Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Larzac Vallées – ESCC             0-5

 

 

=> La feuille :

 

Match : 15h00

Terrain : on craignait le pire et finalement ce fut très correct

Arbitrage : très bon

Temps : pluvieux, venté et humide

Température : 13°  

Esprit du match : plutôt bon

Spectateurs : 20 et merci le kop, encore présent !

Arbitre Assistant : Christian

Amendes : doit-on compter les erreurs d’horaires même si ça fait arriver à l’avance ?

3ème mi-temps : néant on avait entre 1h20 et 2h50 de trajet retour !

 

                                                                                                                              

Le groupe : Gaé, Kev, Bast, Sim, Clém, Paul, Phil, Loïc, Antho, Cyril, Jjo, Gaël, Bastos et Ben.J

           

           

            Après avoir validé son billet face à Pareloup-Céor sur la plus petite des marges, il y a de ça un mois, l’ESCC retrouvait donc la coupe Occitanie pour ce premier tour interdistrict. Pas de dimension interdistrict car l’ESCC restait en Aveyron pour ce tour-là, à la limite du département toutefois, la rencontre face à Larzac Vallées  allant se dérouler à Nant.

 

            Arrivés dans la charmante contrée de Nant, lors de la reconnaissance du terrain, Bastos était subjugué par les paysages voisins, entourant le village. Ses yeux ébahis par la paysage local a inspiré l’ensemble de la rédaction.

 

Commencez par cliquer ici et laissez vous transporter !

 


Le vent souffle sur les plaines du Larzac aveyronnais,
Je jette un dernier regard sur le plateau, le camp, ses légionnaires.
Le club adverse nous l’a signalé,
Les joueurs ont décidé de mener le combat dans la vallée.
Là, où tous nos ancêtres, cheveux longs et moustachus,
Après de grands trajets, se sont souvent perdus ,
C'est l'heure maintenant de se qualifier,
Contre une formation joueuse prête à croiser le fer.
Toute l’équipe s'est réunie,  à Nant, dans un petit resto, 
Mais ici, pas de flunch, quick, kfc, kebab ou macdo,

Pour organiser, Paulo a pris l’initiative de la résa,
Charcuterie en entrée, on était pas là pour blaguer,

Le plat principal est alors venu confirmer,

Pour la digestion, pour pas qu'il n’y ait de faille,
Pour rester gras et lourds quand nous serons dans la bataille
Car c'est la première fois, pour nous, cette saison,
Que le dimanche aprem’, nous jouons (jouons)

 

 

Refrain (insère les paroles que tu veux)

 

 

Après quelques consignes d’arbitres, nous étions plein d’entrain,
Toute l’équipe, vissés aux pieds, courait vers le terrain,
L’entame était parfaite et je ne voyais que nos offensifs,
Tranchant et affutés, se montraient décisifs.
Pluie et vent mêlés, ce n’était pas Rio,

Sous le pressing adverse exercé par les locaux,

Des coups, des duels, mais toujours à la régulière,
De ce début de match, nous étions plutôt fiers.
Loïc en début de second acte s’en allait scorer
Comme Antho d’une frappe croisée,
Cyril, d’un lob lointain, signait le but de l’année,
L’ESCC pouvait célébrer ce tour passé,
Telle était la fierté de toute l’équipée,
Nos chants créés ont alors résonné jusqu'au soleil couchant,
De douces notes en chants victorieux uniques,
Fallait défendre nos inspirations, pas de pâles contrefaçons.
Et pour tous nos chants en faveur de l’ESCC (l’ESCC)

 

Refrain

 

 

            Trêve de digressions musicales, l’ESCC s’est, avec sérieux et pragmatisme, joliment imposé en terres sudistes. Cette qualification lui permettra enfin, après quatre déplacements consécutifs en coupe (Coupe de France et Coupe Occitanie confondues), de recevoir. C’est le SO Millau qui sera l’hôte de l’ESCC dans 15jours.

 

 

 

Buts : Paul, Gaël, Loïc, Antho et Cyril.

 

Passeurs : Paul

 

 

Ballon d’or du match, récompense le meilleur joueur ou LE geste du match :

- Le but de Cyril, le 5ème de la rencontre, quelques mètres après la médiane : un lob de plus de 40m. Les fléchettes y font du bien, il touche la cible plus souvent.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif :

- notre sortie dominicale parfaite : départ 11h Curan, restaurant bucolique à Nant en compagnie de quelques chasseurs locaux, combo charcuterie en entrée / saucisse en plat (approche de la diététique par Paul), rencontre dans un cadre champêtre à émouvoir Bastos aux larmes et retour victorieux en terres promises.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- double nomination : Cyril, pour son arrivée 1h avant tout le monde car passage en heure hivernale anticipée et Kevin, pour son dimanche sportif harassant.

 

Sérieux et efficace
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :