Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

U.S. Laissac – ESCC           4-2

 

 

Match 19h – Terrain : au début galette, à la fin moins emballant - Arbitrage : bon mais déjà eu été meilleur. Sans doute un pote de bringue du 4 adverse pour ne pas l’avoir averti - Temps : de mer** !!!! - Température : 4° - Esprit du match : bon - Spectateurs : 50 – 3ème mi-temps : s’est finie à 15h le dimanche…

 

                                                                                                                              

Compo : Fa, Sim, Patx, JJo, Bastos, Steve, Ga, Cyril, Paul, Cédric R, Bast, Juju, Enzo et Ben.J

 

 

 

 

 

« (…)En déplacement chez le leader, l’ESCC avait l’occasion de dépasser son adversaire du jour en cas de victoire. Le premier acte était très animé et plutôt dominé après l’ESCC qui ouvrait le score après une dizaine de minutes par Steven suite à corner. Alors que l’ESCC maitrisait les débats, les locaux, évoluant paradoxalement en contres, scoraient par deux fois dont une nouvelle fois sur un penalty très sévère. Toutefois, les noirs et blancs égalisaient rapidement sur un lointain coup franc, à nouveau par l’intermédiaire de Steven. L’ESCC allait se procurer trois autres énormes opportunités de scorer en fin de premier acte. En vain. L’ESCC allait le regretter.

Le second acte allait connaitre un déroulement bien différent. Les locaux allaient le dominer en intégralité. L’ESCC montrait alors un visage diamétralement opposé, dans l’incapacité de ressortir un ballon proprement et se montrait dangereux. Si défensivement, l’ESCC tenait bon dans un premier, les locaux trouvaient la faille à la 75ème sur corner récompensant logiquement leur domination. Ces derniers corsaient l’addition en fin de match alors que l’ESCC tentait d’arracher l’égalisation. Une contre-performance côté ESCC dommageable au vu du premier acte ».

 

 

 

Et de 3 ! Troisième déplacement consécutif pour l’ESCC. Presque arrangeant car au regard des conditions météorologique de ce mois de février, aucun match n’aurait pu se jouer à domicile.

Un autre déplacement doté d’un enjeu important. En effet, suite aux résultats de la précédente journée ou l’ESCC avait été le bénéficiaire du ralentissement général des équipes de tête, couplé à sa victoire ; l’ESCC avait l’opportunité, en cas de succès, de devenir leader en cette fin de journée.

 

C’est dans des conditions difficiles (pluie, léger vent et terrain très gras) que l’ESCC débutait la rencontre. Dès les premières secondes, on retrouvait pas mal de rythme et d’intensité. Le jeu des locaux était complétement désaxé côté gauche, au grand plaisir des spectateurs présents dans la tribune. L’ESCC en ce début de match était bien en place. Plutôt mis en danger défensivement par les appuis incertains et les glissades malencontreuses. On jouait depuis 7 minutes quand l’ESCC sur sa première véritable opportunité ouvrait le score. Sur corner côté gauche mal renvoyé, Steven, laissé seul aux 25 m, côté opposé, trouvait le chemin des filets d’une frappe croisée. Pas embêté par l’efficacité.

 L’ESCC était alors bien en place et jouait assez haut. Limite presque trop, car l’ESCC était paradoxalement mis en danger sur des contres. Et au vu de la difficulté du terrain, l’art de défendre prenait alors tous son sens. En position de 1vs1 sur les appuis, cela devenait difficile. Et l’égalisation intervenait exactement sur une phase de ce type. Alors que Simon avait récupéré un long ballon anodin à 35m de ses buts, une glissade impromptue offrait un face à face au 7 adverse qui voyait sa frappe repoussée par Fa dans un premier temps avant de glisser le ballon au fond. 1-1 à la 20ème. Puis 5 minutes plus tard, l’ESCC concédait son 283ème penalty de la saison, d’une ultra sévérité. JeanJo voyait le ballon heurtait clairement sa main mais sans aucune intentionnalité avérée, « ni amplification la surface corporelle défensive », comme le définit le règlement. Fa encaissait donc un 5ème penalty consécutif sur les 5 dernières journées de championnat. Ce chiffre se suffisant à lui-même…pour ajouter tout détail supplémentaire.

La rencontre continuait sur ce rythme intense. Si l’ESCC avait maitrisé les débats en début de matchs, la suite de la rencontre s’équilibrait. Mais l’ESCC se montrait dangereux sur CPA. Et Steven, à la 30ème, voyait son CF lointain traversait la forêt de joueurs sans qu’aucun ne touche sa frappe. Le rebond aux 6m sur cette surface humide faisait le reste. 2-2.

Le dernier quart d’heure allait être à nouveau un temps fort de l’ESCC. On repartait dans la configuration du début de match. Mais ni Paul, ni Cédric, ni Patxi ne parvenaient à glisser ce but supplémentaire malgré de réelles et véritables opportunités.

MT : 2-2

 

Le second acte allait complètement être différent. L’ESCC déjouait et ne ressortait pas un seul ballon propre au sol. Les locaux se montraient bien plus dangereux tout au long du second et ce n’était que logiquement qu’ils scoraient aux 75 et 85èmes minutes consécutivement à 2 CPA. Analyse difficile du second acte tant le contenu fut diamétralement opposé à celui du premier. Si l’ESCC ne méritait pas de perdre au match aller, la réciproque inverse est valable pour le retour.

 

A oublier de jouer, le résultat ne fut pas au rendez-vous. « La tactique, c’est l’art de coordonner l’action de chaque joueur afin d’atteindre un objectif, objectif de jeu avant celui de résultat. La « philosophie », ou plus simplement la conception du sport, induit des principes de jeu qui se traduisent par des choix tactiques qui mettent en application ces principes. L’équipe doit être « une » : unité de pensée d’abord, puis unité d’action dans laquelle chaque joueur connait son rôle et celui de ses partenaires pour une harmonie et une efficacité maximales. » C. Gourcuff, préface, Comment regarder un match de foot ?

            En cette seconde mi-temps, c’est indéniable, il a manqué à l’ESCC une certaine unité pour performer. Gageons que cela serve d’expérience.

 

 

 

Merci à Auré pour avoir assuré la touche sous ce temps…

 

           

Les photos de la rencontre : ici

 

Buts : Steve x2

 

 

Passeurs :

 

 

 

 

Ballon d’or du match, récompense LE geste du match :

- Fa et sa claquette main opposée en seconde sur la frappe du 9

 

 

Ballon d’eau fraîche du match, récompense le geste fair-play du match ou un esprit sportif évident :

- le bon esprit malgré l’enjeu du match, hormis quelques gestes débiles

 

 

Ballon de plomb du match, récompense l’action loupée/foirée/contre-footballistique/marrante du match :

- le second acte de l’ESCC

A mi-temps (maussade)

Partager cet article

Repost 0