Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Viadène – ESCC          2-3

 

 

Match 20h00 – Terrain : à l’opposé du dernier sur lequel l’ESCC avait évolué - Arbitrage : assez bon mais doit savoir exclure un joueurs que se soit la 30 ou  la 80ème  – A.DA.F. : 42 € - Pelouse : pas énormément de gazon… – Temps : froid et vent puis pluie et froid – Température : 7-8° - Esprit du match : moyen moins et après match de u7 - Spectateurs : Une 60aine dont une 15aine de l’ESCC, un big up particulier à eux d’être venu si loin, c’était top. Vraiment – 3ème mi-temps : certains ont fini assez tôt et d’autres avec le lever du jour. Merci les bières à Luc ! Les voyages forment la jeunesse.

 

 

Compo : Fa, Sim, Kiki, Juju, Phil, Patxi, Ga, Max, Flo, Den, Eric, Bast, Yo et Ben.J – Mars

 

 20122013 2949

Episode 20/22

 

 

Un tout autre contexte.

3 petits jours après avoir vu son parcours en Coupe d’Aveyron prendre fin, l’ESCC retrouvait les pelouses du championnat. Pour la première fois, l’ESCC allait se retrouver sur un seul tableau à gérer, le championnat. Bien que souvent dissocié dans l’approche des matchs, cette rencontre subissait les conséquences du parcours en coupe et de l’enchainement des matchs. En effet pas moins de la moitié de l’équipe était modifiée pour cette rencontre capitale. En effet, l’ESCC avait tout à perdre et rien à gagner, si ce n’est resté en lice une semaine de plus dans la course à l’accession, en cas de succès. Succès, donc, obligatoire.

 

20122013 2950

20122013 2952

20122013 2953

Et c’était le déplacement le plus long de la saison qui attendait l’ESCC pour, ce retour en championnat et, en découdre face à Viadène. Lanterne rouge lors du match aller qui avait vu l’ESCC s’imposait brillamment 5-0, l’adversaire du jour, au prix d’une belle série, s’est recalée en milieu de tableau, en étant à 99% assuré du maintien.

Dès les premières minutes, on comprenait de suite que le bloc adverse ne s’estimait pas encore en vacances. Néanmoins, l’ESCC, bien réorganisée tactiquement, débutait parfaitement le match. Avec détermination et sérieux. Den, Ga, Sim, Patxi et Bast se montraient à leur avantage sur les premières prises de balle, où leur vitesse posait de nombreux soucis à la défense locale. Bast, sur un ballon en profondeur, était le premier à se mettre en action, son centre-tir fuyait le cadre de très peu. Dès ses premières prises de balle, Den posait de nombreux problèmes à ses vis-à-vis et obtenait pas mal de CPA. Simon commençait à faire planer le danger, notamment sur cette combinaison avec Max, pas loin d’être victorieuse. Mais c’est Den qui voyait son travail de sape récompensait en obtenant un penalty logique au bout d’une quinzaine de minutes. Exactement comme au match aller. Le parallélisme des scénarios s’arrêtait là. Alors que Math avait transformé la sentence à l’aller, Patxi échouait dans son entreprise.

Toutefois, l’ESCC ne tergiversait pas. La domination était trop importante pour douter. Bast, quelques minutes après, reprenait un corner de Simon de la tête mais sa tentative échouait sur la barre. Ben.J, Ga puis Patxi s’essayaient à longue puis courte distance. En vain.

Après cette première grosse demi-heure, l’ESCC baissait un peu en intensité, les locaux en profitant pour se montrer plus dangereux. Le match s’équilibrait mais sur un débordement de Bast, le ballon ressortait dans les pieds de Kiki qui, sur un pas, déclenchait un centre fuyant. Surpris par la trajectoire du ballon, le numéro 4 local poussait le ballon dans ses propres filets. 0-1 à la 40ème. Et quelques secondes avant la pause, Viadène égalisait au niveau du décompte des tirs sur les montants. En effet, le 6 adverse d’une frappe rasante voyait sa frappe repoussée par le poteau droit. Ouf de soulagement. Mi-temps.

 La seconde mi-temps reprenait sur ce score de 1-0, pas terriblement représentatif de la main mise sur la rencontre de l’ESCC, seulement nuancé par cette frappe sur le montant.

La reprise de ce second acte était plutôt poussive. Les lignes commençaient à s’écarter et les locaux revenaient avec la ferme intention de faire tomber les noirs et blancs.

On jouait depuis à peine quelques minutes de jeu quand ces intentions adverses allaient prendre forme, quand le 9 servit dans la profondeur, armait une demi volée exter pied gauche magnifique. Petit filet opposé. 1-1. 50ème. L’ESCC était, à ce moment là précisément, en train de tout perdre en quelques jours… Fort heureusement et c’est là que l’ESCC fut costaud, l’équipe n’allait pas trop gamberger après cette égalisation, l’insouciance des joueurs offensifs y étant pour beaucoup. Patxi et Ga en étaient les protagonistes. On jouait aux alentours de la 60ème quand le premier cité, à l’angle droit des 18, éliminait deux adversaires puis centrait pour Ga. Ce dernier s’amenait le ballon puis d’un mouvement tout en souplesse balançait ses membres inférieurs en l’air, un retourné quoi, pour redonner l’avantage aux siens. 2-1. Puis très rapidement, quelques minutes plus tard 3-1, quand Den, en fixation plein axe, décalait Sim pleine course, côté gauche et décidemment insaisissable ces derniers temps, pour une frappe croisée petit filet opposé. On croyait l’ESCC définitivement à l’abri avec ces 2 buts consécutifs. Mais après 10 minutes équilibrées, Viadène relançait le match en réduisant le score à la 70ème.

L’ESCC allait ainsi de voit tenir 20 minutes pour conserver cet avantage. Et continuer à croire en ce championnat. Les entrées d’Eric et de Flo apportaient sérénité et clame au collectif tandis que Den finissaient de s’épuiser sur ses 223 et 224èmes duels du match. Une perf’ énorme dans l’envie et l’abnégation. Alors que l’ESCC sentait le souffle du 3ème but, Fa repoussait l’échéance. Ga et Max, en contres, avaient la balle du 4-2. En vain.   

Cette fin de rencontre mettait à l’épreuve la solidité cardiaque de tous. Mais l’ESCC tenait bon. Max et Juju, repoussant tout ce qui était repoussable, dégageaient une sérénité énorme sur les derniers chauds ballons. L’ESCC s’imposait 3-2 à l’extérieur et s’offrait, à l’image des play off NBA, un match 3 importantissime à Creissels qui pourrait déboucher, en cas de victoire samedi,  sur un dernier match décisif à Philomène, pour « the last game ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Buts : csc, Gaël et Sim

 

Passeurs : Kiki, Patxi et Den

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Ga, pour son arabesque acrobatique, sur le second but, qui remet l’ESCC en selle.

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- Les personnes s’étant déplacées pour soutenir l’ESCC. Merci !

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- La tentative de volée de Ben.J de 30 mètres qui a vu son ballon partir du terrain de Montézic pour atterrir vers Espalion. Si tant est qu’il est atterrit à ce jour.

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :