Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EFC88 – ESCC          1-1

 

 

Match 20h00 – Terrain : billard. Merci - Arbitrage : excellent pour nous, moins pour d'autres. Sincèrement, très bon - Temps : idéal – Température : 18° - Esprit du match : à part l'incident de fin de match et quelques accrochages, très bon - Spectateurs : 100, avec le contingent ESCC toujours là  beau temps oblige ! – 3ème mi-temps : base habituelle, après un match à l'extérieur et en compagnie de M. FERAL-himovic, sextuple buteur, pour lequel une offre est en cours.

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Juju, Ju, Patxi, Cyril, Max, Phil, Jérôme, Yo, Eric, Kevin, Flo et Ben.J – Mars

 

 

Après une probante victoire à Aguessac le week-end précédent, l'ESCC se déplaçait, une seconde fois consécutive, chez l'un des favoris, EFC88. Une équipe présentant le même bilan comptable que l'ESCC avant la rencontre. La première rencontre des deux gros matchs face à 2 favoris à l'accession à l'échelon régional, comme précisé en fin de résumé la semaine dernière.

 

Les premières minutes ne laissaient pas place au sacro-saint round d'observation. Dès le début du match, celui-ci laissait présager une rencontre d'une rare intensité, visible tant au niveau des duels que de la vitesse mise dans certains mouvements. 

En effet, les locaux bousculaient l'ESCC mais les noirs et blancs faisaient preuve de solidité mais, concédaient toutefois, trop de coups de pieds arrêtés. Des phases de jeu sur lesquelles, EFC88 se montrait menaçant et ainsi, dominateurs en passant proche de l'ouverture du score mais Phil et Ben.J se mettaient à 2 pour repousser sur la ligne et Kevin contrait in extremis une frappe adverse. Le 9 adverse voyait quant à lui 2 tentatives passaient de peu au dessus, alors qu'il semblait en position idéale.

Toutefois, l'ESCC réagissait progressivement et voyait les débats s'équilibraient. Mais, l'ESCC manquait, une nouvelle fois, de bien trop de justesse sur les phases arrêtées pour porter le danger. Malgré tout un corner joué à 2 voyait le centre de Cyril traversait les 6M sans trouvait preneur. Des tentatives lointaines hors cadre de l'ESCC ne faisaient planer qu'un danger relatif.

Bien que globalement mieux maitrisé par les locaux, ce premier acte se concluait sur un score nul et vierge. Il allait falloir faire preuve de plus de poids offensivement.

A noter que c'est bien la première fois que l'ESCC évoluait contre une équipe a pratiquement 11 joueurs de champs ! On s'explique. En effet, la qualité de jeu au pied du gardien adverse conditionnait totalement les débats entre les 2 équipes, forçant l'ESCC a avoir son bloc positionné très bas. Fa n'avait jamais été aussi proche de sa charnière, toujours bon pour travailler les automatismes ! On pouvait assister à un spécifique communication "négociation des ballons aériens" !

 

 

Au retour des vestiaires, l'ESCC reprenait de meilleure manière la rencontre et se montrait plus incisif et profitait aussi, d'un retour plutôt timoré côté adverse.

On jouait depuis un peu plus de 5 minutes quand Cyril, profitant d'un excellent travail de Kevin, qui profitait de ses formes avantageuses pour récupérer un ballon qu'on pensait injouable au poteau de corner pour servir Florian. Ce dernier à l'entrée des 18 enroulait sa frappe, le gardien repoussait dans les pieds de Cyril qui, une feinte plus tard, trompait le gardien. 0-1.

Ce but venait matérialiser le bon premier quart d'heure de l'ESCC. Mais les locaux allaient réagir dans cette dernière demi-heure. Tout d'abord, sur l'une des actions où tout le monde croyait au penalty sur le 10 adverse. Mis à part l'arbitre. A raison. 

C'est sur une phase de jeu, à l'origine bien moins dangereuse, à première vue, que les locaux retrouvaient la parité au tableau d'affichage. A la 65ème, suite à une action collective consécutive à une touche, la défense de l'ESCC était battu sur un centre au point de pénalty pour le 9 adverse. 1-1.

Le dernier quart d'heure était plus haché. Les locaux étaient même réduits à 10 après l'expulsion de leur n°7.

L'ESCC, bien que sous pression en cette fin de match et soumis à ces toujours dangereux dégagements du gardien adverse, tenait ce bon résultat et obtenait la partage des points au terme d'une rencontre très rythmée.

 

Un bigup aux ramasseurs de balle U7/U9 d'EFC88 !

 

 

RDV samedi pour la réception d'Olemps avant un WE de repos

 

                             

Buts : Cyril

 

 

Passeurs :

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Cyril, pour l'ensemble de son match mais surtout pour son sang-froid concernant sa réalisation tout en lucidité

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- l'ensemble des joueurs, mise à part l'exclusion à la 85ème, au comportement exemplaire malgré l'intensité de la rencontre et le nombre de duels.

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- Ben.J pour sa tentative de sombrero à la 90+4, aussi inutile que loupée qui engendre le dernier CF, aux conséquences qui auraient pu être plus préjudiciables

Tout sauf nul
Tout sauf nul
Tout sauf nul
Tout sauf nul
Tout sauf nul
Tout sauf nul
Tout sauf nul
Tout sauf nul
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :