Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les féminines de l'ESCC sortent vainqueur de la ½ contre Vabres, 1-1, 5-3 aux tirs au but.

 

On n'a pas autant chanté depuis.... Et pour cause.

Laissez-moi vous raconter l'histoire que vous connaissez, mais vu de l'intérieur...

 

Vendredi 2 Avril 2010

Entrainement, soft, mais appliqué. Nos filles savent qu'elles n'ont pas droit à l'erreur, mais personne n'en parle, préservons-nous. Comme on aime le suspense (cf épisodes précédents), et que c'est meilleur avec la pression, RDV à La Jasse locale autour d'un verre, d'une baguette, et d'une histoire, que l'on crève de réécrire. Celle de l'exploit de 2006. On revoit ces images, cette ambiance, cet exploit... Et, putain, ça à l'air drôlement bon de la gagner cette coupe...

 

Samedi 3 Avril 2010

Certaines sont allées voir les vezinnoises se prendre une branlée (pardonnez moi l'expression), puis la 3 en grande forme (beau match)... Ça use de voir du foot, et de s'entendre dire que « demain, faut assurer », et on compte les heures... H-18.

 

Dimanche 4 Avril 2010

On y est, H- pas beaucoup, le stress monte, grimpe, nous envahit...

14h, Naucelle city, un temps mi-figue mi-raisin, qui ne laisse rien augurer de bon (météorologiquement parlant), on a droit à un gentil briefing de la part du corps entraineur, et à un gentil message de la part du corps présidentiel... Faut pas les décevoir...

Joli terrain, plus grand que ceux qu'on a l'habitude de voir, bien vert, un peu gras, qui exige les vissés, mais trêve de botanique, parlons foot. L'ESCC réalise une entame de match positive, sait trouver les failles de l'adversaire, arrive à percer à quelques reprises, mais sans marquer. Les filles sont présentes physiquement, heureusement, sachant que les adversaires prennent des cours de drame, enfin pas toutes, mais certaines sont très fortes à ce jeu là, je tairais d'ailleurs leur numéro... On prend donc quelques coup francs, pas très rassurants, mais notre Jack Sparow, et sa défense ne se démontent pas...

Sinon, offensivement, on ne change pas les bonnes habitudes : on tricote de jolis motifs sur les côtés, mais dès qu'il s'agit de coudre dans les filets, on dirait qu'il manque le professeur de couture... Qu'à cela ne tienne, nous l'avons trouvé... Le Docteur Mathilde Puech, professeur conférencier à l'école supérieure de couture de l'ESCC ouvre le score à la 32', but qu'elle marque euh, avec son pied.

Soulagement, on pourrait alors se dire qu'on a un crampon à Paul Lignon. 

Le fidèle kop ESCCien devait certainement exploser à ce moment là, je n'en ai nulle idée...

 

Mi-temps

Quand on a l'avantage, chez nous, on se plait à dire « zéro-zéro ». Stress un jour, stress toujours...

 

Début de la Seconde période, et la situation aurait tendance à se renverser, en faveur de l'adversaire qui reprend tambour battant. Quelques corners nous font trembler, on campe toujours sur les côtés, sans s'en sortir, et on manque de frappe et de réalisme offensif. À Vabres, s'il ne doit y'en avoir qu'une qui joue au foot, on a peur d'elle. Preuve en est vers la 50', lorsqu'elle déjoue la défense, et croque notre gardienne - 1 partout.

La mi-temps paraît courte, tant pis, on ira au pénos...

 

Aïe Aïe... On sait s'y prendre maintenant, mais espérons que le penchant de la gardienne pour le saucisson soit plus qu'apparent...

Caro', ras du poteau, dans la boîte.

Auré n°5, lucarne, dans la boîte.

Cashou frôle le ballon, dans la boîte aussi.

Del', magiquement stressée, ras du poteau, dans la boîte.

 

On l'aime bien cette boîte, mais y'a 3 partout...

 

Lisou, mi hauteur gauche, nous vends un peu de rêve, dans la boîte.

La 9, ras du poteau, à gauche aussi, nous vends un peu plus de rêve, un peu plus de Paul Lignon, à côté de la boîte.

 

Avantage à l'ESCC. Le tir de Math'B nous emmènera en Terre Promise, ou bien les réjouissances continueront... Suspense..

 

Math'B, à deux doigts de convulser avant de tirer, nous pose ce qu'elle sait faire mieux que les autres, elle nous démontre que son côté, c'est le gauche... J'ai plus de mots, ah si, dans la boîte...

 

uphorie, Liesse

ésame, Hystérie

aïs, Allégresse

lameur, Béatitude

PAUL LIGNON!

 

Et on va où?! À Paul Li-Gnon!

À nous Rodez, à nous de prouver encore une fois que le Lévezou c'est magique. À nous de repeindre les gradins en Noir&Blanc, et à nous d'écrire une nouvelle page glorieuse de l'ESCC.

 

De cette journée, nous retiendrons que : 

-on ne peut PAS combiner championnat et coupe.

-Del' est contente, après 30 ans d'attente, elle jouera à Paul Lignon.

-Bouba aime très très fort son bonnet.

-le kop de l'ESCC est magique, et n'a pas fini de faire parler de lui.

-Saint-Rome est une charmante bourgade.

-la II était bien présente... Merci!

 

Un grand MERCI à tous et à toutes, supporters ESCCiens, et rendez-vous le 23 Mai, pour la consécration.... chez qui?! Polo accroche toi.

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :