Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC –  Rieupeyroux/La Salvetat  1-3

 

Match 20h – Terrain : relativement bon malgré quelques zones humides - Arbitrage : globalement bon voire très bon – Pelouse : de saison – Temps : bon footbalistiquement malgré une certaine fraîcheur hivernale – Température : 7° - Spectateurs : une bonne cinquantaine – 3ème mi-temps : à rechercher des arbitres…clubs ! En vain… sans le dévouement de certains…Bref. Bon sinon, les bases de la 3ème MT, pour certains, ont été respectés apparemment ;)

 

 

Compo : Fa, Anto, Enzo, Nono, Nico, Thom, Yo, Juju, Den’, Ga, Bast, Lio, Kev’ et Ben.J

 

2 séries ont pris fin ce week-end. 2 séries positives, malheureusement.

La première, et c’est la plus « logique », correspond à la série de matchs sans défaites en championnat que l’ESCC avait aligné depuis fin novembre 2010. La série qui restait la plus fragile et la plus difficile à faire perdurer. Il nous fallait pas trop la faire durer car, après l’ESCC, se serait rapprocher plus d’une éventuelle montée à l’échelon régional qu’une descente en 1ère division. Ceci est à prendre au 456ème degrés, nous plaisantons, évidemment. Trêve de plaisanterie donc. L’ESCC a donc chuté contre Rieupeyroux, équipe de PL la saison dernière, sans doute une, si ce n’est l’équipe, qui aura semblé la plus costaud globalement.

La deuxième, s’étendait plus dans le temps et voyait son point de départ remontait au mois d’août 2009. L’ESCC n’était en effet jamais tombée lors d’un match de championnat à Curan. Depuis samedi soir, cette belle série qui aura duré plus d’un an et demi a donc pris fin. Les prémices de fin de série avaient été constatées lors de l’élimination de l’ESCC en coupe il y a 3 semaines ou l’ESCC, là, chutait pour la 1ère fois toutes compétitions confondues depuis la création du club (pour les rencontres face à des adversaires de même niveau ou inférieur).

Vous l’aurez donc compris, Rieupeyroux/La Salvetat est venu se défaire de l’ESCC sur le score de 3-1.

Pourtant le premier acte avait vu les deux équipes se séparaient sur le score de 0-0.

Le match étant tombé dans un léger faux-rythme. Cependant, les visiteurs semblaient prenables. Défensivement,  des coups semblaient se présenter. D’ailleurs, Lio, dès le début du match sur un CF de Nono, n’était pas loin d’ouvrir le score. Ensuite l’ESCC n’était que trop peu dangereuse offensivement. Ben.J sur une demi volée hors cadre complet, Lio sur certains ballons aériens et quelques CPA. Voila le maigre bilan offensif de l’ESCC. Trop peu pour pouvoir inscrire un but. Les visiteurs, quant à eux, bien que plus menaçants offensivement et avec de grosses individualités sur les côtés, ne se procuraient pas d’énormes occasions. Fa, sur une balle en profondeur dangereuse, sortait à bon escient et ensuite le bloc défensif, articulé autour d’un Juju monstrueux dans ses interventions, veillait à écarter  les velléités offensives adverses. On atteignait donc le repos sur ce score de 0-0 mais avec un sentiment étrange. L’ESCC semblait brider et ne jouait pas ses coups à fond. Mise au point et on repartait.

Les 10 premières minutes repartaient sur le même rythme. Les adversaires perdaient leur second joueur et capitaine sur claquage. On semblait repartir pour un second acte similaire au premier quand Den’ héritait d’un ballon à la sortie du rond central, s’amenait le ballon de la…main et, à 40 mètres des buts, déclenchait une frappe aussi soudaine que vicieuse qui trompait le gardien adverse, étrangement avancé en dehors de ses 18. 1-0. On jouait la 55-60ème. Ce but réveillait les visiteurs et endormait plutôt les locaux. Sur une balle côté droit, à hauteur de la médiane, le milieu droit trouvait son 9 dans la profondeur, à l’extrême limite du hors jeu qui s’en allait battre Fa. 70ème : 1-1. Les visiteurs se relançaient totalement. A contrario, l’ESCC baissait physiquement et subissait de plus en plus le jeu. Dans le jeu, Rieupeyroux était mieux. Indéniablement. Mais c’est sur les CPA que les visiteurs étaient dangereux et sur l’un d’entre eux, un CF excentré très long au second poteau, le libéro adverse venait couper la trajectoire pour donner l’avantage aux visiteurs. 1-2. Le troisième but intervenait après un dégagement contré malencontreusement. Le 9 adverse s’offrait un doublé et donnait au score une ampleur assez flatteuse pour les visiteurs tant le match avait été pauvre en occasions de part et d’autre.  L’ESCC, malgré 10 bonnes dernières minutes dans le jeu, s’inclinait 3-1 contre une belle équipe.

L’homogénéité de ce championnat oblige et incite à la prudence tant les équipes semblent proches. En effet, pas moins de 8 équipes, entre la 3ème et 10ème place se tiennent dans un mouchoir de poche soit un écart de 6 points, pour ainsi dire, une très faible marge.

La lutte va se poursuivre et le verdit risque de tomber lors des dernières journées. Le résultat primant, peut être, sur la manière ; ou l’équipe jouant le mieux ne sera pas forcément récompensée… Comme en Ligue 1. Comme hier soir.

 

 

 

 

Les gestes de la journée :

 

- le petit contrôle de la main furtif de Den’ pour s’amener le ballon sur sa frappe victorieuse

- l’arbitre ou comment casser le moral. Ben.J demande de laisser l’avantage sur un ballon récupéré, l’arbitre répond : « Ooooh vous y seriez pas arrivé à passer, vous aviez  3 adversaires encore ». Merci.

- Bast et son départ pour s’échauffer : douloureux.

- Les consigne habituelles d’avant match pour Lio : « Change rien ».

- Le retour des sombreros

- Yo qui pendant toute la 1ère MT nous a fait des grands gestes pour qu’on daigne y passer la balle…

- Fa et sa prise de balle savonneuse suivi d’un loupé monstrueux du 9 adverse.

- Enzo et son pote le 7. Toute une histoire.

- Le 7 adverse, bon joueur mais mentalité inversement proportionnelle.

- Ga et son nouveau poste.

- Thom et son entrée tout en pied gauche.

- Anto et son premier ballon. Une belle galette pied gauche.

- Kevin et son enchaînement technique un peu hasardeux mais qui amène à une belle frappe pied gauche.

- Lio et son air tacle suite à une prise d’élan évaluée à 4.50m

- Ju et ses 3 interventions tranchantes en 1ère MT. D’une précision micro chirurgicale. Bon après, un conseil ne pas se trouver au milieu quoi…

- Paris a son Juju black (=Mahmadou Sakho). L’ESCC a son Mahmadou Sakho blanc (=Juju).

- Kevin et sa blessure au nerf. Toute une histoire.

- Le sourire trop pas sincère de Kevin et Ben.J lors de la 3ème MT à l’annonce des résultats positifs des clubs voisins. Un peu faux-cul. Bon en même temps, eux c’est pareil quand on leur annonce qu’on a perdu et qu’ils prennent un faux air désolé. Echange de bons procédés…

- Enzo qui se prend pour Taiwo en essayant de décrocher l’équerre opposée. Ladite équerre qui se trouve à quoi…allez une petite 50aine de mètres…

- La récup double petit pont de Ben.J et Lio pressés au point de corner.

 

 

A compléter…

 

 

Buts : Den’

 

Passeurs :

 

Couenne d’or : Bast pour crampes anthologiques ou Anto pour essoufflement à l’échauffement avant son entrée et mise en place de protège-tibia mémorable.

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :