Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AS Vibal – ESCC III (0-4)

Terrain : humide, gras, bosselé, comme on les aime... Météo : humide. Température : 6°, confortable en courant. Arbitrage club : impérial

Compo : Valentin-Benjamin B- Cédric C-Adrian-Enzo-Romain-Laurent-Adrien-Philippe-Damien-Tom-JB-Médéric   (staff : Gael et Flo)


C’est avec une équipe quelque peu modifiée que l’ESCC III se rendait chez ses voisins bien connus du Vibal. En effet, les retours de blessure au sein des diverses équipes permettaient à l’équipe 2 et 3 de disposer d ‘effectif  (quasi) complet. Dès l’échauffement, les noirs et blancs montraient leur bonne intention, un échauffement plein de sérieux et de « chambrages » pour Valentin, légèrement fatigué (ahhh les repas...), les belles frappes de notre Mich-Mich (il n’a rien perdu, rassurez-vous), l’arrivée de Médéric vers 14h55, et l’aller-retour de JB qui avait oublié que pour jouer, un sac de sport était nécessaire, enfin la troisième division... Les hostilités débutaient, l’ESCC était bien en place, le ballon circulait convenablement de part et d’autre, sans toutefois montrer la supériorité d’une équipe ou l’autre. Romain et Laurent régulaient les assaux des milieux du Vibal, Cédric, égal à lui-même permettait à Enzo et Valentin de passer un premier ¼ d’h des plus calme. La première offensive partait d’une récupération d’Enzo dans l’axe qui décalait sur sa gauche à Adrian, celui-ci fixait son homologue et distiller un parfait ballon à Philippe qui partit à la limite du hors-jeu se présentait pour un face à face remporté par le gardien adverse. Les offensives se succédaient tantôt à droite par Benjamin, tantôt à gauche avec Adrian et Phil, Laurent distribuait de bon ballons, Enzo retrouvait un peu trop le jeu qu’il affectionne, en relançant parfois trop longuement. Sur une faute adverse dans la moitié de terrain noire et blanche, Enzo frappait directement au but, obligeant le gardien à se mettre en valeur par une belle claquette. Repris par le duo Flo-Gael, les noirs et blancs repassaient par le sol. Suite à une première frayeur sur une frappe décroisé du 11 adverse, un long dégagement de Cédric, relayé par Laurent sur Adrien, qui lachait en première intention sur Laurent lançant en profondeur Damien qui fixait et marquait le premier but de l’après-midi. 1-0 ; Souhaitant permettre à Damien de fêter son but, le duo d’entraineur effectuait le premier changement par Médéric, qui allait peser de tout son poids sur la défense adverse. Philippe suite à un excellent travail défensif de Cédric, complété par un une-deux avec Romain et Laurent, lançait à nouveau Philippe qui fixait le gardien une nouvelle fois mais échouait à nouveau sur le portier. Suite à un long coup-franc adverse, Enzo et Valentin prouvaient leur grande complicité du jour, surprenant même l’avant-centre adverse. La première période se terminait sur un belle tête de Tom suite à un corner.

La deuxième période débutait à l’identique avec une légère domination des noirs et blancs, qui se faisaient de plus en plus ressentir au fur et à mesure de la baisse de régime des rouges et blancs. Après une balle en profondeur finissant en 6 m, Enzo frappait celui-ci, qui traversait une bonne partie du terrain lobant la défense adverse trop avancée, Philippe accélérait et mettait en application les recommandations des coachs en frappant à l’entrée de la surface, 2-0. La remise en jeu effectuée, les noirs et blancs posaient le pied sur le ballon, se permettant des gestes techniques, tentant de faire circuler le ballon, cherchant les espaces, et se crééant bon nombres d’occasion par Phil, Médéric, Adrien, Damien, Laurent... La défense ne souffrait pas vraiment des tentatives d’assauts adverses, gérant l’avantage acquis. Cependant suite à une faute à l’entrée de la surface, Le Vibal par la botte de Yannick Poujade, se créait sa plus belle occasion, en effet celui-ci frappait dans la lucarne droite prenant Valentin à défaut, mais Enzo qui passait par là, sortait le ballon de la tête.  La condition physique baissait le régime de jeu hormis pour Phil, qui enflammait son côté gauche. Laurent poursuivait ses relances parfaites, Romain et Tom omniprésents sur le milieu du terrain, une « vitesse » retrouvée à droite par l’entrée  de JB, les noirs et blancs  dominaient les débats. Sur un coup franc au milieu de terrain frappait par Laurent, Enzo, à l’entrée de la surface adverse, se permettait une aile de pigeon « zlatanesque » à quelques 2m10, hauteur validée par Gael (souhaitant rester titulaire en 1), mais celle-ci n’entrainait rien ! Inutile diront certains, et ils auraient raisons, si le corner suivant, mal dégagé par les rouges et blancs permettait à Laurent de frappait au 20m, repoussé de la main par...un défenseur adverse. Pénalty accordé et transformé par le lutin de l’ESCC, Tom, 3-0.  La messe était dites, les adversaires se plaignaient de fatigue, mais les noirs et blancs, tenant la victoire restaient des plus sérieux, symbole de respect pour le jeu. Romain prenait alors un coup-franc sur la moitié gauche du terrain, voulant frapper directement au but, il dévissait sa frappe, trouvant Enzo à droite du but, qui de la tête renvoyait le ballon vers le but, et sur un bon travail de Médéric, permettait à Philippe d’être récompensé par son second but. 4-0. La fin du match s’annonçait sur la dernière offensive du Vibal, ceux-ci s’offraient un coup-franc à l’entrée de la surface, pour sauver l’honneur, mais Valentin, suite à un mur bien placé pour « ne pas trop gêner le tireur et voir le ballon » se détendait parfaitement, laissant sa cage inviolée ; le trio arbitral sifflait la fin du match sur cette belle victoire.


Buts : Damien x1, Phil x 2, Tom x 1

Passes décisives : Laurent x 1 (et ½ le penalty), Enzo x 2

 

L’homme du match : Philippe, ses deux buts viennent récompenser ses nombreuses courses

Le et les gestes du match : y’en a pas souvent alors on en profite : les roulettes de Romain dans sa surface, la technique de Laurent (rôté le rôti du midi), le penalty de Tom lent et au ras (mais alors très ras) du poteau, l’aile de pigeon d’Enzo, et le côté un peu « fou-fou » de ce dernier et Cédric.

Ballon d’eau fraiche : l’histoire de JB et de son sac...(oublié aux Faux)

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :