Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Place aux acteurs, ceux qui sont sur le terrain...

 

FA, après des débuts compliqués et couannesques tu t’es détendu et à l’image des gardiens qui derrière une très bonne défense n’ont que très peu d’arrêt à faire, tu as su le faire avec brio avec des arrêts de grande classe qui à chaque fois ont su nous faire gagner. Le 18 (dixit : juin, opération), pétasse bien ton genoux car il est possible que la saison prochaine tu sois davantage sollicité.

 

Cédric Carce, je vais me répéter comme je l’ai dit hier à l’AG, c’est aussi des gars comme toi dont les équipes fanions ont besoins et font ce qu’est l’esprit club. Merci.

 

Cédric Cazottes, tu as su t’imposer après un début de saison en 2, tu as incorporé la 1 avec ta discrétion et surtout ta vitesse sur le terrain. Lors de quelques soirées, je t’ai trouvé bien plus bavard, le Fernand Réveillère made in ESCC. Tu fais parti de la famille des blessés de l’ESCC, la très grande famille.

 

Juju, lors des matchs amicaux et après ta blessure, tout le monde a vite compris l’importance que tu aurais dans l’axe de la défense et au sein de l’équipe. En tant que vice-capitaine tu as payé pas mal de pack à l’entrainement. Pendant l’hiver, on discutait, des jaunes cumulés qui engendraient une suspension et tu m’as répondu que tu n’en prenais pas plus de 2 par saison ; blague à part, le plus difficile, est de manger face à l’idôle de ses dames... Ah, ce Juju, n’est-ce pas les filles..

 

Tiston, l’homme qui peut à 11mètres face au but ballon arrêté au sol, le faire passer au dsessus du grillage derrière le but. En plus il veut jouer avant-centre, mais où étais-tu à Réquista. Sans cette blessure, tu aurais fais parti du tiercé avec BenJ et Fa qui ont fait la totalité des rencontres officielles seniors 1. Parenthèse, pas de souci pour l’invit, Mai 2011, je suis dispo...

 

Pat, le Kenyan de l’équipe qui à Saint Geniez a été pris de crampes. On ne peut y reprocher de prendre le couloir bien au contraire, régulièrement devant son milieu gauche, offensif, sûrement que toi aussi tu as des envies de monter d’un cran. A Réquista, tu as demontré toutes tes qualités face au but et ton sang froid lorsque tu as remporté ton face à face.

 

Romain, toi aussi nouveau Kenyan lors de la préparation. Une capacité physique que tu n’utilise qu’à 50%. Je me souviens de ton match à Bozouls où tu as fait un match plein en milieu de terrain, et puis comme Cédric, Poireau, tu te lâches davantage dans l’extrasportif, à la Jasse par exemple.

 

Thom, difficile de postuler à un poste en 1 et être responsable de l’équipe féminine, mais ça tu le savais dès le départ. En tant que coach, tu as eu la récompense suprême.

 

Vince, Kiki, si plutôt que discuter avec ton bof en début de saison je t’avais appelé, qui c’est peut-être aurais-tu fais plus de huit matchs en 1. Mais sûrement au détriment de la solidité défensive de la 2 lors de la première partie de saison.

 

Enzo, le joueur polyvalent dont rêve tout coach. Je t’ai fais jouer à tous les postes défensifs, de la droite à la gauche en passant par l’axe, jamais mécontent de tes ballades sur le terrain à l’instar de certains bleus de notre équipe nationale. Les mauvaises langues pourraient dire qu’en tant que Préz, j’étais obligé de te faire jouer vu ton statut, c’est vrai, ils ont raison... vivement mardi que tu saches (dixit échographie)

 

Yo, après un début de saison difficile tu t’es refait la cerise lors de ton passage en 2 avec 5buts à la clef, airline ou hélicoptère, tu as su redonner toi aussi un second souffle à l’équipe, après l’élimination en coupe des réserves. Un regret de ne pas t’avoir vu contre Druelle.


Nono F, à toi tout seul, tu ferais vivre un kiné installé au Mas-Capel. Dès que tes pépins physiques te lâchent, toi le Souleyman de toujours tu t’es reconverti en milieu offensif avec l’option buteur. Tu nous as gratifié de quelques petits cris dont toi seul à le secret lors de plongeons dans la surface ou pendant la joie après tes buts.

 

Bast, la puissance avec ballon, vainqueur du concours avec la cible... et autres. Impressionné par le côté intense et physique de certains matchs, exemple Bozouls, première journée de championnat. Ton âge est à la fois ton défaut mais aussi ton atout, soit patient ça viendra.

 

BenJ, auréolé de ton nouveau statut de secrétaire, tu frises le cumul des mandats. Capitaine et tracteur du secteur offensif avec une spécialité les galettes, 9 cette saison (un doute à voir avec le blog). Tu es le plus malin de l’équipe dans l’interprétation du règlement mais parfois incompris de tes coéquipiers. N’est-ce pas Math et la co-couenne de Montlaur. Face à Gages, tu as fais un Giggs. Fait attention de ne pas t’ « henytransformé »( ??)

 

Bouba, l’homme des matchs à jouer cette saison pour l’ESCC 1, 1/8ème de finale de Coupe d’Aveyron, avec une rentrée sur le côté gauche à Onet qui te laissera des traces. Remis de ta blessure jambe gauche tu feras ton come back à Goutrens plutôt couloir droit avec un point commun à ses deux matchs, un fan club acquis à ta cause.

 

Flo, le picsou de l’équipe, sans balancer après ta blessure, certains se sont permis des largesses. Ambidextre préposé au coup de pied arrêté rentrant côté droit, tu en as frappé quelques-uns dont tu as le secret, le premier qui as fait mouche à Gages, pas mal du tout. Il me tarde de te revoir fêter un but ainsi que ton sponsor signal + dont tu fais la pub sur le blog. Oui Mr Gaubert soigne-toi et reviens vite.

 

Ga, le plus doué techniquement en un contre un avec un style joga bonito, mais trop de joga bonito tue le joga bonito. A la fin de l’hiver, tu as enchainé les perfs, je me souviens de ton slalom dans le jeu de quilles de Saint Georges, la classe. Je me souviens de couennes dû en partie à des cultures viticoles. Mange ga et ça le fera.

 

Lio, toujours comme le vin dirait BenJ, tu te bonifies plus les années passent. Sûrement dûe aux séances d’entrainements que tu t’astreins en plus des deux hebdomadaires. Blague à part, ton apport au milieu et vital pour l’équilibre de l’équipe. Cool une saison sans trop de mal à la cuisse. Plus que quelques années à faire avant de battre Daniel... « eh Lio...jamais de la vie... »


L'Oncle , à Bozouls aussi, tout comme Cédric tu es venu au cas où palier une hécatombe de blessés, pour jouer  le dimanche avec la 2. Autre remarque que tu m’as faite hier, la passe décisive à Réquista pour Fa ne rentre pas dans les stats, dommage, mais t’inquiète on s’en souvient tous, un raid à la Lionel Messi Portes.

 

Math, nom Soulié, comme dirait Nono souvent absent à cause de tes études à Toulouse, avec plus de disponibilité tu aurais tu aurais eu un rôle plus important à jouer dans ce groupe.

 

Rémi ou Mr Couenne, quatre au total en neuf matchs. Après Belmont, j’avais dis Patxi, c’est 20 buts cette saison, s’il a envie. Dommage, cela ne s’est pas passé ainsi, un de mes rares regrets cette saison, peut-être l’an prochain.

 

Thierry Do, l’honnèteté incarné, à 100% de victoires me fait remarquer une erreur de ma part qui pète son pourcentage, à son image, trop sympa Thierry Do. Normalement quand on vieillit son poste sur le terrain fait en reculant, lui fait l’inverse de derrière à quasi N°10 cette année, l’an prochain peut-être N°9...


Yo C. Ah si tu avais le temps de venir le mardi ou vendredi, quel joueur tu pourrais être. Très discret en parole dans les vestiaires et sur le terrain mais tu as le «Caïs» dans ton jeu et ça se voit...

 

Antho, une correction, une fois titulaire, plus l’image d’une mascotte qui te colle à la peau avec tes multiples surnoms. Quand tu joues n’écoute pas les spectateurs, mais quend tu marques et que tu fais un signe à ces mêmes personnes, la classe Jacky...

 

Nono B., l’antithèse du Kenyan, tu es tout en explosion dans tous les sens du termes, le gazman dans les vestiaires, oui tu pues. Co-meilleur buteur, j’insiste sur le co, à égalité avec Max. Tu as un rôle de pivot sur le front de l’attaque et quand tu es généreux comme tu l’as été face à La Selve dans le jeu et l’altruisme, régal, mais dès que tu portes trop le ballon...à gommer pour l’excellence.

 

Dam, plabi tu as fais du dépannage pour l’ESCC 1 et le bonheur de la 2, indispensable sur le front de l’attaque avec un quadruplé retentissant. Ah Plabi, à Saint Geniez, même blessé tu as été au bout du match, merci. Au fait, Sébazac, ton GPS déconnait ou bien les gendarmettes t’ont harcelé, la vérité, nous on a jamais su.

 

Den, premier blessé de longue durée, tu as failli être le chat noir de l’équipe. Au début de saison tu as porté à toi tout seul l’impact offensifs des noirs et blancs et tu aimais ça et Juju t’encourageais dans ton style. Tu as mis du temps à revenir maintenant c’est fait juste un petit ventre d’installation dans la vie à deux mais la prépa devrait arranger cela.

 

Math, 33 ans toujours devant, ce slogan est périmé. Par-contre tu deviens plus buteur que passeur avec Bozoul set Druelle comme référence en matière de réalisme. Peu épargner par les blessures les plus rocambolesques les unes que les autres, tu as su animer le vestiaire. Un seul Hic, c’est la tactique sur les CPA, tu es toujours là où on t’attend pas. Goutrens aussi l’avait mentionné sur leur blog au match aller. C’est le désagrément de l’âge, aucun respect ces jeunes...

 

Enfin Max, pour moi le Steven Gerrard de l’ESCC, un de ces numéro 10 moderne, comme Juju à Réquista, le 10 qui tacle le 6. Seulement 9 matchs et tu es à l’initiative de pas mal de choses. A l’image d’un diesel, tu es monté en puissance petit à petit avec quelques doutes au départ sur ton influence sur l’équipe ; puis tu as atteint un régime intéressant jusqu’à l’explosion. Les deux entrainements par semaines c’est toi qui l’as mis dans la tête de tes coéquipiers. Que dire de ta suggestion pour la zone sur les corners défensifs, zéro buts encaissés. Avec ton nouveau statut d’entraineur-joueur et au vu de ce que je sais de toi, tu étais le seul à pouvoir le faire. Qui c’est, ce statut te permettras de t’assagir avec tes rapports avec le corps arbitral.


Un dernier conseil, le jour de mon mariage, Jean-Louis Grimal m’a dit la chose suivante : « tu ne te souviendra jamais de l’âge de ta femme, mais toujours du jour de son anniversaire ». Moi  je te dirais : « une équipe est à l’image de celui qui les entraine , à toi de la dessiner »...

 

Stéphane COSTES

Entraineur Equipe I

Juin 2010

Tag(s) : #Général
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :