Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ESCC – Luc/La Primaube FC          1-3

 

 

Match 20h – Terrain : bon - Arbitrage : Très bon, faudrait un trio chaque WE – A.DA.F. : 0 € - Pelouse : idéale – Temps : hivernal ! Pluie, froid, vent et…neige ! – Température : 0/-1° - Esprit du match : excellent - Spectateurs : une 50aine (merci à eux ! car là les conditions étaient pas optimales pour le rôle de spectateur) – 3ème mi-temps : au pays des cloches sonnantes…ou pas !

 

 

Compo : Fa, Sim, Patxi, Juju, Kevin, Math, Ga, Max, Enzo, Kiki, Djo, Yo, Cani et Ben.J – Mars

 

« Toutefois et dans l’immédiat, c’est dans un contexte particulier que l’ESCC aura l’occasion de se racheter le week-end prochain en coupe du Midi. En accueillant Luc/La Primaube, pensionnaire de DHR, le club s’apprête à disputer un match important et qui sera, c’est certain, révélateur des valeurs morales habitant, ou non, l’équipe fanion. » -

Extrait d’ « Opposition de styles » du 22/10/12. 

 

Voilà, tel était en substance ce qu’il fallait retenir de la première défaite de la saison du groupe 1. Une contre performance qui se positionnait dans la lignée de la précédente rencontre au Monastère, un match nul aux effluves négatives. 

Pour relancer la, encore fragile, mécanique en ce début de saison, l’ESCC recevait du lourd. Le tirage au sort de ce deuxième tour interdistrict avait attribué à l’ESCC un pensionnaire de DHR. La réception de Luc/La Primaube faisait donc office de test sportif et moral.

Les 5 premières minutes étaient assez compliquées côté ESCC. La différence de niveau était notable surtout au niveau des déplacements, de la vitesse des mouvements et de la justesse dans à peu près tout ce qui était réalisé. Toutefois, passé ces quelques minutes, l’ESCC se positionnait intelligemment et se mettait à ressortir progressivement, de façon intéressante, les ballons. Il ne fallait que quelques minutes pour juger de l’implication des noirs et blancs. L’attitude et le visage démontrés dans les duels et, l’envie de bien faire dans le jeu ; étaient diamétralement opposés aux dernières sorties.

Malgré tout, c’est quand l’ESCC était plutôt bien installé dans le match qu’elle se faisait surprendre. Sur un débordement côté droit, le centre à la trajectoire fuyante trouvait sa cible. Tête placée, ras du poteau, imparable. 0-1. A la 15ème. On se disait alors que l’ouverture du score, bien trop prématurée, ne laisserait pas même une once de suspens sur l’issue finale. C’était, cependant, sans compter sur la réaction des locaux. Loin d’être accablé et notamment sous l’impulsion de Gaël et Simon, l’ESCC continuait à chercher à construire avec cohérence ces actions. Après un ¼ d’heure de débats équilibrés, Gaël trouvait un relais avec Patxi plein axe à 25m, qui en faisant écran servait Enzo légèrement en retrait. Sa frappe sèche en une touche offrait au ballon une trajectoire fuyante sur lequel le portier adverse ne pouvait rien. 1-1 à la 30ème. Le dernier quart d’heure était sur la lancée du précédent sauf que les offensives adverses étaient bien plus tranchantes. Par deux fois, consécutivement à un centre puis un corner, l’équipe adverse n’était pas loin de reprendre l’avantage juste avant la pause. Mais pour le coup la réussite semblait noire et blanche, ce qui permettait de rejoindre les vestiaires sur ce score de parité.

Après une pause, l’objectif de l’ESCC était clair : maintenir ce score de parité. Toutefois, le choc thermique dû au retour des vestiaires semblait avoir saisi les locaux. Dès la 50ème, l’ESCC se faisait surprendre sur une balle en profondeur, le départ à l’extrême limite du hors jeu prenait à défaut la défense noire et blanche. Fa ne pouvait rien sur ce face à face. 1-2.

Le but encaissé l’était au plus mauvais des moments. Dès le retour des vestiaires, encore une fois, bien qu’il n’y ait jamais de minutes idéales pour encaisser un but, le timing n’était pas idyllique. Surtout que les pensionnaires de Ligue allaient sur une demi-occase rajouter un troisième but. Un centre fuyant côté gauche trouvait une tête adverse au point de péno. 3-1. Il restait 30 minutes à jouer. Comment allait réagir l’ESCC ? Encore une fois, plutôt pas mal. Parallèlement à une baisse adverse, sans doute logique à 3-1, l’ESCC s’offrait une fin de match de très bonne facture. Gaël et Max butaient sur le gardien sur une même occase. Kevin voyait sa frappe fuir le cadre de même que Cani.

Le match se concluait sur cette seconde mi-temps relativement équilibrée mais ou le froid réalisme adverse avait su faire largement la différence en cette seconde mi-temps. Des regrets pour l’ESCC pour ne pas avoir su faire douter un peu plus le bloc adverse. Toutefois, côté adverse, il fallait reconnaître que certains joueurs en avaient gardé certainement sous la semelle. Un match dans ces conditions climatique et face à une équipe hiérarchiquement inférieure n’incite pas à sortir le grand jeu. Toujours est-il que là n’était pas l’interrogation pirncipale de l’ESCC. La rencontre avait pour objectif de confirmer et infirmer certaines choses. Ce fût chose faite et ce, dans le bon sens.

L’ESCC quittait donc cette compétition au terme d’un véritable bon match de football (mis à part le temps…) face à une belle équipe, disputé dans un très bon état d’esprit.

Retour au championnat dès le week-end prochain.

 

 

 

 

 

 

Buts : Enzo

 

Passeurs : Patxi

 

Le match côté média : ici

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Enzo, pour sa frappe parfaite, offrant l’égalisation.

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le vestiaire commun arbitres/locaux (après match !) dans une ambiance de chambrage, une partie envers l’autre, où l’analyse du hors jeu était reine. Rafraichissant !

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- la transversale en fin de 1ère MT de Ben.J qui a plus trouvé un arbre en hauteur que Sim, 25m devant lui.

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :