Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SO Millau 2  - ESCC         3-1

 

 

Match 19h – Terrain : bon malgré un éclairage très limite - Arbitrage : à mi-temps – A.D.A.F. : 56 € - Pelouse : bien pour la saison – Temps : excellent pour un plein hiver – Température : 10° - Esprit du match : bon malgré quelques accrochages - Spectateurs : environ une 40aine – 3ème mi-temps : en featuring avec la 3  

 

 

Compo : Fa, Max, Enzo, Kiki, Cèdr’, Kevin, Juju, Flo, Ga, Bast, Rémi, Yo, Den et Ben.J

 

Un match charnière. Un des matchs charnières. Voila dans quel cadre l’affrontement contre Millau 2 pouvait s’inscrire. Alors qu’à l’aller, la victoire de l’ESCC 3-0 avait permis au groupe de lancer sa saison en championnat, une victoire lors du retour pouvait expédier l’ESCC a une étonnante 4ème place, homogénéité du championnat oblige.

Pas de round d’observation, le match partait sur un bon rythme et sur un jeu, en général, agréable à suivre. L’ESCC était bien. Dès les premières minutes, les joueurs de l’ESCC étaient bien place, le bloc coulissant bien. De nombreux ballons étaient récupérés. Même les ballons récupérés plutôt bas étaient exploités intelligemment et revenaient rapidement vers la ligne offensive noire et blanche. Cependant, bien que plutôt souverains dans le jeu et dans les duels, l’ESCC arrivait à 30m des buts avait du mal dans la dernière passe et la finition. Des difficultés quelque peu chroniques. Alors que Kevin voyait son CF fuir l’équerre pour quelques centimètres, les offensives et frappes adverses prenaient l’allure de pétard mouillé. Imprécises, manquant de puissance, trop précipitées, les ballons exploitables étaient gâchés en trop grande quantité. Et ce qui devait arriver bah…allait arriver… Sur une des seules sorties du bloc adverse aux environs de la 35ème, un centre fuyant du latéral gauche traversait toute la défense pour tomber dans les pieds de l’atout offensif numéro 1 adverse qui en toute tranquillité plat du pied-sécurité trompait Fa au point de penalty. 1-0. Réalisme froid. Ou italien, c’est selon. C’est donc totalement contre le cours du jeu que l’ESCC rentrait aux vestiaires menée 1-0 malgré une dernière réaction avant la pause ou Bast et Denis se procurait une occasion monstrueuse. Mal négociée… Les gars de l’ESCC pour ne pas avoir su se montrer assez tueurs offensivement rejoignaient les vestiaires sur ce score de 1-0 en leur défaveur, assez inexplicable au vu des 45 premières minutes.

A la reprise du second acte, les quelques spectateurs auraient sans doute parié sur un retour au score de l’ESCC. Mais la reprise des débats  pour l’ESCC était bien compliquée. En parallèle, le repositionnement tactique du buteur adverse plein axe, habitué aux joutes régionales à n’en pas douter, allait poser bien des problèmes aux noirs et blancs. L’ESCC était méconnaissable à la reprise du second acte. Absents dans les duels et bloc équipe en éclats, la mi-temps avait été dévastatrice côté visiteurs et salvatrice chez les locaux. Qui plus est quand, à la 55ème, sur leur 2ème véritable occase, le 12 adverse effaçait 2 joueurs de l’ESCC le long de la ligne de sortie pour tromper Fa dans un trou de souris. Ça commençait bien mal pour l’ESCC. Menée 2-0 et dominée depuis la reprise. De plus, la vitesse du 8 offensif étirait l’équipe et du bloc équipe, n’existait plus que le nom… Le 3-0, sur une passe de Max interceptée par le 8 adverse à la 70ème semblait bien lourd au vue de la physionomie du match. L’ESCC, à l’orgueil réagissait cependant, en fin de match, Flo sur un CF frôlant le montant gauche du gardien adverse et Den’ d’une tête décroisée formalisaient cette réaction. Mais c’est Den’, sur penalty, à la 75ème qui réduisait le score à 3-1. Un but sur le coup anecdotique mais qui permet cependant sur l’ensemble des 2 confrontations de passer devant au goal-average particulier. Toujours bon à prendre…

L’ESCC s’inclinait donc 3-1 dans un match à sa portée, encore aurait il fallut saisir les opportunités en 1ère mi –temps.  Trop de défaillances individuelles et un manque de discipline en seconde mi-temps punissaient les joueurs de l’ESCC. Il y avait bien trop d’écarts entre le visage affiché contre Gages et l’opposition proposée à Millau pour pouvoir espérer la passe de 2. Attention à ne pas se croire trop vite arrivé, le chemin est encore bien long…

 

 

 

 

Les gestes de la journée :

 

- le CF de Kevin juste en dessus

- le CF de Flo juste…à coté

- nos frappes de 30, 35m voire plus… Chasse ouverte…

- Cèdr’ et sa montée labélisée « école de football de Nantes »

- l’arbitre à Ben.J : «  ça, sa vous apprendra » ! dit-il en dégainant d’un air, quasi jubilatoire, sa fameuse biscotte.

- le loupé de l’année de Den’, heureusement signalé hors jeu pour lui.

- l’altruisme de Bast sur cette même action amenant Den’ à louper ce cadre

- Le but d’Enzo, trouvant magnifiquement l’équerre dans…un but mobile d’entrainement posé négligemment au poteau de corner. Mythique !

- la frappe de Ga qui s’est envolée bien haute chopant au passage un poids lourd qui passait sur le viaduc voisin

- Kevin et ses 4-5 mêmes fautes obtenues. Ah ça aide bien un fessier imposant…

- la belle passe déc de Max à…l’avant centre adverse !

- la frappe trou de souris-but sur le second but millavois

- Toute l’équipe de l’ESCC qui essaye de sauver le 12 adverse d’une situation inconfortable, ce dernier s’étant décidé d’aller défier en face to face Fa. Une bien mauvaise idée…

- la réception *** d’après match

 

 

 

 

 

 

A compléter…

 

 

 

 

La déclaration du jour :

 

« C’es fou comme on peut changer d’un week-end à l’autre », Yohan V., chroniqueur sportif à ses heures et analyste de performance.

 

 

 

Buts : Den’ (s.p.)

 

Passeurs :

 

 

Le match côté média : ici

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :