Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – EFC88          1-0

 

 

Match 20h00 – Terrain : finalement parfait ! Merci aux licenciés/employés municipaux intérimaires - Arbitrage : trio arbitral nickel  – A.DA.F. : 56 € - Pelouse : humide – Temps : froid, flirtant avec les températures négatives. La base pour un mois d’avril – Température : 0-3° - Esprit du match : relativement bon au vu du contexte malgré un ou deux joueurs chauds - Spectateurs : 150-200 – 3ème mi-temps : étalée de 23h à 7h, à domicile.

 

 

Compo : Fa, Sim, Ju, Juju, Cyril, Patxi, Ga, Max, Math, Kev, Eric, Enzo, Cani et Ben.J – Mars

 

 

Episode 4 – C.A.

 

 

C’est désormais clair. Il a du être inscrit quelque part que 2013 rimerait avec problèmes météorologiques. Et la météo n’a apparemment que faire des compétitions. Pas de prise de positions.  Tant le championnat que la coupe ont leur part.

Dans ce cas là, les images sont plus significatives que les mots. Ci-dessous un bref retour sur l’évolution de la situation au cours de la journée. Philomène en a vu de toutes les couleurs, c’est bien le cas de le dire, en passant d’un complet manteau blanc à un écrin de verdure, au final et vu des conditions, de très bonne qualité.

 

11h11h

12h0912h09

12h3012h30

14h3714h37

15h1915h19

15h4115h41

15h5015h50

15h5115h56

15h5616h

1717h00

L’ESCC le voulait plus que tout. Après s’être sorti du piège rignacois au tour précédent dans le cadre des 8èmes de finale, le club n’avait qu’un souhait dans le cadre des quarts de finale : recevoir ! Peu importe l’adversaire, car le plateau était plus qu’homogène avec quasiment que des représentants de l’élite départementale. Le tirage au sort allait bien faire les choses en permettant l’ESCC de recevoir à Curan dans son antre. Toutefois, concernant l’aspect climatique, pour ça, le club aurait bien fait l’impasse, car il est vrai, que quelques minutes durant, on était plus proche de l’inversion de la rencontre le lendemain (règlement de la coupe oblige) que de la tenue du match sur le Lévézou.

Mais parallèlement au redoux de l’après midi (façon de parler car on se les pelait grave quand même !), une vingtaine de licenciés allait s’activer 2h durant pour déblayer le terrain, armés de pelles, balais,…tout ce qui pouvait pousser un peu de neige était le bienvenu. Et bien entendu Patxi et sa brouette, seule personne habilitée à gérer un tel engin à 20km à la ronde.

Indirectement, le match venait de commencer. En effet, à 17h le terrain était jouable et praticable. La quasi-totalité des 14 joueurs présents sur la feuille s’étaient activés, eux aussi. Mentalement, un plus indéniable.

EFC88, se présentait tout de même en favori. Jouant les premiers rôles en excellence et réputé pour être une équipe à faire du jeu, les adversaires du jour et, malgré ce contexte particulier, emportaient les faveurs du pronostic.

DSCF2362

 

Pourtant, dès le début du match, l’ESCC se montrait à l’aise. Enfin non. Plutôt moins crispée par l’enjeu et rentrait plutôt bien dans la rencontre. La présence du kop, des ultras, des indép’ (appelez les comme vous voulez, reprochez leur peut être certains propos (liés aussi au folklore et au contexte, soyons indulgents) mais surtout soyons reconnaissants de leur soutien 90 minutes durant et ne cherchons pas à diaboliser un petit débordement. Point) jouaient un rôle indéniable en ce début de match. Kevin était le premier à prendre sa chance après 5-6 minutes. Sa frappe rasante semblait sans danger mais Ga déviait astucieusement la balle et, était à quelques centimètres de l’ouverture du score. Mais le gardien adverse bien que pris à contre pied d’un arrêt réflexe stoppait la tentative. Dans la foulée, Ga se procurait lui aussi une opportunité à une 20aine de mètres mais frappe fuyait le cadre. L’ESCC avait finalement pris le match par le bon bout, les adversaires du jour étant finalement très méfiants. Toutefois, malgré ce respect mutuel, les duels commençaient à s’intensifier de plus, le coucher de soleil (oui oui vous avez bien lu !) gênait au final considérablement la gestion des ballons aériens. Heureusement, Fa n’allait avoir que très peu de ballons à négocier. Un ballon en profondeur à ramasser suite à une déviation dangereuse du 10 puis quand le 9 adverse était en position idéale pour armer sa demi-volée, sa tentative s’envolait en dessus des barres.

DSCF2367

DSCF2378

Le match prenait alors les allures d’un véritable match de coupe avec ses bons côtés, une grosse intensité physique et, ses travers, peu de grandes envolées et séquences offensives.

Les deux équipes essayaient bien de produire du jeu mais la solidité défensive des deux blocs annihilaient rapidement ces intentions. Très rapidement, on comprit que le match se jouerait sur un détail, un CPA ou une erreur défensive ou un exploit individuel. Justement, Sim sur CF était à deux doigts de montrer décisif. Son CF, à la trajectoire folle, allait trouvait la tête de BenJ à 50cm de la ligne pour une supposée ouverture du score, quand le 4 adverse, suite à un retour monstrueux, sortait une tête décisive et salvatrice sur sa ligne. Kevin, lui aussi sur CF, voyait sa tentative fuir le cadre. La MT était sifflée sur ce score nul et vierge. Avec une étrange sensation où les équipes ne jouaient que par à coups, sans se livrer véritablement.

L’impression des joueurs étaient confirmer par le staff à la pause. Il allait falloir se livrer.

DSCF2371

La seconde mi-temps repartait sur exactement les mêmes bases. Les CPA devenaient de plus en plus nombreux et ont deviné très rapidement que ces phases arrêtées allaient jouer un rôle très important. Et à ce petit jeu là, l'ESCC par l'intermédiaire de Simon se montrait très dangereux. Sur l'un d'entre eux, un corner, Max seul au second, surpris d'hériter du ballon ne pouvait reprendre le ballon. Le danger planait ainsi essentiellement sur CPA mais la qualité de ces derniers côté ESCC permettait de faire vibrer un peu plus les supporters noirs et blancs. Toutefois, le retour du 10 adverse permettait à EFC88 d'obtenir 2 occasions similaires côté droit mais Fa bloquait bien les tentatives. Le match devenait haché, physiquement les équipes marquaient le pas mais ne lâchaient rien. Strictement rien. Cani sur le front de l'attaque continuait son travail de sape. Surtout aérien : Sim voyait un de ces CF fuir la cadre de très peu. On entrait dans les dernières secondes quand Cani obtenait une énième faute. Max prenait en charge l'exécution du CF.  Sa balle trouvait la tête d'Enzo qui catapultait sa tentative sur la transversale. Le ballon montait. La question était de savoir où? Et là Kevin décidait, à bon escient de trainer par là, pour, au prix d'une belle extension,  délivrait une partie du stade, enfin le stade quoi ! 1-0, l'ESCC venait de faire le plus dur. Mais combien restait-il à jouer? En fait très peu. L'engagement adverse avait lieu, l'ESCC bloquait très vite la progression. Deux touches plus tard, un remplacement supplémentaire et le trio arbitral décidait de mettre un terme au match.

DSCF2398

L'ESCC était en demi.

Dernier carré quoi !

C'était énorme. Put*** !

Et la demi, clin d'œil du tirage va offrir un duel épique face à la JSLévézou, pour déterminer qui aura l'honneur de représenter le territoire à Paul Lignon.

To be continued...

 

 

DSCF2364

 

Buts : Kevin

 

Passeurs :

 

Le match côté média : ici

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Kevin sur l’action du but. Pas pour sa tête mais pour son extension. Lui-même ignorait qu’il pouvait jumper aussi haut au vu de son imposant fessier.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- Un peu hors contexte : la mobilisation de tous, l’après midi, pour déneiger le terrain a remis au gout du jour certaines valeurs qui doivent perdurer dans le club.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

-  Max pour sa tentative de reprise au second poteau qui se transforme en passe en retrait via le talon de son pied d’appui. Même lui ignorait cette partie de son potentiel technique.

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :