais

Température : 4°

Esprit du match : plutôt moyen, un peu de tension sur certains duels

Spectateurs : Une 50aine

Arbitre Assistant : Nico

Amendes : belle récolte

3ème mi-temps : victoire paisible

 

                                                                                                                              

Le groupe : Clém, Douz’, Antho, Loïc, Sim, Max, Paul, Kevin, Jjo, Gaël, Bast, Cédric, Bastos et Ben.J

           

           

« Enfin ! Enfin, l’ESCC a pu renouer avec la compétition après près d’un mois et demi au repos forcé en raison de nombreux reports. C’est par le rattrapage du match en retard en championnat contre Laissac que l’ESCC retrouvait le chemin des terrains.

Une rencontre qui comportait pas mal d’interrogations notamment concernant l’état physique des joueurs. Finalement sur ce plan-là et de manière générale, les noirs et blancs ont répondu présents, réalisant une prestation de qualité en maitrisant la globalité de la rencontre. Même si les adversaires ouvraient le score sur leur première action suite à un coup franc rapidement joué à la 30ème, l’ESCC dans le dernier quart de match égalisait et prenait l’avantage logiquement aux 70 et 80èmes par l’intermédiaire de Paul puis Gaël. Le but vainqueur venait notamment récompenser une séquence collective magnifique des locaux.

Ce succès permet à l’ESCC de recoller à la tête de classement après 90 minutes au cours desquelles les noirs et blancs ont su, avec patience et lucidité, aller chercher les trois points de la victoire. Place à la coupe d'Aveyron le week-end prochain».

                 

           

            Sept semaines. C’est le délai écoulé depuis la dernière rencontre de l’ESCC. Après de multiples reports généraux et une mini trêve « boxing day », l’ESCC retrouvait les chemins des terrains. Enfin, tout cela était surtout possible grâce aux capacités remarquables d’absorption du terrain de Salles-Curan. Là ou un terrain devrait être normalement détrempé, les joueurs pouvaient évoluer en moulés tranquillement !

            Planté le décor pluviométrie/crampons, l’ESCC mettait à jour son calendrier championnat en recevant Laissac.

            Comme beaucoup de formations, les noirs et blancs étaient dans l’expectative totale concernant leur état de forme, les repères collectifs et individuels. De plus, malgré le laps de temps important écoulé depuis le dernier match, l’ESCC devait une revanche à ses fidèles après la déconvenue totale face à Réquista.

            Finalement, le round d‘observation - qu’on aurait pu croire plus long que d’habitude - ne s’éternisait pas tant que cela. Antho, dès ses premiers ballons, se montrait à son avantage côté droit en effaçant sur 3 actions similaires plusieurs adversaires, mais finalement ses décalages ne trouvaient pas preneur. Et si tel était le cas, les tentatives étaient soit non cadrées soit repoussées. L’ESCC était vraiment bien en place. En effet, les locaux récupéraient haut et rapidement les pertes de balles ou imprécisions techniques dont le terrain était assez souvent responsable. Défensivement l’ESCC était bien en place et gérait favorablement les offensives adverses.

            En terme de relances, le terrain bosselé ne permettait pas de repartir balle au pied et proprement depuis l’arrière garde. L’ESCC prenait logiquement des risques à la construction qu’à partiR du rond central. Alors que l’ESCC était bien installé dans la partie et que le trio Paul/Bast/Antho se montrait de plus en plus incisif, l’ESCC se faisait surprendre sur un CF de 40m rapidement joué (0-1, 30ème), sur la première frappe adverse.

            Au regard de la réaction des noirs et blancs face à Réquista après l’ouverture du score adverse, la crainte était maximale de voir ces derniers sombraient à nouveau. Au contraire, la réaction était plutôt positive, les coéquipiers de Jjo repartaient immédiatement de l’avant. Sur un centre d’Antho, la demi-volée de Paul n’était pas loin de remettre les deux équipes à égalité, de même que la tête de Ga suite à corner. Ce dernier, quelques minutes avant le repos, croyait égaliser mais sa reprise heurtait le montant après un ballon relâché suite à une frappe d’Antho.

 

            La MT était atteinte sur ce score de 1-0 en défaveur de l’ESCC. Pas de panique, il allait surtout falloir faire preuve de patience et lucidité.

 

            La reprise était plutôt difficile, d’ailleurs JeanJo sur 1 vs 1 sur une balle en profondeur réalisait une intervention ultra précieuse. Rapidement et dès la 55ème, l’équipe adverse baissait très nettement le pied physiquement et n’allait plus se procurer de nouvelles opportunités. Le bloc équipe adverse reculait de 10 bons mètres et le jeu était alors très direct vers les individualités offensives. Côté ESCC, jusqu’à l’heure de jeu c’était un festival d’imprécisions sur les frappes de loin. A peu près tous les joueurs offensifs s’essayaient à longue/mi-distance, du toutes les surfaces de pied possibles, mais manquaient – cruellement – d’efficacité.

            Avec persévérance, Paul trouvait le chemin des filets en interceptant une relance adverse, sa frappe croisée après 8 contres favorables trompait le portier adverse (1-1, 70ème). Puis une petite dizaine de minutes plus tard, une action plus élaborée venait donner l’avantage à l’ESCC. Sur un CF, un peu avant le rond central, JJo/BenJ /Kevin fixaient le premier rideau et éliminaient ce dernier après une succession de redoublements de passes, Douz profitait du décalage côté droit pour servir Antho. Le centre de ce denier était mal négocié par le gardien, Ga en embuscade, donnait l’avantage aux siens.

 

            L’ESCC bien que se faisant peur sur un dernier ballon en profondeur, gérait tranquillement cette fin de match et s’imposait logiquement 2-1 face à adversaire physiquement hors du coup malgré des individualités offensives de qualité.

 

            Place à la Coupe d’Aveyron le week-end prochain avant donc de conclure cette phase aller. 

 

 

 

         Merci à Bast pour l'entretien du terrain juste avant le match !

 

=> http://twitter.com

/esccofficiel/status/952188872007577600

 

 

 

Buts : Paul et Gaël

 

Passeurs :

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- JeanJo pour sa prestation globale. Une seule erreur à la 88ème, finalement sans conséquence. Pour le reste, on était proche du sans faute.

Également cités :

Antho pour son 1er acte, le second – en dédicace au Dakar - il a eu un problème d’arrivée carburant.

Loïc, pour sa rentrée parfaite à la 30ème et sa prestation globale.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- Une feuille de match papier à l’ancienne ! c’était bon !

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Attribution globale pour les tentatives de frappe lointaines des 2/3 de l’équipe qui ont permis de réduire notablement la population locale de cormorans

 

 

 

 

 

 

 

Reprise victorieuse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :