Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les fuites dans les médias locaux se faisaient de plus en plus nombreuses et précises, il était temps pour l’ensemble des aficionados uruguayens et pour le club de réagir afin de mettre fin aux multiples rumeurs. En effet, comme l’a précisé l’Entente Salles-Curan / Curan, par l’intermédiaire de son président Vincent M., «depuis quelques temps, des échanges ont lieu avec le club de Paris SG au sujet de l’international uruguayen Edinson Cavani. Si la teneur des échanges restait jusqu’à ce jour encore confidentielle, l’ESCC est heureux de vous annoncer l’accord trouvé au sujet du transfert de l’attaquant parisien. Les discussions avec Nasser Al-Khelaïfi (ndlr : président du PSG et représentant du fond d’investissement Qatar Sports) s’étant déroulées, de plus, en totale courtoisie » pouvait-on lire dans le communiqué officiel du club.

En quelques mots, voici comme l’ESCC est peut être venue bouleverser le marché des transferts des saisons à venir. Il n’avait échappé à personne que, récemment, le désormais ex-attaquant parisien, avait été aperçu à différentes reprises au sein de l’aéroport ruthénois ou tout au moins en partance vers la préfecture aveyronnaise depuis la capitale, souvent par l’intermédiaire d’avions privés affrétés par le club.

Si d’aucuns doutaient d’un certain malaise avec l’entraineur actuel du PSG, Laurent Blanc, personne n’aurait osé envisager qu’une telle transaction puisse se réaliser avec le club, pensionnaire de 1ère Division. C’est son statut de chasseur/footballeur qui a doublement permis la réalisation de ce transfert défrayant le calme habituel des campagnes aveyronnaises curannaises et salles-curannaises.

Si la raison invoquée de sa venue par « Centre Presse », sur son site lundi, était bien vraie, c’est bien sur le Lévézou et non le Ségala qu’ « El Pistolero » venait s’adonner à sa passion, héritée de ses ancêtres uruguayens.

En effet, alors qu’anonymement, Edinson Cavani avait publié une annonce sur « Le Chasseur Français », précisant qu’il cherchait un territoire de chasse, ce sont certains chasseurs du club Fabien R., Gaël B. et Cyril J., qui ont permis ce rapprochement en répondant à cette annonce.

Après avoir participé à certaines parties de chasses et être tombé sous le charme du climat subtropical du Lévézou, le rapprochement avec le club de football local était alors évident.

Profitant d’un point du règlement FIFA annulant toute indemnité de transfert pour les licenciés ayant le statut de chasseur/footballeur, l’ESCC a ainsi pu réussir cette opération, en apparence improbable.

La rencontre disputée face au Real hier soir (ndlr : lors du match Real-Paris SG, mardi soir) était donc bel et bien le dernier match de l’international uruguayen sous la tenue parisienne. Sa prestation en demi-teinte s’expliquant, de fait,  en partie.

La validation de son transfert sera totalement effective après dégustation d’un déjeuner aux tripoux accompagné d’une petite Suze lors de la traditionnelle fête de Saint Martin des Faux, au cours du mois de novembre.

Les débuts footballistiques d’ «Edi» n’auront toutefois pas lieu avant que celui-ci ait réglé la cotisation liée à sa licence ainsi qu’après avoir participé à la formation « Comment tracer un terrain sur le Lévézou par temps de neige ? ».

Enfin, alors que les rumeurs n’auront plus lieu d’être concernant Edinson Cavani, ne voilà-t-il pas que différents médias internationaux bruissaient déjà d’un rapprochement avec Zlatan Ibrahimovic, lui aussi chasseur et pêcheur à ses heures perdues… Ce dernier étant en fin de contrat en juin prochain. Les hypothèses les plus folles courent.

Philomène et les brochets de Pareloup en tremblent déjà !

 

Cavani et l’ESCC, c’est OUI !!!

Partager cet article

Repost 0