Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – Foot Vallée du Lot / Capdenac     0-2

 

Match 19h – Terrain : Plus que moyen… - Arbitrage : trop tatillon sur certaines phases…surtout en 1ère MT – Pelouse : Verte – Temps : bon et entre les gouttes du WE – Température : 12 ° - Spectateurs : une cinquantaine, ESCC uniquement – 3ème mi-temps : on the St Martin des Faux Beach..

 

 

Compo : Enzo, Nico, Kiki, Pat, Fals’, Kevin, Bast, Ga, Juju, Cani, Mars, Max, Flo et Ben.J

 

La semaine dernière, on finissait avec une petite phrase du « grand philosophe » qu’est J.M. Larqué clamant : "Il y a sept mois (avant son succès en Coupe de France), le Paris Saint-Germain était en crise, il est aujourd'hui sur le podium. Voilà les mystères du football qui doivent nous rendre extrêmement humbles dans nos analyses et nos pronostics."

L’ESCC l’a apprit à ses dépends… Auteur d’une performance rassurante à Agen au niveau de l’esprit et de la solidarité, l’ESCC n’a pas su, pu, voulu faire la différence contre une équipe de Capdenac à sa portée, bien que sans doute supérieure en termes d’individualités à l’ESCC mais largement prenable, collectivement parlant, et, qui plus est sur un terrain très difficile…

Le premier acte se résumait à un match fait de petits bouts, de séquences. Un arbitrage extrêmement méticuleux voire tatillon et l’absence de rythme faisaient basculer le match dans une léthargie complète. Disposé dans un 4-3-3, taillé sur mesure pour leurs joueurs axiaux représentant les plus grosses individualités, Capdenac ne se procurait pas la moindre occasion de la  1ère MT. Aucun tir ne mettait en danger Mars. Seule une balle en profondeur dangereuse obligeait Mars à une sortie de la tête hors de ses 18 et 1 ou 2 CPA faisait traîner un soupçon de danger. Pour autant, l’ESCC n’était pas archi dominatrice et souveraine dans le jeu mais se créait les plus grosses opportunités. Le False lançait par Ga voyait son lob pied gauche échouait à 20cm de la base du poteau. Ga sur une action similaire, lancé par Enzo, voyait son lob échouait sur le filet en dessus la transversale. Ben.J sur une remise en retrait de Ga voyait sa demi-volée stoppait à 3-4 mètres de la ligne de but, Bast en embuscade voyait sa frappe contrée. Ensuite les 4-5 corners tirés côté droit faisaient planer le danger systématiquement et ce, sur les seconds ballons. Flo, par 2 fois en embuscade, voyait ses frappes déviées ou contrées.  Malgré ces nombreuses opportunités dont 3 grosses occasions, les deux équipes rejoignaient la pause sur ce score nul et vierge avec le sentiment d’avoir passé 45 minutes « bizarres ». Sans rythme, ni grosses intensité mais avec des occases qui auraient pu permettre aux noirs et blancs de virer en tête.

Le second acte reprenait sur un rythme similaire. Avec un peu plus d’intensité. Mars, malgré tout, était mis à contribution, sur une frappe à angle fermé. L’ESCC, et ce n’était pas bon signe concédait de plus en plus de CPA, surtout des corners… De plus, les noirs et blancs subissaient beaucoup plus et avait du mal à ressortir le ballon. Et ce qui devait arrivait… Sur une touche adverse à quelques mètres du poteau de corner, le long ballon trouvait le 8 dos au but qui sur pas, d’un maître plat du pied  trompait Mars lulu opposée… Jesus’s goal… 0-1.

 Puis 0-2, une 10aine de minutes plus tard quand Juju assurait mal une passe en retrait, l’avant centre interceptait et trompait Mars. 0-2. Sur leurs 2 premières occases, Capdenac tuait le match. Pile poil ce qui l’avait manqué à l’ESCC en 1ère MT… L’ESCC se découvrant, les adversaires avaient ensuite 2 grosses autres occasions tandis que les locaux par Ga et Max n’étaient pas loin de revenir au score. En vain l’ESCC s’inclinait 2-0 au terme d’un match trsè bizarre dans le rythme et l’intensité. Un bon vieux match nul aurait sans doute été, sur un tel terrain, un pas si mauvais résultat que ça pour les noirs et blancs… Après cette contre performance à domicile, la série des matchs contre les équipes de haut de tableau sera déterminante. Matchs à aborder justement avec DETERMINATION et ENVIE…

 

 

 

 

 

Les gestes de la journée :

 

- les deux lobs de Ga et False… 20 cm de moins auraient tout changé

- Lio qui, même absent, n’oublie la mise à l’amende des autres. Téléphoniquement parlant.

- le but du 8. Peut le retenter 500 fois…

- Mars et son petit excès de fougue au sol…

- Flo et sa tentative d’escroquerie dans les 18. Echec de la simulation.

- la frappe de Max rasante.

- les appels de Pat. Fusée style. !

- False qui se mange le 6, enfin le mollet du False

 

 

 

 

 

A compléter…

 

 

 

 

 

Buts :

 

Passeurs :

 

Couenne d’or : Juju pour passe en retrait mal ajustée

 

photo (2)

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :