Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vabres l’Abbaye – ESCC            5-2

 

 

=> La feuille :

 

Match : 20h00

Terrain : pas terrible…

Arbitrage : dépassé, heureusement sans conséquence

Temps : humide et brouillard

Température : 5°

Esprit du match : assez bon

Spectateurs : une 50aine

Arbitre Assistant : Christian

Amendes : pas mal

3ème mi-temps : objectif, noyer l’ensemble

 

                                                                                                                              

Le groupe : Fa, Bast, Juju, Bastos, Ju, Ga, Nono, Cédr’, Kev’, Simon, Cyril, Thomas, Loïc et Ben.J

 

 

 

           

            Première fois à huit ans que le club n’a pas à subir de report de matchs. Cela permettra une trêve digne de ce nom. Et ce n’est pas plus mal !

            En effet, la trêve arrive à point nommé pour l’ESCC, englué dans une spirale ou absolument rien ne lui réussit. Dans la lignée de la sortie précédente en coupe niveau réussite / efficacité, l’ESCC s’est inclinée lourdement en déplacement à Vabres.

            Sur un terrain plus que difficile, l’ESCC, remanié en ce début de rencontre, débutait timidement mais pourtant se procure une énorme occasion au bout de 2 petites minutes : Gaël voyait sa frappe enroulée magnifiquement détournée par le gardien. Face à une équipe imposante physiquement, le jeu au sol sera la clé. Après un premier quart d’heure assez équilibré, l’ESCC posait le pied sur le ballon. Après un excellent service de Loïc, Cyril s’offrait un face à face, mais au moment de sa frappe, un rebond capricieux (expression que tu ne peux voir qu’en district), levait un poil trop sa frappe.

            Les locaux, eux, sur leur première véritable opportunité ouvraient le score, profitant d’un enchaînement de petites erreurs défensives. L’ESCC réagissait immédiatement. Kevin servait parfaitement Gaël mais sa balle piquée après avoir lobé le gardien, s’écrasait sur le montant…

            L’ESCC sur l’action d’après égalisait. Kevin n’avait plus qu’à pousser un service décisif de Ben.J. Non on plaisante, après un CF joué rapidement au milieu de terrain par ce dernier, Kevin remontait toute le moitié en adverse en cavalier seul pour aller effacer le gardien et égaliser. Eclair décisif que la Curva Sud de Philo voudrait voir plus souvent. Et cette inspiration géniale n’allait pas être sans suite, Cyril  répliquait à son tour, en enroulant un ballon lucarne opposé à l’entrée des 18 ! Magnifique. A la 30ème, l’ESCC avait refait son retard et repris les commandes en quelques minutes. Et gérait plus sereinement les débats.

            Et plutôt contre le cours du jeu de ce dernier ¼ d’heure de la première MT, les locaux égalisaient à la 50ème (ouai ouai, dans le plus grand des calmes 5mn d’arrêt de jeu lors du premier acte), juste avant le repos suite à un CF excentré et remisé en 2 temps.

            Ce score de parité venait plutôt logiquement conclure ce premier acte équilibré. Mais encore une fois l’ESCC aurait pu se faciliter grandement la tâche avec un poil plus de réussite.

 

            La reprise du second acte était largement à l’avantage de l’ESCC. 25mn durant, les noirs et blancs maitrisaient totalement le sujet. Sur CPA, par deux fois Kevin avait l’occasion de score de la tête mais une fois, sa tentative était sauvée sur la ligne, l’autre fois, cela fuyait le cadre de peu. En parallèle, l’ESCC retrouvait plus de maitrise et de jeu collectif. Et Gaël avait l’occasion de matérialiser ce temps fort mais sa demi-volée à l’équilibre parfait était repoussée par la barre. Vous voyez la suite arriver…

            Sur un enchainement de contres défavorables, côté droit, après 3 duels consécutifs de Cédric, Kevin et BenJ, l’attaquant adverse héritait d’un ballon à l’angle des 18 et expédiait une volée équerre opposée…  Première offensive locale de la seconde MT : 3-2 à la 65/70ème. La mauvaise passe de l’ESCC se confirmait totalement… Et pour bien arranger la chose, sur l’offensive suivante, les locaux bénéficiaient d’une erreur de Fa pour le 4ème but. Le break était fait en 5 minutes. Les locaux bénéficiaient d’une totale réussite, qu’il faut aussi savoir provoquer, pour prendre les devants.

            A 5 minutes de la fin, les locaux ajoutaient un improbable 5ème but sur un CF lointain, une nouvelle fois bien aidés par des erreurs individuelles de l’ESCC. Un CF que les locaux étaient venus disputés à seulement 2 joueurs à la tombée…  

 

            L’ESCC finissait par s’incliner sur un score plus que lourd vu le match. Bien que jamais désunis, l’ESCC a chèrement payé tous les moindres détails du match ! Un sommet de frustrations, d’incompréhensions pour cette rencontre…ou aucun entrainement collectif, aucun effort, aucun sacrifice ne semblent payer favorablement. Un échec presque difficile à expliquer, à justifier...  

 

            Vivement 2017 !

 

 

 

 

 

 

 

Buts : Kevin et Cyril

 

Passeurs : Ben.J

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- les deux buts de l’ESCC, deux magnifiques éclaircies dans la grisaille

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- les deux équipes qui essayaient de faciliter certaines décisions de l’arbitre…parfois rocambolesques

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- 4 buts sur 5 sont « donnés »

 

 

La « Bastosade » ©, récompense une expression, une réflexion, une attitude ou autre fait marquant dont seul Bastos peut en être l’unique auteur – (PS : marque déposée) :

- son dress code vestimentaire du jour ! « Rien à foutre des amendes, j’impose mon style ! »

 

Dans le brouillard

Partager cet article

Repost 0