Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

U.S. Creissels – ESCC           3-2

 

 

Match 15h – Terrain : excellent mais plus que bombé - Arbitrage : surprenant. Bon pendant les  90 minutes et plus que surprenant avant/après match – Pelouse : nickel - Temps : parfait – Température : 13° - Esprit du match : bon malgré quelques duels tendus -   Spectateurs : 30/35 dont ¾ de l’ESCC. Merci – 3ème mi-temps : dimanchesque.

 photo(1)

 

Compo : Fa, Kev, Enzo, Kiki, Cèdr’, Bast’, Juju, Flo, Ga, Max, Den’s, Yo, Rémi et Ben.J

 

 

C’est par un match le dimanche que l’ESCC concluait son année 2011 et la première partie de la saison 2011-2012. En déplacement à Creissels, l’ESCC, habituellement peu en verve face à cet adversaire là, avait pour ambition de terminer l’année sur une note positive avant un break de 4 semaines, jusqu’au 8 janvier et, de continuer la bonne série qui, depuis 5 matchs, voyait l’ESCC ramenait un résultat positif de chacune de ces rencontres.

photo(2)

Opposé à un adversaire positionné derrière au classement, l’ESCC débutait mal sa rencontre. Les longs ballons croisés des locaux dans le dos des latéraux Yo et Enzo mettaient, en ce début de match, en difficulté le bloc noir et blanc. L’ESCC éprouvait des difficultés à ressortir proprement. Malgré tout la première grosse occase était à l’actif de l’ESCC, Max reprenait un ballon repoussé suite à un CF de Flo, sa demi volée frôlait le montant. Cette occase était peu représentative du mauvais début de match des visiteurs, cette entame difficile était d’ailleurs sanctionnée par l’ouverture du score sur une belle action collective à la 15ème. 1-0. L’ESCC allait, enfin, se réveillait et jouait. Plus présents dans les duels, l’ESCC était à nouveau sur les bons rails. Les rails des derniers matchs. Sur CPA, la menace se faisait de plus en plus pressante et présente. Un énorme cafouillage dans les 6 m adverses tournait en défaveur des visiteurs. Max, Rém et Kevin tentaient de loin. En vain.  L’ESCC dominait alors les débats, les décalages de plus en plus nombreux via Flo et Bast sur les côtés. A la 35ème, Ben.J, à la médiane près de la touche, trouvait Rém’ en profondeur qui 3 dribbles chaloupés plus tard, Pitroipa style, déposait son adversaire dans la surface pour servir Max, qui s’y reprenait à 2 fois pour tromper le gardien. 1-1. Logique au vue de la belle réaction de l’ESCC. Cependant, bien que dominateurs, les noirs et blancs éprouvaient des difficultés dans le dernier décalage. En résumé, jusqu’aux 25 derniers mètres, ça allait mais après… La pause était atteinte sur ce score de un partout. Les nombreuses opportunités laissant cependant comme un goût d’inachevé…

Reprise des débats après un constat clair : pas de nouveaux buts encaissés dans le second acte équivaudrait à une victoire certaine.

Le second acte reprenait et là, nouveau black-out. L’ESCC reprenait sur un rythme de sénateurs. Et se faisait punir. 50ème : 2-1, corner (injustement accordé mais l’arbitre ne pouvait que difficilement le voir), tête, lulu. Puis 55ème : 3-1, centre en retrait, prise de balle glissante-savonneuse de Fa, attaquant en embuscade, but.

En 5 minutes, l’ESCC venait de réduire à néant toutes les bonnes intentions affichées  à la pause. Il restait une 30aine de minutes à jouer pour aller chercher au moins le partage des points. Afin de faciliter le récit des minutes restantes, côté local, c’était simple : longs ballons en profondeur pour miser sur la rapidité des attaquants. Pour résumé, une seule occase de plus était mise à leur actif. Pour le reste, l’ESCC, positionnée très haut, allait se monter dominatrice jusqu’au coup de sifflet final. Cependant, les difficultés constatées lors du premier acte revenaient. La ressemblance à une équipe de hand tournant autour de la zone était toute trouvée… Les décalages étaient bien présents mais le manque de conviction dans le dernier geste et tout simplement de présence et efficacité des joueurs offensifs dans la zone de vérité était criante. L’espoir revenait quelque peu à la  75ème sur la réduction du score. On prenait les mêmes que le premier but pour un bis repetita pour une combinaison sur CF. Vu que c’était le WE des combinaisons gagnantes sur CF, l’ESCC en profitait. Max pour Ben.J – Ben.J pour Rémi qui au premier d’un maitre plat du pied réduisait le score. 3-2.

La fin du match restait dans la lignée des minutes précédentes. Mais l’ESCC ne parvenait pas à arracher l’égalisation malgré une énorme occase par Gaël.

L’ESCC s’inclinait donc 3-2 à Creissels et mettait fin à sa série en cours. Une défaite rageante et presque imméritée au vu du match et de la prestation d’ensemble. Mais les deux entames de mi-temps en dilettante ont faussé et remis en cause le bon contenu général du match.

Il faudra se reprendre dès la reprise le 8 janvier pour la coupe (car là, pas droit au rattrapage… Que se soit clair) en proposant concentration et implication et, un contenu de match sur la durée tout en étant physiquement prêts pour répondre 90 minutes ou plus et non pas, que 45 minutes ou par séquences.

A bon entendeur…

 

 

Devoir de vacance

 

Sujet : comment faire pour être prêt physiquement pour une reprise au mois de janvier, match couperet,  après une trêve hivernale?

 

Consigne :

Votre préparation devra être terminée et opérationnelle pour le 7 ou 8 janvier 2012.

Vous devez associer, en plus de vous même, 13 personnes.

Tout apport nutritionnel, protéine, énergétique est interdit.

Un verre d’alcool = 5 tours + 20 abdos. Echelle non dégressive. Au contraire.

Les abus de fin d’année seront sanctionnés.

Seule la volonté et vos aptitudes physiques naturelles feront la différence.

Quand vous vous servez c’est qu’une fois et pas deux ! Surtout pour ceux qui ont déjà de l’avance (K….)….

Ce n’est pas Koh-Lanta, c’est juste pour pas avoir de regrets une nouvelle fois… (cf. synthétique, but à la dernière minute…ça devrait rappeler des souvenirs à certains…)

 

Vous avez quatre semaines.

 

Votre note vous sera restituée au mois de juin 2012.

 

 

 

 

 

 

Buts : Max et Rémi

 

Passeurs : Rémi et Ben.J

 

 

 

L’avant match : ici

 

 

Le match côté média : ici

 

 

 

Les gestes de la journée :

 

- Den qui oublie ses coéquipiers en bord de route.

- Les retards permanents de certains. On frôle la saisie sur salaire pour certains !

- Le terrain aux aspects plus qu’arrondis !

- Le toast de l’arbitre. Une histoire avec les secondes. Paires ou impaires… Définitivement perché !

- Le CF de Max sur la barre.

- Les consignes arbitrales 1h15 avant le match !

- Presque 15° en décembre ! Choc thermique.

- Den’ et son tacle final. Pas sûr que le ballon était son seul objectif !

- L’arconaFa de Fa.

- Point commun entre les 2 clubs : 12 douches/3 qui fonctionnent.

- Le protocole estampillé « Ligue des Champions » par l’arbitre, tout ça pour oublier son sifflet aux vestiaires

- La combinaison sur CF pour le 2nd but Max, Ben.J, Rémi. Plus connus sous les pseudonymes Didot/Capoue/Umut Bulut !

- Den qui pour son entrée dans le match tente pour son 1er geste un contrôle amorti colle. Y avait plus simple pour une rentrée

- Flo, latéral à mi-temps.  

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :