Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fin d’année à succès

ESCC – JS Lévézou            3-2

 

 

=> La feuille :

  

Match : 19h00

Terrain humide, la trêve arrive au moment idéal

Arbitrage : bon quand c’était facile, plus compliqué sur les décisions complexes

Temps : froid 

Température : 4-5°

Esprit du match : excellent

Spectateurs : 100

Arbitre Assistant : Nico

Amendes : on ne connait pas la crise

3ème mi-temps : pour des raisons logistiques, on l’a condensée à travers les chants d’après match

 

Le groupe : GaéKevEnzoAnthoClém, Paul, Phil, Loïc, Cyril, JjoGaëlBastBastos et BenJ

L’hiver au chaud pour l’ESCC ! En effet, contrat rempli pour les noirs et blancs qui s’offrent un mois de décembre parfait en remplissant les objectifs fixés au début de celui-ci. En effet, après un mois de novembre frustrant sur le plan comptable mais également en termede contenu, l’ESCC jouait gros en ce mois de décembre avec l’entrée en lice en coupe d’Aveyron et deux confrontations directes face à des adversaires issus de la seconde partie du classement. Bilan final : une qualif et 2 succès précieux ; tableau de marche respecté !

 

Pour la dernière sortie de 2018, 16ème rencontre officielle de cette première partie de saison 2018/2019, l’ESCC enchainait une seconde réception à domicile, face à la JS Lévézou. 

Premier petit exploit, la rencontre allait pouvoir se dérouler dans des conditions plutôt favorables. Lors de la parution du calendrier, on ne donnait pourtant pas cher du déroulement « normal » de ces deux rencontres consécutives à domicile en plein mois de décembre. Finalement…

 

L’ESCC, dans la continuité de sa rencontre précédente, débutait parfaitement la rencontre en se positionnant immédiatement dans le camp adverse. Rapidement l’ESCC se procurait un premier corner au terme duquel, Clém voyait sa tête mi-lobée / mi en suspension trouvait la barre transversale. L’ESCC réalisait un entame parfaite tant dans les intentions de jeu que leur concrétisation, malgré cette première tentative repoussée par la barre. En effet, cette emprise sur la rencontre se concrétisait rapidement par deux buts similaires inscrits par Paul qui s’offrait un doublé. L’ESCC menait de deux buts après quinze minutes de jeu et signait une première demi-heure concluante. Toutefois, l’intensité baissant d’un cran, l’ESCC tombait dans un faux rythme et se faisait piéger sur la première opportunité adverse, suite à un ballon en profondeur à la 40ème. Bien que dominant plutôt la rencontre, l’ESCC voyait cette réduction du score relancer l’issue du match. Rien n’était fait à la pause.

 

C’est toutefois avec sérieux que l’ESCC reprenait le second acte mais devait toutefois maitriser les velléités offensives adverses plus incisives. Le troisième but de l’ESCC à la 55ème par l’intermédiaire de Kevin suite à une frappe légèrement déviée semblait mettre les siens à l’abri. Quelques secondes plutôt pourtant, l’ESCC était passé proche de la correctionnelle sur un CF excentré qui avait surpris tout le monde, hormis Enzo qui empêchait l’égalisation d’une tête défensive décisive.

A 3-1, l’ESCC semblait gérer de manière confortable la rencontre. Antho était injustement privé d’un penalty. Si cela semblait conséquence, c’était sans compter sur un second but adverse copie conforme du premier pour relancer le suspens en cette fin de rencontre. 

 

Malgré tout, l’ESCC gérait cette fin de rencontre avec solidité et solidarité pour maintenir ce léger avantage, pas nécessairement représentatif de l’excellente entame locale mais symbolique d’une rencontre à rebondissements, disputée dans un excellent état d’esprit. Toutefois, l’ESCC, bien que victorieux, aura manqué de liant et de variété dans le jeu collectif notamment en milieu de terrain, se reposant parfois trop sur les différences individuelles, contribuant à la qualité moyenne de la copie rendue.

 

L’essentiel était ailleurs toutefois pour cette dernière rencontre de 2018, au cours de laquelle la victoire était essentielle, qui vient conclure la quasi intégralité de la phase aller (une dernière rencontre de cette première reste à disputer, la première de 2019).

 

RDV le 19/20 janvier pour la reprise en championnat.

 

Big up à Sim et bon courage suite à sa blessure.

 

 

 

 

 

 

 

Buts : Kevin et Paul x2

 

Passeurs : Bastos, Kevin et Paul

 

 

Ballon d’or du match, récompense le meilleur joueur ou LE geste du match 

- Paul, pour son début de match et son efficacité.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif 

- L’état d’esprit global de ce derby.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Phil et ses moulés.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :