Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – J.S. Bassin II          3-0

 

 

Match 14h30 – Terrain : partiellement gelé et à la limite du jouable mais praticable toutefois - Arbitrage : excellent tout comme les 2 assistants – A.DA.F. : 0 € - Pelouse : jaunie – Temps : froiiiiiiid et vent glacial – Température : 1° - Esprit du match : 1 ou 2 joueurs adverses à l’insulte très facile mais excellent esprit en général des joueurs + staff - Spectateurs : 50 et merci à eux d’avoir affronté ce temps – 3ème mi-temps : Avec les kops Nancéiens et Ajacciens

 

 

Compo : Fa, Sim, Ju, Juju, Kevin, Patxi, Ga, Max, Cyril, Kiki, Eric, Math, Cani et Ben.J – Mars

 

 

Episode 2 – C.A.

 

 

 

C’est une véritable seconde trêve à laquelle ont du s’astreindre les joueurs de l’ESCC, après 2 WE au repos forcé en parallèle de cette fin de mercato amère. Après avoir pu disputer, entre 2 épisodes neigeux, début janvier un match en retard, l’ESCC reprenait par la coupe de l’Aveyron, avec la réception de l’équipe 2 de Bassin, dans le cadre des 16ème de finale.

DSCF2194


Et pour être honnête, à quelques degrés près, on n’était pas loin du troisième WE sans football. En effet, c’est sûr un terrain dégelé juste en surface que l’ESCC pouvait recevoir ses hôtes du jour. Sur le papier, le tirage avait été clément en proposant une équipe hiérarchiquement inférieure mais surtout, un tour de coupe à domicile. Toutefois, la méfiance était de mise, l’adversaire du jour avait en effet sorti en début de saison et pour son entrée en lice, l’équipe de Bozouls, actuellement leader dans la poule de… l’ESCC !

DSCF2193

Ga, second buteur du match


Malgré un froid hivernal et un vent plus que glacé, l’ESCC débutait parfaitement le match. A contrario, l’arrivée tardive et le microclimat local semblaient glacer les envies et initiatives adverses. Les locaux enchainaient plutôt bien les séquences en ce début de match et rapidement le 1er quart d’heure allait être le reflet parfait de ce qu’allaient être les 45 premières minutes : des séquences collectives intéressantes mais un gros manque de réalisme offensif !! Pour résumé, la part de Pippo Inzaghi qui sommeille en chacun semblait sacrément lointaine et absente.

Florilèges d’occasions manquées : en effet, Ga par trois fois, Kevin par deux fois et BenJ voyaient leurs tentatives finir plus proche des éoliennes des communes avoisinantes que des filets adverses. Sans doute un hommage à ce fameux Sergio R. Kevin voyait sa tentative de CF, rapidement joué, stoppait par le mur. Max décroisait un peu trop sa frappe et Cyril plus Patxi étaient repris 2-3 fois chacun à l’entrée des 18 sur des actions collectives.  Kevin, dans une de ses tentatives de dribbles chaloupés qu’il parvenait enfin à maitriser, était stoppé à l’entrée des 18.

DSCF2195

Kevin, sur une des nombreuses tentatives du premier acte

Néanmoins, pour expliquer quelque peu ce manque de réussite, il fallait bien reconnaître que le terrain proposait, en cette après midi dominicale, des rebonds et rendus inédits, plus proches des sensations d’un stabilisé que d’un terrain gazonné. Fin de la tentative d’excuse, le terrain était bien le même pour tous ! Toujours est-il qu’après 45 minutes dominées par l’ESCC, le score était bien toujours nul et vierge.

Le retour des vestiaires et la reprise des débats semblaient difficiles pour tous. La chaleur des vestiaires semblait avoir anesthésié les acteurs. Toutefois, l’ESCC allait être vite réveillé. Sur un contre mené par les visiteurs, le 10 adverse transperçait le milieu et la défense locale pour allait s’offrir un face à face avec Fa. Son service pour l’attaquant en position de HJ ne permettait pas de valider le but. Un avertissement sans conséquence. Et qui s’allait avérer, au final, être le seul de la partie. A partir de cette occasion, l’ESCC repartait sur les bases de la première mi-temps mais allait enfin trouver la faille. Sur un corner Eric décroisait sa tête que le portier adverse, jusque là impérial, ne pouvait que repousser. Ben.J, au second poteau avait suivi pour pousser le ballon au fond des filets. 1-0. La rentrée de Cani semait le trouble au niveau aérien et Ga profitait d’un nouveau corner pour reprendre un ballon qui trainait pour le second but copie conforme du premier. 2-0. Second hommage vibrant à ce renard de Pippo.

DSCF2212

Eric et Kevin ont assuré le contrôle aérien


Le break était fait. L’ESCC gérait tranquillement sa fin de match, en parallèle de la baisse physique de l’équipe adverse. Kevin, surpris loupait l’immanquable au second poteau, sur un nouveau CPA. C’est Cyril, sur un service en profondeur de Ga, qui s’en allait inscrire le troisième et dernier but d’un plat du pied droit. Ce dernier offrait même sur un plateau le potentiel quatrième à Math mais celui-ci butait sur le gardien, encore une fois décisif.


DSCF2213.JPG   DSCF2215

L’ESCC validait son ticket pour les 8èmes au terme d’un match bien maitrisé sur un terrain difficile. Avec sérieux et envie, la qualif’ était bien là.

Désormais, retour au championnat pour 3 WE consécutifs si…le temps le permet !

 

 

 

Buts : BenJ, Ga et Cyril

 

Passeurs : Ga

 

Le match côté média : ici

 

Le match côté adverse : ici

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- la prestation d’Eric, tout en placement et expérience.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le trio arbitral et notamment les deux assistants, aux prestations sans faute et plein d’impartialité.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Kevin et sa fin de course dans les grillages, tel un (gros) moustique s’écrasant maladroitement contre une vitre.

 

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :