Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Péniblement

AS Olemps – ESCC            1-3

 

 

=> La feuille :

 

Match : 20h00

Terrain : très humide

Arbitrage : plutôt bon mais parfois un peu trop théâtral

Temps : froid

Température : 4°  

Esprit du match : bon

Spectateurs : 100

Arbitre Assistant : Nico

Amendes : assez faible

3ème mi-temps : retard à l’allumage, donc on a fait durer

 

                                                                                                                              

Le groupe : Gaé, Kev, Enzo, Antho, Max, Paul, Phil, Loïc, Cyril, Jjo, Gaël, Clém, Bastos et Ben.J

           

           

           

            Avant de conclure l’année civile par deux rencontres de championnat, l’ESCC retrouvait et débutait une nouvelle compétition. Une nouvelle compétition qui n’aura – sur le papier – sans doute autant jamais été relevée au regard du nombre d’ex pensionnaires de niveau régional en lice.

            En effet, le premier week-end de décembre est synonyme comme toute saison de premier tour en coupe d’Aveyron pour l’équipe fanion, plus, précisément en 32ème de finale.

            Le tirage au sort a encore une fois été insensible à l’aspect découverte que peut parfois prendre ce premier tour. L’ESCC rencontrant une nouvelle fois le club d’Olemps, la 3ème fois en dix ans et la deuxième fois à ce stade-là de la compétition, deux ans après la première.

            L’ESCC se déplaçait donc à Olemps, face aux réservistes locaux, évoluant deux divisions en dessous. Et le début de match ne reflétait pas cet écart de niveau théorique, loin s’en faut. Le début de match de l’ESCC et globalement le premier acte était très poussif et il était plutôt logique de voir l’ESCC concéder l’ouverture du score après une vingtaine de minutes suite à un coup franc rapidement joué. Sur un CF rapidement joué, l’ESCC se faisait surprendre dans le dos de sa défense, l’attaquant adverse croisait sa frappe pour l’ouverture du score, en toute tranquillité.

            Paradoxalement, bien que peu inspiré, l’ESCC se montrait dangereux offensivement, bien emmenés par Antho et Kevin. Les opportunités étaient concrètes, l’ESCC touchait notamment le montant à la 35ème par Paul et l’ensemble des opportunités sur corner se transformaient en réelles occasions de but. Gaël, Paul, Bastos et Antho obtenaient notamment les plus significatives. Un match plutôt étonnant car si les occasions étaient réelles et nombreuses, l’ESCC ne dégageait pas de certitudes dans son jeu et peinait à développer ses séquences collectives.

            Juste avant la pause c’est Gaël qui égalisait en déviant subtilement une frappe d’Antho à l’entrée des 18. L’ESCC rejoignait les vestiaires sur ce score de parité plutôt heureux, au terme d’un premier acte maitrisé par les locaux malgré de grosses opportunités offensives côté noir et blanc.

 

            La seconde mi-temps débutait avec des intentions bien différentes côté ESCC, en se montrant enfin plus conquérants et dominateurs. Collectivement plus discipliné, l’ESCC prenait en main cette seconde mi-temps et c’était assez logiquement qu’à la 70ème, Antho donnait l’avantage aux siens, récompensant les noirs et blancs au cours d’un moment de la partie plutôt équilibrée, qui faisait suite à l’excellente reprise de second acte des noirs et blancs ayant permis d’accumuler les situations dangereuses dans la surface adverse.

            Défensivement, l’ESCC profitait d’une animation offensive adverse moins performante au cours du second acte pour maitriser plus tranquillement les velléités des locaux. Gaé assurait le coup sur deux ballons en profondeur plutôt dangereux.

            En fin de partie, Paul - étonnamment isolé et non signalé HJ par le juge de touche adverse - ajoutait un troisième but, bénéficiant d’un renversement d’aile de Cyril décisif. L’ESCC validait son billet pour le tour suivant et retrouvait les joies de la victoire.

 

            Espérons que cette entrée en matière dans la compétition, était le premier épisode d’une future belle série. A succès.           

 

 

 

 

Buts : Gaël, Antho et Paul

 

Passeurs : Antho, Kevin et Cyril

 

 

Ballon d’or du match, récompense le meilleur joueur ou LE geste du match :

- Le râteau / petit pont de Kev (il nous en doit 15 vu son récent BDP et son CF envoyé sur mars)

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif :

- Le dirigeant adverse qui nous a apporté la tablette. Le cœur a ses raisons…  

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Bastos et sa « belle » demi-volée en 1ère MT

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :