Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – FC Agen d’Aveyron         1-0

 

 

Match 20h – Terrain : plutôt bon finalement - Arbitrage : bon voire très bon avec quelques commentaires et échanges avec les joueurs sacrément bien calés – A.D.A.F. : 14 € - Pelouse : jaune ! – Temps : bon pour les joueurs, froid pour les spectateurs – Température : 5-6° - Esprit du match : 1ère mi-temps, bon esprit / 2nde mi-temps plus compliquée… - Spectateurs : environ une 50aine – 3ème mi-temps :

 

 

Compo : Fa, Enzo, Kiki, Phil, Steven, Kevin, Flo, Ga, Math, Lio, Ju, Yo, Den et Ben.J

 

 

De la constance. Dans l’effort mais aussi en termes de résultats. Après les deux dernières rencontres où l’ESCC a évolué « à mi-temps », enchainant 45, plutôt bonnes, minutes puis rideau, l’objectif était de durer.

Pour cela, l’ESCC évoluait sur ses terres. Seconde réception pour 2012. Un adversaire particulier : Agen. Le match aller, ou les deux formations s’étaient quittées sur un score nul et vierge, avait servi de match charnière pour les gars du Lévézou. En effet, cette rencontre avait stoppé l’hémorragie de résultats négatifs et avait été le point de départ de la très bonne série. Le match retour avait aussi toute son importance. Restant sur deux revers consécutifs chez les « extrémités » (lanterne rouge et leader), l’ESCC, au vu du resserrement général au classement et de l’homogénéité du championnat, avait pour ambition de faire une belle perf’ contre une équipe très solide au classement trompeur, une seule défaite avant la rencontre et 10 matchs nuls !

Zéro round d’observation dans ce match ! L’ESCC réalisait une entame énorme (pour une fois !). Kevin, Den et Ga prenant le dessus systématiquement sur leur vis à vis, l’ESCC a profité pour positionner son bloc très haut et les occasions franches défilaient lors des 20 premières minutes. Suite à un ballon récupéré par Ben.J à 40m du but adverse, Kevin perforait plein axe et à 25m déclenchait une frappe vicieuse qui trouvait le montant. Ce dernier se muait ensuite en passeur, sur une action côté gauche, mais Yohan arrivait un poil en retard pour pousser le ballon, sur une action ou défense et gardien adverses étaient battus. Kevin, toujours lui, dans la lignée de son excellente entame, voyait sa frappe enroulée pied gauche fuir la cadre de peu puis sa tentative pied, consécutive à un corner, repoussée par…Den. Deux belles séquences collectives étaient ensuite à un orteil d’aboutir. Ga, servi par Ben.J plein axe, butait sur deux défenseurs à l’entrée des 18 et Den, à la conclusion d’une remontée de balle magnifique était trop court sur le centre de Kev. C’est aux environs de la 30ème qu’Enzo matérialisait enfin cette domination au niveau des occasions, en reprenant un CF excentré d’une belle tête au premier poteau, Hoarau style ! 1-0. Le dernier quart d’heure s’équilibrait nettement. Les Agentols ressortaient progressivement et se montraient dangereux sur CPA. Sur l’un d’entre eux, une tentative lointaine touchait le dessus de la transversale de Fa, qui ne semblait cependant pas battu. L’ESCC en ayant subi un peu plus sur les dernières minutes, avec une tentative adverse brulante suite à un centre côté gauche, rejoignait les vestiaires sur ce score de 1-0, récompensait par les très bonnes 30 premières minutes.

L’enjeu était maintenant de préserver cet acquis et de glisser si possible un second but. Les 5 premières minutes étaient très compliquées côté locaux. Les mauvaises habitudes ressurgissant, jusqu’à cette énorme occase adverse sur CF où personne ne parvenait à reprendre un ballon brulant au second poteau. Passé l’orage des 10 premières minutes, l’ESCC ressortait progressivement. Flo et Enzo n’étaient pas loin de glisser ce second but et surtout Math, prenant le dessus sur la charnière adverse, s’offrait un face à face, remporté par le gardien. La dernière demi-heure était dominée par les visiteurs (très dangereux sur CPA et moins cependant dans le jeu malgré un but sur HJ litigieux selon les dires agentols), l’ESCC évoluant en contres et repoussant les assauts, su de manière peu académique par instant !

Ce que ne manquait pas de rappeler incessamment certains joueurs adverses en apôtres du beau jeu (oubliant que sa charnière centrale avait fait exactement de même durant le premier acte) mais remis en place par ses coéquipiers, peut être un peu plus lucide, en lui rappelant que de leur côté, c’était pas mieux. Et oui, la dernière demi-heure n’était pas une ode au football champagne (malgré le bon contenu de la 1ère mi-temps), certes, mais comptablement l’opération positive était là.  Essentiel.

Indispensable à cette période là. Après concernant le fond de jeu et les critiques adverses récentes (parvenues comme par hasard lors de…2 victoires de l’ESCC donc, incontestablement 2 défaites adverses…) lors de ce match et précédemment, en observateur neutre, il faut noter que le championnat est composé d’équipes basées sur des collectifs bien en place et espérant l’éclair de leurs individualités offensives. L’homogénéité du championnat et le classement atteste d’un niveau général proche.  L’ESCC n’a sans doute pas ce lot d’individualités, ou moins d’individualités (et encore cela reste à prouver,) mais possède peut être un peu plus de valeurs collectives sur certaines rencontres qui ont su faire la différence, en atteste la rencontre de samedi contrairement à la rencontre face à la JSL, ou intrinsèquement, les adversaires étaient meilleurs et pour laquelle, même un état d’esprit général irréprochable ne suffit pas toujours.

En même temps, la vérité d’un week-end n’est pas celle du prochain et si sa se trouve tout va voler en éclats et on aura bien l’air con avec ces lignes sur le collectif !

Ah non mer**, on ne pourra pas se replier sur soi, tout le monde est convoqué pour la dernière mi-temps, la troisième... pour laquelle, fidèle donc, à nos deux mi-temps précédentes, on continuera à envoyer des quilles… De jaune !

 

 

 

 

 

Les gestes de la journée :

 

- le CF de Ben.J qu’il souhaitait mettre à hauteur mais qui n’a jamais dépassé 0.50 m de hauteur

- Flo et son CF, « frappé-déposé » sur le crane d’Enzo

- Enzo et sa tête tout en décroisement

- Enzo et sa tentative de doublé en 2nde… Bon la tête ça va mais le pied, y’a encore un peu de taf

- le geste défensif de Den sur une frappe de… Kevin qui partait pas mal

- Den et sa façon étrange de se changer en début de match

- Enzo et ses comportements tout aussi étranges dans les vestiaires

- Le retour de poteau. On reprend le bon vieux rythme du poteau/match. Sako est notre idole.

- Lio et sa science du placement. On se répète

- le 12 adverse et ses légères nausées alcooliques. Joe le Trémoulinas !

- Yo et son duel. Son préféré !

- le cri de la victoire, long à lancer (on avait plus l’habitude !) mais bien retrouvé !

- Yo et son presque but. Il fallait effleurer le ballon, il lui manquait 10cm.

- Lio et ses habitudes retrouvées : n°6 pendant 10 minutes, à hauteur de Ben.J pendant 5 autres minutes puis devant lui tout le reste du match. Du classique quoi.

- Math à l’arbitre pour expliquer son duel assez disputé : « on est copains on se connaît »

- Ben.J et son dribble derrière pied d’appui suivi d’une belle balayette adverse en guise de défense

 

 

 

 

 

A compléter…

 

 

 

 

Buts : Enzo

 

Passeurs : Flo

 

 

L’avant match : ici

 

Le match côté média : ici et ici

 

Vu du match côté adverse : ici

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :