Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FC Rieupeyroux – ESCC    2-1 

 

Match 20h – Terrain : Bon - Arbitrage : Bon en 1ère MT  puis en 2ème : moyen moins, trop en faire ou ne pas assez en faire… – Pelouse : en place – Temps : bon malgré quelques rafales – Température : 8 ° - Spectateurs : une cinquantaine – Réception adverse : nikel - 3ème mi-temps : au carrefour de certains clubs d’excellence et propice à la création (Enzo, si tu nous lis… !)

 

 

Compo : JeanSi, Juju, Enzo, Nico, Kiki, Ju, Fals’, Cani, Ga, Lio, Math, Max, Kev’ et Ben.J

 

Bis repetita : locution latine, action de répéter deux fois la même chose… A normalement une connotation positive mais pour l’ESCC, c’est dans le « mauvais » sens. En s’inclinant 2-1 à Rieupeyroux, l’ESCC a réécrit un scénario assez semblable à celui proposé contre le Monastère. Les noirs et blancs s’inclinent par deux fois mais passent, aussi, par deux fois, à côté « de bons coups ». Mais au final, c’est 2 défaites contre des clubs qui sont désormais sur le podium…

Pourtant le début du match, malgré un positionnement bas de noirs et blancs, voyait ces derniers plutôt fringants offensivement parlant. Dès la 5ème, Math était à un cheveu de couper un CF excentré côté droit de Ben .J. Ensuite, Max armait une frappe à une trentaine de mètres que le portier local bloquait avec difficulté. Malgré tout, l’ESCC s’exposait aux longs dégagements du gardien, bien aidé par le vent, ainsi, et surtout, aux longues diagonales des latéraux et milieux excentrés. Défensivement, les noirs et blancs avaient de grosses difficultés pour défendre sur ces longs ballons et étaient contraints de concéder corners et coups francs en nombre. Sur un CF excentré justement l’ouverture du score allait intervenir. La tête déviée d’un des défenseurs trouvait le montant droit de JeanSi et retombait dans les pieds opportunistes du 8 adverse. 1-0. Quelques minutes auparavant, pourtant, une frappe de Ga et un slalom de Kevin avaient semé le trouble dans la défense adverse. L’ESCC allait devoir encore une fois réagir. Et sur une touche consécutive à l’engagement, Nico lançait Math qui « faisait » l’exter à son vis-à-vis et dans un angle archi réduit voyait sa frappe frôlait le poteau. L’ESCC réagissait en faisant remonter, enfin, son bloc équipe d’une bonne dizaine de mètres et se montrait plus pressant mais s’exposer aussi aux contres. Jeansi, sur l’un deux, nous maintenait dans le match en sortant du pied le face à face. Sans doute un des ses premiers véritables arrêts de la saison. Ensuite on assistait à un échange de frappe sur la barre. Pour les locaux un CF direct sur la barre et pour l’ESCC, Kevin, voyait sa tête effleurait la transversale. Le dernier quart d’heure de ce premier acte était plus positif pour l’ESCC et rattrapait partiellement la 1ère demi-heure plutôt quelconque au niveau de l’envie. Positionnée bien plus haut, les noirs et blancs se montraient enfin plus dangereux surtout sur CPA. Les 22 acteurs rejoignaient les vestiaires sur ce score de 1-0 en faveur des locaux.

Après quelques ajustements et quelques gros recadrages, l’ESCC repartait de l’avant et égalisait très rapidement sur une de ces premières incursions dans la moitié adverse. Suite à une perforation de Max, ce dernier trouvait Ben.J, côté droit, sa passe destinée initialement côté gauche, complètement dévissée, se transformait en décalage parfait pour Math côté…droit qui centrait pour Max dans les 6m, en embuscade. 50ème. 1-1. Réaction parfaite. Et timing parfait. Kevin, ensuite, et consécutivement à une touche, voyait sa frappe à nouveau effleurer le montant. Décidemment. Mais l’ESCC avait décidé de se compliquer la tâche. Sur une balle en profondeur, côté gauche, le 8 (sans doute en position illicite au départ…) s’en allait centrer. La ligne défensive des gars du Lévézou tardait à dégager et au terme d’un cafouillage, limite interminable, un joueur adverse se décidait à frapper et…marquer. 65ème .2-1. But casquette… Ensuite, le match alors très calme, commençait un peu à monter en température… L’homme en noir signalait un penalty pour les locaux puis se ravisait et signaler un CF constatant à juste titre le véritable emplacement de la faute. Ensuite, l’ESCC se voyait sanctionnée d’une passe en retrait au gardien, passe pour laquelle on cherche toujours l’intention de passe… A partir de là, le match devenait complètement hacher. Rien de bien propice au jeu et au foot. D’un côté ou de l’autre. L’ESCC se montrait, enfin essayait de se montrer dangereuse. Le Fals’ et Ben.J allumaient 2 pétards chacun de moins. Mais les pétards étaient bien mouillés… Les 2 plus grosses opportunités étaient à mettre à l’actif de Max. Par deux fois, Math trouvait Max mais ces tentatives (une frappe en pivot et une demi volée) filaient petit filet…extérieur… Kiki nous laissait dans le match en sauvant un ballon sur la ligne suite à un lob sur Jeansi de l’attaquant adverse. Les deux dernières munitions étaient utilisées par Enzo qui voyait son lointain CF, dévié par un défenseur adverse, fuir le cadre de peu. Et Lio, sur un CF similaire était retenu et mis au sol de façon…étrange va-t-on dire… La dernière demi-heure et, la présence extrême de l’arbitre et le fait de signaler systématiquement les fautes, d’un côté de l’autre entends-je, aura eu tendance a plutôt tuer le jeu et favoriser le jeu long (du fait des multiples CF) mais une équipe s’en est bien mieux sortie en étant plus réaliste et efficace devant le but et pour ça, l’homme en noir n’y est strictement pour rien…

Plus qu’une réaction contre la JSL dans 15 jours. Entre temps, se sera match bonus avec la réception de Luc/La Primaube, pensionnaire de D.H.R. le week end prochain, en coupe du Midi.

 

 

 

 

Les gestes de la journée :

 

- Enzo, victime de coups toujours particuliers. Pour ce week-end se sera : griffure au ventre.

- Kiki et sa planche qui valait un carton jaune orangé. De un l’arbitre met un jaune et en plus en se trompant de joueur et l’adresse à Ben.J. Kiki ou le travail de l’ombre.

- La Thierry Omeyer de Jean-Si sur le face à face remporté.

- Ju et son entrée en latéral droit. Premier ballon, un petit contrôle loupé mais bien rattrapé !

- Le Fals’, victime d’un attentat à la bombe par le 7. Bon sens de l’anticipation et bon timing sinon, tu marcherais sur les rotules.

- Max, et son loupé de la seconde mi-temps. Il a cherché la Mecque et s’est mis à genou pendant 20 secondes.

- Juju et sa cheville en fin de match. De la grosseur de sa cuisse…

- Ben.J qui explique le règlement à l’arbitre pour les passes en retrait au gardien. Et oui ça sert de supporter Paris et de voir les matchs (cf. Lens – Paris SG de cette année)

- Lio qui fait son propre une deux pied-main. Qui plus est, dans la surface et sous les yeux de l’arbitre. Résultat : « Jouez messieurs ! »

- la passe pas aveugle mais qui se transforme en décalage subtile subtil pour le 1er but de Ben.J. Un geste de génie ? non non juste une passe complètement dévissée.

- Kevin qui attendait de marquer pour dessiner un cœur en direction des sapins. Dommage

 

 

A compléter…

 

 

 

 

Buts : Max

 

Passeurs : Math

 

Couenne d’or :

Tag(s) : #Général
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :