Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copier, coller

US Réquista – ESCC            1-0

 

 

=> La feuille :

 

Match : 20h30

Terrain : très sableux mais bien mieux qu’en fin de saison dernière

Arbitrage : le bilan est lourd pour l’ESCC

Temps : froid et légèrement humide

Température : 4°  

Esprit du match : très bon

Spectateurs : 80

Arbitre Assistant : Nico

Amendes : assez faible

3ème mi-temps : soft

 

                                                                                                                              

Le groupe : Gaé, Kev, Enzo, Antho, Max, Paul, Phil, Loïc, Cyril, Jjo, Gaël, Clém, Bastos et Ben.J

           

           

 

 

            Côté formation fanion, les observateurs et suiveurs de l’équipe vont croire que les restitutions de déroulé de matchs sont des copier-coller sans saveur ou bien pire, que les personnes en charge des résumés des rencontres ne font preuve d’aucun recul, impartialité ou neutralité, tant les analyses de matchs se ressemblent. Mais encore une fois, hormis la contreperformance totale de la semaine dernière, l’ESCC a réalisé un match dans la lignée de la grande majorité des rencontres depuis le début de saison : du contenu, des actions, un été d’esprit irréprochable… En vain.

 

            L’ESCC a payé son début de match plutôt moyen en concédant l’ouverture du score à la 10ème, après déjà une première opportunité adverse au bout d’une petite minute. Passées ces deux phases de jeu adverse, les noirs et blancs réagissaient immédiatement et étaient proches d’obtenir l’égalisation sur un corner direct. L’ESCC allait plutôt dominer et garder la maitrise du ballon. Hormis, ce contre des locaux à la 35ème qui menait à une frappe croisée bien repoussée par Gaétan, l’ESCC réglait rapidement ses problèmes d’hauteur de bloc, bien aidé également par le fait que les locaux baissaient nettement l’impressionnant niveau d’intensité mis au cours des dix premières minutes.

            Progressivement, les opportunités offensives étaient concrètes mais les 25 derniers mètres semblaient une zone hostile à la réussite et à l’efficacité des noirs et blancs, malgré les tentatives de Paul, Loïc, Bastos et Kevin.

 

            Un constat valable au cours du second acte également au cours duquel l’ESCC maitrisait complètement les 20 premières minutes, sans toutefois scorer malgré d’énormes opportunités par Paul et Kevin. Au cours de la première moitié du second acte, l’ESCC voyait son bloc équipe quasi intégralement positionné dans la partie adverse. Les risques pris allaient se payer presque cash. Sur une des rares sorties de balles adverses, l’ESCC concédait un penalty à la 75ème, mais repoussé par le portier de l’ESCC, Gaé. Le dernier quart d’heure était beaucoup plus décousu, entre la fatigue et la multiplication des rotations, l’intensité et le rythme retombaient nettement. Malgré tout, de façon plus directe, l’ESCC essayait de contourner l’arrière garde adverse, sans plus d’efficacité, bien qu’obtenant quelques ultimes CPA, s’avérant infructueux.

            Malgré ces ultimes tentatives en fin de match, les locaux préservaient leur court avantage et s’offraient un succès, sous forme de quasi hold-up au regard du déroulé global de la rencontre. Le soulagement général adverse en fin de match confirmait plutôt cette impression : un partage des points a minima eut été fort sans doute plus représentatif.

           

On avait conclu lors du résumé du dernier match de la façon suivante : « De façon générale, malgré la journée tronquée en terme de rencontres jouées dans la poule, on peut voir une saison se profiler avec deux championnats en un avec une première partie composée de quasiment que des clubs relégués de PL/PH et…le reste ». Ce constat-là s’est une nouvelle fois vérifié et a été conforté après les rencontres de ce week-end. En effet, malgré un nombre différent de matchs joués pour l’ensemble des formations, le fossé est creusé entre les équipes de têtes et le groupe suivant.

 

Avant de terminer l’année 2018 face à des formations de ce groupe là et donc des confrontations directes pour le maintien, l’ESCC change de compétition avec l’entrée en lice en Coupe d’Aveyron, à Olemps.

 

 

 

 

Buts :

 

Passeurs :

 

 

Ballon d’or du match, récompense le meilleur joueur ou LE geste du match :

- Bastos, pour sa prestation complète au milieu de terrain

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif :

- L’état d’esprit de la rencontre de façon générale

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Le CF de Paul enfin sa combinaison.  Plutôt sa tentative de combinaison. Dont on n’a toujours pas compris l’objectif

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :