Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peu inspiré

ESCC – US Bas Rouergue            1-4

 

 

=> La feuille :

 

Match : 20h30

Terrain : humide, glissant mais parfait un mois de novembre

Arbitrage : excellent

Temps : frais et humide

Température : 6°  

Esprit du match : très bon

Spectateurs : 80

Arbitre Assistant : Nico

Amendes : faibles

3ème mi-temps : moyenne, résultat oblige, mais présente

 

                                                                                                                              

Le groupe : Fa, Kev, Enzo, Sim, Max, Paul, Phil, Loïc, Cyril, Jjo, Gaël, Clém, Bastos et Ben.J

           

           

            Après le bon résultat obtenu à l’extérieur lors de la dernière r encontre de championnat, l’ESCC retrouvait ses terres, vendredi soir, avec l’objectif de confirmer face à Bas Rouergue. Il n’en fut rien.

 

Première véritable déception de cette saison pour l’ESCC avec la défaite de l’équipe fanion dans le cadre de la réception de Bas Rouergue sur le score de 4-1. En effet, si l’ESCC avait auparavant déjà laissé des points en route cette saison, les noirs et blancs avaient cependant chaque fois laissé une bonne impression en terme de contenu. Là, pour le coup, si frustration il y a, elle ne peut être que différente, car après un week-end de repos, le premier depuis la mi-août, l’ESCC a fait preuve d’un déchet technique inhabituel rendant sa tâche difficile et quasi impossible.

 

En effet, fFace au leader potentiel de cette poule (en raison des matchs en retard), l’ESCC a surtout déjoué pour offrir le succès à la formation adverse, qui avec pragmatisme et efficacité, s’est contentée d’exploiter les failles collectives ponctuelles affichées par les noirs et blancs. Mené 2-0 à la demi-heure de jeu, c’est surtout défensivement que l’ESCC passait au travers au cours du premier acte. Toutefois, la réduction du score à la 43ème  d’une belle frappe croisée de Simon maintenait, de façon plutôt heureuse, l’ESCC dans le match. 45 premières minutes plutôt étonnantes : l’ESCC aurait très bien pu rentrer aux vestiaires, mené 3-0 comme revenir avec une – heureuse – égalité sur le score de 2-2, si le portier adverse n’avait pas brillé sur deux frappes locales.

 

Constat opposé au cours du second acte où offensivement l’ESCC ne profitait pas de sa supériorité numérique acquise dès la 50ème suite à une action de but annihilée par un défenseur adverse. En effet, l’ESCC après une belle séquence collective voyait Paul sur le chemin de s’offrir un face à face quand le retour d’un défenseur adverse le déséquilibrait. Certainement le tournant du match. Car malgré l’expulsion logique, l’ESCC n’allait pas en profiter.

A partir de là, l’ESCC n’allait pas être en capacité de déjouer le bloc bas adverse, parfaitement en place défensivement et tactiquement. Pire, l’ESCC, à l’heure de jeu se faisait breaker sur un contre éclair. Le 4ème but anecdotique à la 88ème alourdissait le score.

 

Grosse déception côté ESCC qui n’a pas su profiter des circonstances favorables pour obtenir a minima un partage des points. Le résultat est somme toute logique au regard de la performance globale des noirs et blancs, trop insuffisante dans l’ensemble des compartiments de jeu. C’est la première rencontre de championnat avec le déplacement à Séverac où l’ESCC montre un visage si peu séduisant. C’est aussi face aux deux premiers du classement, une forme de logique, donc…

 De façon générale, malgré la journée tronquée en terme de rencontres jouées dans la poule, on peut voir une saison se profiler avec deux championnats en un avec une première partie composée de quasiment que des clubs relégués de PL/PH et…le reste.

L’objectif de l’ESCC va être de se positionner très rapidement le plus haut possible dans ce « second championnat ».

 

 

 

 

Buts : Simon

 

Passeurs :

 

 

Ballon d’or du match, récompense le meilleur joueur ou LE geste du match :

- non attribué

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif :

- l’excellent état d’esprit adverse. Bon en même temps, quand tu en colles 4 à l’exter’…

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Le CF de Kevin aux 18, mis en orbite

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :