Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AOBozouls – ESCC          1-2

 

 

Match 20h – Terrain : assez bon - Arbitrage : silencieux mais globalement bon à part pour une touche fatale – A.DA.F. : 14 € - Pelouse : pas mal – Temps : plus que ventesque ! – Température : 12° - Esprit du match : bon mais tribunes trop casse c******* - Spectateurs : les fidèles ! – 3ème mi-temps : Yellow

 

 

Compo : Fa, Sim, Ju, Juju, Kevin, Math, Ga, Max, Cyril, Kiki, Rémy, Yo, Cani et Ben.J – Mars

 

 

 

En conclusion du précédent match, on parlait du déplacement de Bozouls comme un excellent test pour la suite. On ne pensait pas si bien dire. Car c’est dans conditions climatiques bien compliquées que ce match s’est déroulé, avec un vent violent et tourbillonnant qui a avantagé durant une mi-temps de chaque une équipe.

L’ESCC décidait de débuter contre le vent. Et finalement avec un peu de réussite et le talent de Fa sur ce face à face aux alentours de la 30ème, l’ESCC n’eut pas à le regretter. En effet, en rejoignant la mi-temps sur un score nul et vierge, l’essentiel était préservé pour ces 45 premières minutes. L’ESCC avait su se montrer costauds sur les 5/6 corners adverses, qui avec ce vent se transformaient en de véritables opportunités de buts et, avaient même su progressivement ressortir des ballons proprement au sol : un véritable défi dans ces conditions. Toutefois, mis à part une ou deux incursions de Cyril côté gauche et un CF joué à 2 entre Ga et Cyril, les opportunités étaient quasi nulles pour l’ESCC. Côté adverse, comme évoqué ci-dessus, c’est Fa qui avait écarté la plus grosse opportunité des locaux, juste après que le 10 adverse ait vu sa frappe enroulée fuir le cadre de peu.

En résumé, une mi-temps ennuyeuse à jouer pour l’ESCC mais la part du boulot semblait être faite avec ces 45 premières minutes sans but. Le discours de la MT allait dans ce sens. Il restait aux joueurs à ne pas tomber dans le piège d’allonger le jeu avec la présence du vent.

Dès la reprise l’ESCC pouvait se positionnait plus haut. Enfin. Après 5-10mn, le 1er corner intervenait pour l’ESCC, Sim et son pied gauche tentait, évidemment, le corner direct. Sa tentative fuyait le poteau de quelques centimètres. Le tournant du match. Car sur la séquence suivante, l’ESCC obtenait une touche à la hauteur de la médiane, l’arbitre se trompait de côté. Petite erreur et grosse conséquence. La défense de l’ESCC, sur la touche rapidement jouée, se trouvait prise à revers car ayant anticipé une touche en leur faveur, le 9 adverse réceptionnait une passe par-dessus la défense et s’en allait tromper Fa. 1-0. 55ème.    

Et en partir de ce moment là, l’ESCC faisait preuve de bien trop de fragilité mentale pour revenir dans le match. Liquéfiés par cette ouverture du score, les gars de l’ESCC réagissait trop maladroitement et de manière désordonnée pour venir inquiéter la défense locale. Seul Simon, sur un nouveau corner, trouvait la barre transversale à une dizaine de minutes de la fin.

C’était bien trop peu pour venir à bout de l’équipe locale qui avec ce succès passait devant l’ESCC au classement. Une contre performance, relativisée quelque peu par les résultats des deux premiers, qui permet aux poursuivants de recoller. Et de renforcer et prouver, une fois de plus, l’homogénéité de cette poule.

Bien que les résultats adverses atténuent quelque peu l’impact comptable de cette défaite, c’est plutôt le jeu développé qui inquiète. Alors qu’il était question d’état d’esprit à afficher avant le début de match, pas sûr que cette rencontre ait levé les doutes.

Au regard des performances individuelles de ces deux dernières rencontres, pas mal de cartes sont à redistribuer. On évoquait la semaine dernière le retour à des valeurs de base issues du collectif. Pour caricaturer, on va dire plus bleu de chauffe que JogaBonito.

Il est désormais urgent d’y revenir pour s’assurer une fin d’année civile plus enjouée et retrouver l’allant de ce début d’exercice.

 

 

 

 

Buts :

 

Passeurs :

 

 

Le match côté adverse : ici

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- le face à face de Fa remporté en 1ère MT.

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- les phrases des coéquipiers du 9 adverse, quand ce dernier venait de prendre un missile où il ne fallait pas sur une frappe de Kevin, certaines auraient mérité leur entrée dans le top 5 « phrases du district » !

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- les 6 m de Fa en 1ère MT !

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :