Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JS Lévézou – ESCC             1-4

 

 

=> La feuille :

 

Match : 20h00

Terrain : pelouse un peu haute

Arbitrage : calme et déterminé

Temps : excellent

Température : 17°

Esprit du match : derby

Spectateurs : 150

Arbitre Assistant : Christian

Amendes : Go les states à ce rythme

3ème mi-temps : opening HDV 19/20

 

                                                                                                                              

Le groupe : JS, Adri, Bast, Jjo, Clém P, Loic, Bastos, Paul, Antho, Cédric, Gaël, Cyril, Nono et Ben.J

           

           

                         

            L’ESCC entrait en lice en Coupe Occitanie pour un très court déplacement. En effet, l’ESCC se rendait à Pont de Salars pour affronter la JS Lévézou. 4ème acte de l’année 2019 !

En effet, après le match retour de championnat, les rencontres en coupes d’Aveyron et celle de coupe Occitanie du week-end en question, les deux formations s’étaient également rencontrées en match de préparation cet été.

            Ce dernier s’était avéré particulièrement mauvais en terme de qualité côté ESCC. Premier match de la préparation estivale 2019, bien qu’en rodage, l’ESCC s’était fait bougé en terme d’intensité dans les courses, les duels et les intentions de jeu. Il était clair que si les noirs et blancs ne mettaient pas les « fameux ingrédients » impondérables en termes d’engagement et d’état d’esprit, l’ESCC allait au-devant d’une belle et prévisible déconvenue.

 

           

     Après un début de match équilibré, les premiers signaux étaient positifs et plutôt rassurants. L’ESCC mettait progressivement son jeu en place. Le positionnement du bloc équipe de l’ESCC gênait les locaux qui ne parvenaient pas en mettre en place des phases de conservations. Plutôt logiquement, l’ESCC scorait à deux reprises, aux 25 et 35èmes minutes par l’intermédiaire de Cyril sur penalty et Adri suite à une tête décroisée consécutive à un corner. Ces deux mêmes joueurs s’étaient déjà signalés en début de partie en s’étant procurés les premières opportunités. Défensivement, l’ESCC se montrait bien en place en ne concédant aucune opportunité au cours de ces 45 premières minutes, marquées notamment par une prestation XXL de Nono concernant ses interventions défensives. Clem et Jjo ramassaient les miettes et mettaient leurs qualités de relances en évidence.

 

            Le second acte reprenait de façon plus poussive, le jeu devenant plus haché et décousu. Bien en place, le collectif noir et blanc se devait d’une part d’être patient et d’autre part, impérativement ajouter ce troisième but pour annihiler les dernières velléités adverses. Loïc se chargeait de cette tâche d’une frappe à l’entrée de la surface. Un beau clin d’œil pour son retour, suite à sa blessure la saison dernière face à cette même formation lors du match de coupe d’Aveyron. Les effets escomptés de ce 3ème but étaient très relatifs, en effet le match perdait alors quelque peu en intensité et qualité notamment côté ESCC, les locaux en profitant pour réduire le score, très rapidement. JS était battu alors qu’il n’avait eu  aucun ballon dangereux à négocier.

 

            Malgré tout, après dix minutes de flottement, l’ESCC concluait cette rencontre positivement en ajoutant un dernier but par l’intermédiaire à nouveau de Loïc qui reprenait un centre de Cédric au point de penalty, devançant l’excellent gardien adverse, pour s’offrir un doublé. Ce dernier empêchait le score de gonfler avec deux énormes parades en fin de match dont une consécutive à une frappe de Cyril en pivot.

 

 

           Jeannot, avant la suite de son week-end bouillant

 

        L’ESCC validait don billet pour le tour suivant au terme d’une prestation sérieuse et appliquée de l’ensemble du groupe dans un contexte de derby toujours particulier mais sans mauvais geste ou action répréhensible.

 

            Retour au championnat pour les trois prochains week-ends.

 

 

 

Buts : Loïc x2, Cyril et Adri

 

Passeurs : Antho et Cédr.

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- La parade du gardien adverse main opposée sur la frappe en pivot de Cyril

- La transversale de 320m de Paul qui amène le corner victorieux sur le second but

- La Madjer de Clem repoussée sur la ligne

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match, un esprit sportif évident ou un élément notable positif :

-  la remise en cause des choix capillaires de Cyril par le public adverse, un constat valable à chaque match à l’extérieur. On ne s'en lasse pas.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Paul et ses lacets

 

 

 

           

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :