Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Campuac/Golinhac/Espeyrac – ESCC          3-1

  

 

Match 20h – Terrain : assez bon - Arbitrage : moyen bon, c’est la défaite qui nous rend pas lucide ! – A.DA.F. : 28 € - Pelouse : dense et haute – Temps : assez bon mais rafales de vent tout le match– Température : 12° - Esprit du match : bon à part pour Kevin qui aime plus trop ce club ;) - Spectateurs : 80 dont un bon nombre de l’ESCC (encore merci…) – 3ème mi-temps : calme…défaite oblige !

 

 

Compo : Fa, Sim, Patxi, Juju, Kevin, Sam, Ga, Max, Enzo, Kiki, Djo, Yo, Cani et Ben.J - Mars

 

 

 

Episode 6/22.

 

Après un week-end de repos forcé (qualification en coupe du Midi suite au forfait de l’adversaire du jour le week-end dernier), l’ESCC reprenait la compétition par un match de championnat et par un second déplacement consécutif (le deuxième de sa série de 3 consécutifs) à Golinhac.

L’affrontement face à cette entente, Campuac/Golinhac/Espeyrac, s’apparentait au premier gros choc à l’extérieur.

Et malgré une entame assez intéressante, l’ESCC allait très rapidement subir le jeu des locaux. Enfin le jeu, surtout le surplus d’envie et de détermination des locaux. Dans des conditions par séquences, assez difficiles (rafales de vents). Le résumé de la première mi-temps de l’ESCC allait être. Seul Gaël, côté droit, puis Max et Kevin, dans une moindre mesure, allaient réussir à semer le trouble offensivement par des raids individuels, sans toutefois porter un danger incommensurable pour la défense adverse. A contrario, les locaux, avec un jeu, certes plus direct, mais mettant un engagement énorme dans tous les duels, désarçonnaient complètement la base défensive noire et blanche.

 

L’ESCC allait très rapidement subir le jeu des locaux  (....) surtout le surplus d’envie et de détermination des locaux

 

L’ouverture du score à la 25ème puis le second but à la 40ème venaient sanctionner une première mi-temps non maitrisée de la part de l’ESCC. Ces deux buts intervenaient après 2 longs ballons directs dans le dos de la défense. C’est d’ailleurs ce type de ballon qui semblait mettre en danger l’ESCC chaque fois. L’ESCC s’en sortait même bien sur 2-3 incursions offensives dans les 5 dernières minutes.

Le retour des vestiaires semblait laisser apparaitre un léger mieux dans les intensions de l’ESCC. Mais ces espoirs étaient vite réduits à néants quand sur la première opportunité locale, un coup franc direct filait dans l’équerre de Fa. 3-0 à la 55ème, le match cauchemar. Le 3ème but venait doucher les derniers espoirs de l’ESCC de revenir dans le match.

L’objectif était alors surtout de ne pas prendre de buts supplémentaires et ne pas donner au score des proportions trop conséquentes.

La dernière ½ heure était très décousue. L’ESCC en jouant assez haut, laissait Fa enrôler plus un rôle de libéro que de gardien ce qui valut quelques frayeurs sur certaines occasions.

Un des seuls projets positifs de la rencontre réside dans le fait que l’ESCC a essayé de ne pas « balancer » et repartir par du jeu court mais la fébrilité technique du jour n’encourageait pas à persister dans ces bonnes intentions… 

La réduction du score de Gaël, sur une ouverture en profondeur de Juju, à la 80ème n’y faisait rien, la solidité collective adverse allait suffire largement à venir à bout d’une équipe de l’ESCC trop suffisante.


La série des 3 déplacements consécutifs s’apparente à ce jour, plus à un calvaire qu’une promenade de santé…

 

Une première défaite qui sonne comme un rappel. En l’absence de valeurs essentielles à la pratique de sport collectif, le résultat sera sans appel. Preuve en est ce week-end. Le plus dérangeant est que la série des 3 déplacements consécutifs s’apparente à ce jour, plus à un calvaire qu’une promenade de santé. Un nul et une défaite. Pas besoin de dessin pour deviner quel devra être, obligatoirement, le résultat de ce 3ème déplacement…

Toutefois et dans l’immédiat, c’est dans un contexte particulier que l’ESCC aura l’occasion de se racheter le week-end prochain en coupe du Midi. En accueillant Luc/La Primaube, pensionnaire de DHR, le club s’apprête à disputer un match important et qui sera, c’est certain, révélateur des valeurs morales habitant, ou non, l’équipe fanion.  

Il y aura le fond (le résultat) mais, aussi et surtout, la forme (l’esprit affiché pour y parvenir) qui seront déterminants.

Essayons de donner tort à Zoxea avec son « C’est nous les reustas » et replacer l’intérêt collectif comme priorité et non, l’exploit individuel. Les résultats positifs reviendront. Assurément. Goooo !

 

 

 

 

Buts : Gaël

 

Passeurs : Juju

 

Le match côté média : ici

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- le CF direct pour le 3ème but local. Trajectoire parfaite et résultat parfait.

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- ça semble normal et ça devrait l’être partout comme ça, mais l’impartialité des arbitres de touche de l’ESCC. Ce n’est pas pareil partout.

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- le 6 adverse pour s’être acharné sur Kevin, victime d’une faute et au sol. C’est sûr c’est plus facile de filer des coups sur un gars au sol…

 

 

 

Les gestes du match :

 

- les vestiaires limite classées à l’UNESCO. Stylée !

- le public bien présent. Respectueux mais bien là ! à note pour le match retour.

- Curan est perdue sur la montagne mais c’est pas mal aussi Golinhac !

- Fa qui va finir meneur de jeu bientôt

- Fa qui tente grand pont. Fa = gardien. Normal.

- le débat entre l’arbitre/Ben.J pour savoir quel ton et intonation de voix utilisés pour communiquer. Lyrical style ! The Voice in da place !

- le débat entre l’arbitre/Ben.J – 2.0. Objet : déterminer à parti de quelle hauteur on considère pied haut  et jeu dangereux. Ils y sont encore apparemment.

- On sait maintenant que les ballons Adidas Coupe du Monde 2010 sont vraiment pourris !!!

- Kevin avait reçu une notification en attente à la fin du match. Un poke de la part du 6 adverse. Et aussi une demande d’ami.

- l’entrée de Sim. Tout en technique.

- le 13 et son CF direct. Peut le retenter 228 fois… En vain

- on a trouvé un endroit pour les mises au vert stylées : chez Cani ! 4 joueurs ont déjà des repères depuis samedi.

- BenJ, perdu pour perdu, tentait des petits ponts. Enervant un peu Yoan mais bon…

- le crochet court de Sim. Tout le monde le sait, tout le monde est au courant mais sa passe.

- le tirage de maillot de Ben.J. Furtif ou pas !

 

 

 

 

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :