Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – Villeneuve / Foot Diège             1-0

 

 

=> La feuille :

 

Match : 19h00

Terrain : belle tenue estivale

Arbitrage : très bon

Temps : parfait

Température : 16°

Esprit du match : irréprochable

Spectateurs : 50

Arbitre Assistant : Christian

Amendes : c’est la reprise !

3ème mi-temps : chez Seb pour sticker ! Forza ESCC

 

                                                                                                                              

Le groupe : Gaé, Enzo, Bast, Loïc, Kevin, Paul, Phil, Gaël, Antho, Cyril, Jjo, Nono, Bastos et Ben.J

           

           

                  Saison 10, Episode 1.

            On repart pour un tour, ça y est. Après deux tours de chauffe en Coupe de France, un peu moins réussis que l’édition précédente, l’ESCC retrouvait le championnat et un nouveau niveau donc. Comme précisé en fin de saison dernière, l’ESCC a su profiter de la refonte structurelle des compétitions pour se glisser dans « le bon wagon » et accéder à la Départementale 1, un composé hybride d’ex-excellence et ex-PL.

            Ainsi, l’ESCC se retrouve à un niveau pas forcément en adéquation avec ses structures, sa démographie, ses forces vives,… Ses moyens tout simplement, notamment humains. En effet, le groupe au sein duquel les noirs et blancs devront composer, comporte quasi exclusivement des clubs aveyronnais historiques et plutôt habitués aux joutes régionales.

            L’ESCC sera là pour apprendre et ainsi défendre chèrement sa place.

 

 

            Pour cette première journée, l’ESCC retrouvait une formation également promue à ce niveau et ayant accompagné les deux saisons précédentes l’ESCC dans ses accessions, à savoir l’équipe de Villeneuve.

            Et disons-le clairement, cette entame de saison était plutôt réussie. En effet, après demi-heure de jeu l’ESCC aurait dû être en tête avec deux buts d’avance tant les dynamiques des deux  formations étaient contraires au cours de ces 45 première minutes. En vain. Si l’ESCC faisait rapidement évolué le tableau d’affichage par Bast qui profitait d’un bon travail de Paul côté droit et d’une déviation heureuse de Kevin, pour expédier sa frappe enroulée sous la transversale ; elle ne parvenait pas à ajouter ce second but. L’ESCC signait une grosse entame et c’est aussi en partie en raison du soleil rasant, qui gênait considérablement l’équipe adverse. L’expérience du monde agricole avait fait la diff’ lors du choix stratégique concernant le camp.

 

 

 

            Peu de temps après l’ouverture du score, Loïc, après un raid solitaire, trouvait le montant suite à sa frappe rasante. Son 45ème montant depuis le début de la saison. Au cours de ce premier acte, tous les offensifs allaient avoir tour à tour l’occasion de se mettre nettement en évidence. Toutefois, il manquait soit un brin de variété dans les initiatives offensives ou un brin de justesse pour breaker, et prendre un avantage quasi définitif. A contrario, l’ESCC allait laisser passer sa chance au terme d’un premier acte largement dominé. La formation adverse s’étant montrée dangereuses sur 2 CF et un débordement à la 40ème bien géré par Bastos.

 

 

            Si, évidente était la maitrise de l’ESCC durant le premier acte, la domination adverse au cours de la seconde mi-temps était tout aussi manifeste. En effet, bien, mieux revenus dans la partie que l’ESCC, les visiteurs se montraient bien plus entreprenants en procédant par un jeu plus direct, notamment via son portier adverse et son jeu au pied surpuissant qui mettait plus en difficulté le bloc de l’ESCC. Il allait falloir, sur 2/3 ballons chauds, la vigilance de Gaé puis un sauvetage parfait de Jjo et enfin un loupé immanquable pour ne pas voir le score évoluer, en faveur des visiteurs ; qui au regard du second acte, auraient largement et logiquement pu prétendre à un score de parité. 

            Côté ESCC, bien que moins bien dans le jeu, Paul et Antho se procuraient eux aussi, deux énormes opportunités consécutivement pour aggraver le score.

            Au final, une seconde MT très décousue, susceptible de basculer tant d’un côté que de l’autre. La réussite fut plutôt côté ESCC. Retenons surtout que ces premiers points dans l’exercice 2018/2019 viennent récompenser une entame sérieuse et convaincante.

 

            Place à la Coupe Occitanie le week-end prochain, à défaut de Coupe de France avant de revenir au championnat le week-end  d’après.

 

           

 

Buts : Bast

 

Passeurs : Kevin

 

 

Ballon d’or du match, récompense le meilleur joueur ou LE geste du match :

- Bast pour son but et sa prestation notamment en 1ère MT

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif :

- le contexte global du match, sans aucune animosité ou autre déviance.  

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Cyril, pour son corner concédé à la 94ème, on ne sait toujours pas comment.

 

 

 

 

 

 

 

Débuts timorés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :